Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2014

Le capitalisme dérégulé

Pour réguler le capitalisme il faut le contrôler et le sanctionner… s’il dévie 

Marine Le Pen souligne cette nécessité. Mais  il n’y a pas que le capitalisme qu’il faut réguler, contrôler et sanctionner globalement.
Il faut aussi nommer plus précisément les axes prioritaires : l’économie, la finance, l’immigration, la mondialisation, la démographie, la production ?

Et dire aussi comment et avec qui, car aucune force politique ne pourra gouverner seule

Pourra-t-elle alors rassembler, sans reniement, à nos valeurs ?

Marine ratisse large pour arriver à 51 %. Elle devrait "resserrer" ...après.
Je peux l’admettre même si çà me fait un peu peur… mais la "base", comprendra t’elle ?


Mais chut il ne faut pas le répéter !

Francis NERI

07 11 14

30/06/2014

Causalité

Entre deux séries d'événements, un esprit tout simplement honnête tracerait sinon un lien de causalité unique (chacun sait que l'évolution d’un objet obéit à de multiples facteurs), à tout le moins une relation.  La relation par exemple entre le foot, les casseurs d’origine algérienne, 40 ans de politique UMPS, l’islamisation de la France, l’Empire islamo-gaucho-américain, l’Europe de Bruxelles…pour faire court et limiter les éléments à considérer.

Ce n’est généralement pas le cas en politique. Par exemple, le divorce entre les faits et les discours est bien le signe que les  procès que certains instruisent  contre ceux qui, comme Marine Le PEN, « osent » encore transformer le système est le paravent d'arrière-pensées très politiques.

Un système est un ensemble d’éléments interagissant entre eux et orienté vers un but dans un contexte donné.

Le système RBM/FN à un objectif :

  • se débarrasser au plus vite de la clique socialiste actuellement au pouvoir et qui les détient tous sans même oser s’en servir.
  • Eviter à tout prix que la clique UMP qui la précédait y revienne.
  • Prendre ce pouvoir.

 

Et un but : retrouver sa souveraineté en se débarrassant de l’Europe de Bruxelles afin de pouvoir sauver la France, son économie, sa culture, son identité, sa mémoire, les Français et leur histoire.

 

Francis NERI

30 06 14  

13/06/2014

Approche systémique

Ce que m’a apprit mon duel avec Martine AUBRY

« Si on veut détruire un roi, il faut être sur de le tuer. Quand on projette de dire à un "puissant" qu'il se comporte en imbécile et en criminel, on doit se préparer à perdre ce qu'on ne peut se permettre de perdre. » 

Francis NERI

Un Systémicien doit acquérir la faculté de se projeter dans le temps afin de « prévoir » l’avenir. Il lui suffit pour cela de le construire au présent.

Exemple : Quelle sera l’image de Marine Le Pen dans quelques années, disons dans trois ans. Celle de F. Hollande ? De Nicolas Sarkozy ? Celle de certains systèmes…économiques, financiers, industriels, culturels, cultuels etc. ? Des Institutions comme l’Europe, l’ONU, l’OMC etc. ?

Ensuite le Systémicien doit savoir passer au crible les données disponibles, y compris sur les questions métaphysiques.

En sachant que la plupart d’entre elles ne prouvent rien, il établira les cohérences, les relations, les interactions, les rétroactions. Un simple schéma heuristique suffit.

Enfin il informe, c'est-à-dire il met en forme un modèle …et il agit !
Un Systémicien est un « créateur d’avenir » ! Il fait de la prédiction auto réalisatrice !

Un néo médium en quelque sorte !