Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2016

Les pendules à l'heure.

L'islam est une conséquence, pas une cause.

A ce sujet, entre autres, il faut bien comprendre que la géopolitique actuelle, en particulier celle de la France est « contenue » par l’Empire US.                                                                                                                              

Les États Unis, hier encore, paraissaient sans rivaux et sans ennemis véritables…Ils le pensent toujours car ils considèrent que la Russie entre dans une nouvelle période de délitement, alors que celle ci veut discuter d’égal à égal ; ce que Washington ne veut pas et ce qui rend un éventuel rapprochement improbable.
S’engage alors une course aux extrêmes Moscou et Washington interprétant chaque initiative de l’autre comme une provocation.
Les Etats Unis ne veulent pas comprendre qu’une grande puissance ne peut admettre la présence à ses frontières d’un ennemi déclaré.
Ils ne veulent pas comprendre non plus que leur leadership est menacé, qu’en Europe des forces se lèvent qui contestent leur hégémonie…ils craignent que l’Union Européenne se défasse, ou qu’elle réussisse trop bien.
Soumise, l’Europe n’ose pas divorcer …avant le Brexit, et pour continuer à dominer, l’Amérique n’y a pas d’intérêt.

A mon avis, bouter l’islam hors de France n’a aucune espèce d’intérêt pour nos maitres US et leurs valets Européens.
Nous ne pouvons rien faire pour contrer les maitres du « complexe militaro-industriel américain et ses multinationales », mais nous pouvons nous occuper de ses valets en France et pour l’instant seule Marine Le Pen est en mesure d’accéder au pouvoir et de s’opposer à eux.

Une fois notre liberté d’action retrouvée, quelles qu’en soient les difficultés économiques en résultant, régler le problème de l’islamisation sera une question de volonté et de moyens …tout simplement.

Francis Claude NERI
23 09 16               

08/08/2016

Les migrants de Menton

Oui des migrants passent en force à Menton et ailleurs; mais il ne sert à rien de s'en indigner car il y a bien longtemps qu'ils "passent" et pas seulement en force.
C'est bien le pouvoir actuel qui les laisse passer et cela continuera tant que CE pouvoir est en place.
Alors cessons de nous indigner et agissons ...si les islamistes d'ici ou provenant d'ailleurs égorgent des "gens du commun" ou un prêtre, écrasent hommes, femmes et enfants au "camion", ce pouvoir en est responsable, alors si le pouvoir ne veut pas les frapper, osons frapper le pouvoir qui, les laisse faire ...

Nous savons par exemple que Adel Kermiche, l'un des meurtriers du père Jacques Hamel, égorgé dans l’église de Saint Étienne du Rouvray prés de Rouen le 26 juillet, a été remis en liberté sous bracelet électronique le 18 mars, après dix mois de détention provisoire.
Il avait été mis en examen un an plus tôt pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" après avoir tenté de rejoindre daesch (l'Etat islamiste et islamique) qui est notre ennemi déclaré, avec lequel nous sommes en guerre paraît il !

La décision, soutenue par le syndicat de la magistrature, a été prise par le juge d'instruction de Paris, Jeanne DUYE, qui a considéré que le "jeune homme de 19 ans avait pris conscience de ses erreurs.
Cette juge avait abandonné en Août 2015 la qualification "terroriste" à l'encontre du des membres  d'ultragauche de Tarnac, dont Julien Coupa, soupçonné d'être à l'origine de sabotages de lignes SNCF.

L'ancien juge anti terroriste Marc Trévidic (qui n'est certainement pas membre du syndicat de la magistrature -le mur des cons-) estimait lui que Kermiche « avait un profil hyper-inquiétant ».
Nous pouvons donc considérer qu'il existe de fortes présomptions de culpabilité de la part de la juge et des juges, en particulier ceux du syndicat de la magistrature dont le pouvoir partisan devient exorbitant.
Une plainte doit donc être déposée contre la juge et le syndicat, des poursuites engagées. Et si "CE" pouvoir ne fait rien alors ce sera à nous le peuple de France à réagir et agir afin qu'on en finisse une bonne fois pour toute avec les collabos.

Le temps des explications, de l'apaisement et des indignations est passé ...le temps de l'action est advenu !

Francis NERI
08 08 16

06/07/2016

Bariza KHIARI !

Je reçois sur internet cette « information » qui provient d’on ne sait ou et retransmise par on ne sait qui et on ne sait combien de fois !

Bariza KHIARI !

Est-ce un nom qui vous parle ? Qui évoque quelque chose, pour vous ? Qui vous dit quelque chose ?                 

Eh bien, sachez qu’elle vient d'être élue Vice-présidente du Sénat Français. En avez-vous entendu parler aux journaux télévisés ?....   MAIS NON ! Bien sûr que NON !

La nouvelle est venue directement de la presse algérienne : "L'algérienne Bariza Khiari, proche de Laurent Fabius, a été nommée vice-présidente de la Chambre Haute du Parlement."

Bariza Khiari a, il est vrai, la double nationalité

Avouez que c'est une grande première, mais ce ne sera - hélas ! - certainement pas la dernière !!!

Et voilà, nous y sommes !!!

Ceci est une simple information (oubliée au journal de 20h), ne la déformez pas!!!

Sachez toutefois que le Président du Sénat est le deuxième personnage de l'Etat. En cas de décès du Président de la République, c'est lui qui décide du destin du pays ..........en cas de .... eh bien c'est la " Vice-Présidente ".

Qui est Bariza Khiari ? 

Elle est née le 3 septembre 1946 dans les Aurès  (Algérie). Après ses études, elle obtient un diplôme  d'études supérieures (DESS) qui lui permet d'être admise à une formation continue à l'ENA.

Jusque-là, tout va bien mais… c’est une militante du MRAP. Et aussi, fondatrice du Club XXIème siècle, en 2004, avec Rachida Dati et Rama Yade.

Valoriser l'atout de la diversité pour l'égalité des chances.
Pour finir et afin de mieux cerner la personnalité de cette toute nouvelle Vice-Présidente du  Sénat Français, nous sommes allés interroger Wikipédia qui nous livre sa déclaration première : "Je suis musulmane sunnite, de rite malikite et de tradition soufie..." «... Et notre islam est un islam apaisé, ouvert, tolérant, en cohérence avec la tradition laïque française. »

Là, on commence à réfléchir !!!
Le sunnisme est le courant religieux majoritaire chez les Musulmans qui représente la ligne de conduite de Mahomet (Coran).  
Le malikisme est un courant du sunnisme et l'imam Malik appliquait sans restriction le Coran. Courant religieux majoritaire en Afrique du Nord, en Egypte, au Soudan.
Le soufisme est une quête philosophique et religieuse dans l'Islam spirituel, mystique et ascétique de l'islam.

Et, tout ça est en cohérence avec la tradition laïque, Madame Bariza Khiari ?  On en doute !

Là où l'on doit quand même s'affoler vraiment, c’est lorsqu'on entend cette laïque, sunnite, malikite et soufie, déclarer  que... "sa première tâche" à ce poste prestigieux du Sénat français, sera... (on cite le quotidien algérien)… « de s'attaquer à la circulaire de Claude Guéant, durcissant les conditions de séjour des étudiants étrangers après l'obtention de leur diplôme ». Elle devrait présenter une proposition de résolution « favorisant  l'emploi des étudiants étrangers sur le territoire français tout en facilitant les « aller-retour » avec leur pays d'origine.»..     Fin de citation.

Mme Khiari, en parlant de ces futurs diplômés qu'elle nomme pudiquement « étrangers », ne trompe personne. Ne reprend-elle pas, là, en effet, les exigences de l'Etat algérien qui insiste lourdement auprès de notre pays, pour que cette mesure consiste à une libre circulation des Algériens vers la France ?  
Libre circulation à sens unique. Ça va de soi !

Nous avions, pourtant, prévenu nos compatriotes que, si la gauche arrivait au pouvoir, la France algérienne arriverait, très vite, avec eux ....  Eh bien ! C'est fait !!!


Sans attendre l'élection de 2017, si vous ne vous sentez pas concernés.... ne faites  rien...... et continuez à dormir tranquille sur vos deux oreilles....  mais, ne venez pas ensuite pleurnicher en disant : "on ne savait pas que…" "on ne croyait pas que.." "on ne pensait pas que ".

Par contre, si vous êtes de la trempe des vieux gaulois pour lesquels la " France" a encore une signification.... faites largement suivre ce courriel !

…….

Bonjour "vieux Gaulois"

« Par contre, si vous êtes de la trempe des vieux gaulois pour lesquels la " France" a encore une signification.... faites largement suivre ce courriel ! »

Merci pour l'info, contenue dans ce courriel largement diffusé par ailleurs …par contre je ne pense pas que pour "faire partie de la trempe des vieux Gaulois il suffit de "faire suivre ce courriel", il faut donner une information mieux préparée, en disant (après avoir vérifié la qualité de l’info) COMMENT NOUS pouvons faire pour éliminer cette personne du pouvoir, avec qui etc.

A bien y réfléchir, la seule façon de le faire c'est que cette personne et ses ami(e)s soient virés en 17 par Marine Le Pen …ou alors descendre dans la rue et faire la REVOLUTION…une de plus ne peut nous faire que du bien.


Evitons donc de transmettre une info sans la mettre un peu en forme …cliquer sur un document ne nous transforme pas en RESISTANT !

Soyons sérieux si nous voulons être pris au sérieux !

Francis NERI
06 07 16