Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2011

Le niquab

Notre ami de Résistance Républicaine, Hervé de Colmar (68) me transmet ce texte, signé par un certain C.A. Je l'ai trouvé disons "adapté" et en plus, il traite légèrement des choses sérieuses.

Je voulais vous faire une chronique la dessus, mais ce n'est pas la peine, C.A. le fait très bien; et si ma foi il se reconnait qu'il se fasse connaitre ce blog lui est ouvert.

Francis NERI   

Bonjour à tous.

Extrait de l'article A.F.P du 11/04/2011 "Coup d'éclat de femmes en niquab au premier jour de la loi contre le voile intégral"

 

Encore toutes nos félicitations à nos politiques pour le savant "flou artistique" entourant l'application d'une décision républicaine, autrement dit "une loi", qui au demeurant reste (en principe) l'apanage d'une démocratie !!!....Si l'affaire n'était pas si grave, il y aurait là ...matière à se tordre de rire. 

La riposte ne c'est pas faite attendre!...Les femmes eniquabées sont venu de province et bien sur de Paris pour aller manifester devant Notre-Dame (bras d'honneur au christianisme) brailler leur souhait de passer outre. Il faut dire qu'elles y sont fortement encouragées par les consignes gouvernementales en direction des forces de l'ordre de ne surtout pas faire de zèle, d'éviter d'intervenir au sortir des mosquées, enfin, autrement dit, de ne rien faire du tout!... 

Je ne vais pas reprendre les thèmes que nous connaissons tous sur l’immigration, l'islamisation pernicieuse, la dilapidation de l'argent des Français, pour entretenir une cohorte de jean-foutre qui de surcroît  se contre fou de la France et de ses citoyens, et dirige notre pays vers une fin certaine. 

Ma conviction est la suivante!... Remettre de l'ordre dans notre pauvre pays en demandant à nos dirigeants actuels d'aller siffler sur la Colline, procéder à la dissolution définitive des associations communautaires, ne garder sur notre territoire que les étrangers assimilés de longues dates, respectant les lois républicaines et bouter hors de nos frontières la totalité des "peigne-cul" qui cancérisent notre quotidien. Rendre nos frontières hermétiques et demander à l'union Européenne de revoir sa copie, pour mettre un frein à son hégémonie extra-nationaliste.

Obliger les musulmans à mettre un sérieux bémol à leurs pratiques religieuses en adoptant la foi silencieuse et non ostentatoire, car si non,... ils appliqueront les mêmes outrances que les Algériens qui ont profanés le cimetière militaire Français de MERS-EL-KEBIR où toutes les croix ont été brisées les tombes saccagées, incitant le délicieux président Boutéflika à demander à la France de réparer les dégâts, à nos frais bien évidemment  et surtout de supprimer toutes les croix, symbole d'impureté  pour un bon musulman. 

Si nous ne faisons rien dans quelques années Le PANTHÉON sera une mosquée la rue SOUFFLOT hantée par des BELPHEGORS et le Jardin du Luxembourg un parking à chameaux.

Que nos concitoyens en prennent conscience.      

C.A       

 

26/02/2011

Esprit de Munich

Un internaute, lecteur assidu de ce blog, mais le jugeant quelquefois inaccessible, voire incompréhensible, affirme que je ne suis pas assez concret, il pense que la « systémique » fait le lit du multiculturalisme et il rajoute : 

« Voilà ce que nous amène le multiculturalisme : la barbarie, notamment à partir de cette culture islamique rétrograde. Et rien malheureusement ne viendra l'enrayer. On ne s’enrichit plus de ses différences, on s’appauvrit de cette culture de barbares. Pour nous, il n’y a qu’un seul système de cohérent, le notre et nous l’avons oublié, maintenant, il est trop tard ».

Il se peut que ce lecteur ait raison, mais je crois plutôt que pour nous, Européens, l'Histoire n'est pas écrite. Avec de la volonté politique on peut faire beaucoup, une démographie ça se régule, une immigration incontrôlée ça se stoppe, la criminalité ça se maîtrise et des agitateurs ça s’expulse.

Ca serait déjà un excellent résultat. Mais évidemment il faut agir, et non faire le contraire en aggravant la situation par un appel d'air constant pour satisfaire les attentes d’une mondialisation exigeante en travailleurs dociles et en consommateurs soumis.

Aucun gouvernement n'a tenté quoi que ce soit. Pire le dernier, son chef en tête, a été élu pour initier un début de solution et s'est contenté d'un traitement verbal et statistique au départ, pour ne même plus essayer de donner le change aujourd’hui.

Soyons systémicien, les systémiciens (à la différence des Ecologistes) savent que prolonger les courbes ne prédit pas l’avenir.

Si rien n'est fait au niveau de nos dirigeants et de nos « élites », dont il faut se débarrasser avant toutes choses, le mécontentement populaire et la déchirure communautaire, finiront par tout emporter. La question se posera dès demain du maintien de la paix civile désormais ethnicisée, communautarisée, cultualisée et suspendue à l'assistanat social de la majeure partie de ces populations, dans une économie exsangue.

Devrons nous en plus du coût de l'immigration de peuplement payer les folies de nos dirigeants du prix d'une criminalité exponentielle, qui débouchera inéluctablement en mafias à alibi islamistes ?

Le Liban, le Brésil, le Kosovo, c'est ça notre avenir ?

Esprit de Munich sort du corps de notre peuple !

Elevons le débat au delà de l'islamisation de nos territoires, vers la mondialisation et la complicité VOULUE de tous ceux qui nous ont conduit au désastre.

C’est l’idée qu’il faut donner un grand coup de balai avant toute chose qu’il convient de promouvoir, et cela gène « quelque part ».

"On" se plaint de l'incurie de nos politiques depuis 1981. C’est d'une grande innocence ! Comment peut on penser que les complices de cet état de chose y portent remède ? Ils ne vont tout de même pas se suicider pour nous faire plaisir !

Comme en 1789, si nous voulons le changement, il va falloir le leur "arracher" et ce ne sera pas chose facile ! 

Comme l’affirme un autre internaute ami à peu prés en ces termes :

 « Il n'y aura probablement pas de guerre civile en Europe, pour chasser les envahisseurs musulmans. Soyons nous-mêmes, rétablissons la nation, l’autorité de l’Etat, nos valeurs, nos codes et nos pratiques sociales, celles qui ont fait notre civilisation et ils partiront d’eux-mêmes. Ensuite nous retournerons chez eux rétablir l'organisation dont ils ont besoin pour leur enlever l’envie de revenir. L’histoire est un éternel recommencement.

Ce qui va changer, ce sera la classe politique. Les collabos seront évincés progressivement. L'occident survivra, blessé, mais il survivra. Et, avec le temps il se remettra complètement ».

Francis NERI

Février 2011