Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2018

Palestiniens

"Je ne pleure plus aucun palestinien depuis l'âge de 15 ans.
Autrement dit depuis que j'ai bien compris leur mode de fonctionnement. Des pleureuses doublées de fainéants, de comédiens et de mendiants professionnels. Voilà ce que sont ceux qui revendiquent avec verve et fracas cette appartenance ethnique et identitaire.

Des peuples entiers se sont relevés de conflits fratricides, de guerres sanglantes voire de génocides sans pareil pour construire ou reconstruire leur pays, bâtir des nations solides, fières et soudées. Parfois, souvent même, sans la moindre aide extérieure, à la seule force de leurs bras et de leurs cerveaux.
Sans jamais se plaindre, ces peuples que nous connaissons tous ont réussi à faire des blessures et des traumatismes de l'Histoire un élan prodigieux pour édifier un avenir meilleur. Certains sont même devenus des puissances économiques mondiales, des exemples universels d'évolution sociale et culturelle.

Qu'ont fait, en 70 ans, les Palestiniens et leurs dirigeants, avec le soutien moral, politique et diplomatique international et les millions de dollars reçus tous les ans des 4 coins de la planète ?
Locaux ou diaspora, qu'ont-ils accompli pour ce pays dont ils défendent avec autant d'ardeur la légitimité et le droit à l'existence ?

Que vont-ils léguer à leurs enfants ? La haine primaire et assassine du Juif qui les éduque, les emploie et les soigne. Une cause nationaliste complètement vendue à l'islamo-terrorisme. Et, de père en fils, de mère en fille, les outils de propagande et de mises en scène misérabilistes pour faire pleurer dans les chaumières et maintenir ouverts ad vitam eternam les robinets de la charité planétaire.

Je ne pleure plus les Palestiniens depuis qu'ils ont perdu mon respect. Et pour toutes ces raisons-là, je suis et resterai sioniste. Jusqu'à mon dernier souffle."

Belzebuth Kahena
09 10 18

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

03/10/2018

Le peuple palestinien n'existe pas.

« La création d'un État palestinien n'est qu'un moyen de poursuivre notre lutte contre l'Etat d'Israël pour notre unité arabe.


En réalité, il n'y a pas de différence entre Jordaniens, Palestiniens, Syriens et Libanais.


Nous ne parlons aujourd'hui de l'existence d'un peuple palestinien que pour des raisons politiques et tactiques, parce que les intérêts nationaux arabes exigent que nous affirmions l'existence d'un peuple palestinien distinct pour combattre le sionisme ».

- Zuheir Mohsen, dirigeant de l'OLP, interview à Trouw, mars 1977.

 

02/08/2016

Israël Etat raciste ?

Réponse à un type de gauche qui décrète qu'Israël est un état raciste avec l'appui de liens provenant d'associations gangrénées par le mouvement palestinien:

"Je ne me sers pas des écrits religieux pour défendre Israël, il ne s'agit pas de décréter qu'Israël est un état raciste pour qu'il le soit vraiment.

Israël compte 20 % d'arabes musulmans qui ont un niveau de vie supérieur à celui des arabes musulmans des pays de toute la région alors qu'Israël n'a pas les ressources énergétiques des théocraties islamiques ou de l'Algérie par exemple.

Israël a accueilli les falashas, ces juifs noirs qui allaient être exterminés dans leur pays et on ne vous a pas vu avec vos amis "gauchiastes" manifester contre cette extermination!

Israël a une démocratie imparfaite jeune mais cette démocratie imparfaite jeune ne doit pas être détruite pour être remplacée par une dictature arabe musulmane puisque c'est la volonté de tous les peuples arabes de choisir la charia ou la dictature baathiste.

Je me méfie comme de la peste de ces mouvements de libération des peuples ou l'objectif n'est pas la recherche de l'émancipation des individus mais La Défense agressive de la notion de groupes au service de causes dictatoriales.

Et pour votre gouverne sachez que le sionisme n'a rien de religieux mais est un mouvement patriotique défendant l'idée d'une terre pour les juifs, et être juif ne se limite pas à pratiquer le judaïsme.

La preuve en est que vous confondez tout puisque vous donnez un sens religieux au sionisme.

Vous interdisez aux juifs d'avoir une terre en tant que religieux sans vous offusquez le moins du monde que 57 pays musulmans ont une terre au nom de l'islam et conquises sabres au clair, et que dans ces pays les non musulmans n'existent pratiquement plus, mais par contre une démocratie ou les différentes composantes du peuple israélien sont représentées au parlement vous voulez la détruire!

Allez faire la morale à vos alliés islamistes avant de faire la leçon à Israël.

Et si vous voulez... créez un parti avec eux!

Le PIG parti des islamo gauchistes."
(Merci Didier Long pour cette appellation)

David Duquesne
02 08 16