Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2016

Islamisation de la France

On se demande si il n y a pas de consignes de la part d états musulmans envers les dirigeants français au vu des investissements pécuniaires investis chez nous. Auquel cas ce sera dur de s'en dégager pour n importe quel président.

Giselle
Le 15 juin 2016

Oui, le problème des « petros dollars » ! Que nos posent l’Arabie Saoudite, la Qatar, les Emirats qui progressivement rachètent la France et certaines de nos « zélites ».
C'est bien pour çà qu'il ne faut pas dissocier l'islam de la gauche et d'une certaine droite mondialiste qui se dit « libérale » …la difficulté c'est justement cela …et pour résoudre une difficulté de cette taille il faut la couper en morceau mais un morceau qui contienne les trois composantes … (fractales pour ceux qui s’intéressent à la méthode). 
Et la France c'est NOTRE morceau.
Commençons donc par régler le problème que nous posent l'islam, la gauche et les "élites" mondialistes françaises… qu'il nous faut virer en priorité…
C'est d'une simplicité enfantine et pour cela, il nous faut préparer le terrain afin qu'en 17 les prédateurs qui nous gouvernent, et qui nous ont gouverné depuis 50 ans, soient définitivement éliminés …
Commençons selon le même principe qui permet de nettoyer progressivement le système, par la gauche multiculturaliste, immigrationiste… et TOUTE la gauche, sans exception.

Enfin, seul le concept de "souverainisme" peut nous permettre de rassembler dans cet objectif …c'est l'essentiel de ce qui fut élaboré à Beziers et c'est ce qu'il faut promouvoir.  
Et puisqu’on parle d’objectifs premiers, celui que nous avons devant nous, c’est l’élimination de Juppe à la primaire de LR.

Soutenons JF Poisson !

Je demande à tous mes amis d’entreprendre une véritable démolition médiatique à partir de nos réseaux, de nos blogs, de nos pages, de nos journaux en ligne  envers Alain Juppe. Il ne faut pas que ce personnage aux nombreuses casseroles, un repris de justice et pro islamisation de la France, pro immigrationiste, pro UE, soit élu aux primaires des républicains.

Cela fera de la place pour Marine Le PEN !

Francis NERI
iese67@gmail.com

Le 15 juin 2016

 

15/06/2016

Islam tel qu’il est !

C'est sans doute en montrant que l'islam, tout simplement, est bel et bien d'abord une volonté totale de domination, et ce par tous les moyens (du plus indolent au plus violent) que l'on peut espérer (peut-être) pousser leurs adeptes, surtout les moins convaincus, les plus aveuglés par la propagande occidentale, à revoir leur croyance à l'aulne des innombrables méfaits d'aujourd'hui.

Car une propagande formidable à deux visages empêche en effet cette clairvoyance :

1/ celle personnifiée par un Obama et ses drônes cherchant à isoler les déviants et se faisant en plus psychiatre ou un Hollande se demandant implicitement si concernant Orlando l'homosexualité n'aurait pas été bien expliquée (comme la loi Travail au fond) à savoir que ce serait seulement un "choix" (d'où sans doute remettre en route les ABCD de l'égalité ?).

2/ Cette incurie provient d'une incompréhension de l'islam vu seulement comme une religion voire une sagesse parmi d'autres puisqu'il est perçu ainsi parmi certains de ses croyants qui de façon concentrique et afin de ne pas trop pousser loin leur réflexion l'alimentent dans ce sens, ou le cercle vicieux.

Ces croyants refusent par exemple de se demander pourquoi l'islam en Occident diffère-t-il dans sa majorité de l'islam réel vécu réellement dans les pays qu'il domine sinon dans le fait que l'islam en Occident imite plutôt ses concurrents alors qu'en réalité il n'a rien à y voir d'où l'émergence de cet islam réel en Europe qui veut justement se débarrasser de ce verni, ce faux islam, pour apparaître tel qu'il est en effet.

L'interaction grandissante entre ces deux incuries a deux effets :
1/l'élite politico-médiatique renforce sa cécité parce qu'elle ne peut pas se déjuger sans mettre en cause son pouvoir et donc son assise.
2/ la population voit bien dans son quotidien que cette élite se trompe, d'où son désir grandissant de voter pour ceux qui pourraient l'en débarrasser.

D'où l'embarras de l'élite qui voit bien que psychiatriser les tueurs ne tient pas, ou de moins en moins, malgré les tentatives désespérées d'un Obama et d'un Hollande aux abois, pas plus que ne tient le fait de préserver l'islam et non pas seulement l'islamisme d'une réelle critique comme cela a été le cas pour les idéologies totalitaires et les volontés théocratiques. Pourquoi l'islam en serait exempté ?…

On est cependant à mille lieues d'aborder cette critique tant les tenants d'un islam canada dry censé représenter la religion des "pauvres" sont légions (y compris chez les blacks blocs nouveaux suppôts du néo-léninisme mélenchonien) ils tiennent désormais le haut du pavé. Malgré son mépris évident. Y compris contre les adeptes de cette religion puisqu'ils la protège de toute critique…

Lucien SA Oulahbib 

15/6/2016     

11/06/2016

Scénario du pire

J’espère que vous avez parcouru l’essentiel des 51 propositions que nous avons approuvées à Béziers …si non j’invite les amis qui se sentent concernés à faire un tour sur Boulevard Voltaire et les étudier, elles en valent la peine !
A la lecture de la lettre d’information publiée par Oz la droite je note pour ma part que si les questions identitaires, sociétales comme « on » dit sont bien relayées je me pose des questions concernant le ratio inquiétant de la dette rapportée au PIB qui avoisine actuellement les 100% …sinon plus et, cette tendance va se poursuivre.
Bien sur les taux d’intérêt sont toujours bas et c’est ce qui nous « sauve » actuellement. 

Mais en l’absence d’un véritable mécanisme de restructuration de la dette souveraine, la répudiation, c’est à dire le défaut de paiement, pourrait devenir le seul recours possible des dirigeants actuels et surtout futurs pour honorer les engagements souscrits par les électeurs qui les auront portés au pouvoir en 2017 ; en particulier ceux du FN puisque ce sont eux qui sont en tête au « baromètre »
Que comptent faire les candidats à ce sujet ? J’aimerais bien avoir les avis de nos amis économistes avant d’adresser la question à Robert Menard !
Francis NERI
11 06 16

Commentaires :

 Le scenario du pire c'est la confiscation pure et simple de la totalité de l'épargne privée des français soit 4200 milliards euros à peu près en assurance vie, fonds etc. la dette publique française est elle de 2100 milliards soit la moitié, c'est la seule, je dis bien la seule raison pour laquelle on nous prête, ce n'est pas la signature de l'Etat qui est bonne comme ose le dire Sapin, c'est le montant de NOTRE épargne, celle qu'on va nous bouffer ....

Maintenant tout cela est peanuts, ce qui est important c'est NOTRE territoire, notre identité, nous pouvons recréer cette richesse si nous disposons de notre territoire, mais même cela, surtout cela est bradé ...nous allons devoir nous recentrer sur un territoire plus exigu mais vierge d'envahisseurs si nous voulons survivre en tant que peuple, c'est en cela que notre combat n'est plus que purement identitaire, le reste c'est de la conjoncture !

Pascal Tenand

 Nous recentrer sur un territoire plus exigu !!!!!!!! En espérant survivre en attendant de chasser les envahisseurs qui se reproduisent comme des lapins !!!!!!!?? Excusez-moi mais je n'arrive pas à penser comme vous et ceux qui vous suivent, car je sais que vous n'êtes pas le seul à imaginer que nous allons pouvoir organiser notre survie.
La guerre est DEMOGRAPHIQUE et le temps est notre pire ennemi, si nous voulons continuer à exister en temps qu'européens de souche nous devons nous battre et au stade où en sont les choses, nous sommes loin de la gagner cette guerre à moins que ceux qui hésitent encore, stimulés et encouragés par les actions des combattants, finissent par se joindre à ceux qui se battent. Le reste n'est que littérature !

Louise Maury

Sur une première liste de 6 candidats, le baromètre patriote n1 du 6 juin donne :
1) Marine Le pen (FN) 38, 2 %
2) Jean Frédéric Poisson (LR) 26,4 %
3) Nicolas Dupont Aignan(DLF) 19,6 %
4) François Fillon (LR)13,7 %
5) Alain Juppé (LR) 11,7 %
6) Nicolas Sarkozy (LR) 7,8 %