Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2017

Triplice, nazisme et islamisme

Churchil avait comme ennemi le nazisme…pour ce qui nous concerne nous en avons trois qui agissent en cohérence et sont encore plus formidables ensembles.
Il s’agit de l’oligarchie mondialiste en particulier financière, de la gauche mondiale multi- culturalisée et tiers-mondiste et bien entendu les islamistes.
Quelle que soit la tête de la « triplice » que nous avons en vue et ennemie, il faudra couper les trois dans un seul élan, sinon elles repousseront encore et encore.
C’est donc une approche systémique, globale de la problématique qu’il faut avoir et c’est exactement ce que fait Marine, c’est la raison pour laquelle je la suis !
Francis-claude Neri

Winston Churchil a son époque a fait preuve d'un grand courage et il n'est pas question ici de le contester , mais le danger qui nous menace n'est en rien comparable, l'idéologie Nazie était certes terrible , mais n'avait pas pour ambition de nous faire disparaître, de faire disparaître nos racines et notre culture , or le projet des Islamistes n'est rien d'autre que cela , dominer le monde en faisant disparaître tout ce qui n'est pas Islamique , qu'il s'agisse des hommes et de toutes les splendeurs qu'ils ont créé , là où l'Islam passe , il ne reste que des ruines et des cimetières !

Robert Alépée

Je pense comme vous que la menace islamiste est de loin mille fois pire que le nazisme. Et si l' Occident persiste à vouloir l'utiliser comme bras armé dans le but d'installer une gouvernance mondiale au profit de la finance elle en paiera un prix auquel elle ne s'attend pas, ce prix sera celui de son propre anéantissement par ce mortel ennemi de toute vie qu' est l'Islam

Martina Braga

 

03/02/2015

Dans le Doubs

Les résultats de la législative dans le Doubs sont dans la logique d'un pays qui sait qu'il va disparaître et qui reste dans le chemin qui l'a amené jusqu'ici, allant jusqu'au bout de la route vers le précipice, tels des moutons un soir d'orage. 
Pourquoi dis-je cela? Tout simplement par le maintien en lice du candidat socialiste qui bénéficie de l'effet "Charlie" et ne se retrouve pas aux oubliettes malgré la crise qui a laminé cette région et en second lieu parce qu'il reste des petits blonds qui sont satisfaisants de savoir malgré tout qu'ils posent problème à un candidat soutenu par les formations UMP, UDI et comme on disait dans le temps, "patins, couffins".
La connerie est incommensurable et en encore de très beaux jours devant et je vois déjà se profiler l'alliance voulu par les Juppé, NKM et toute la clique qui depuis 1969 se sont partagés le gâteau sur le dos des électeurs avec leurs complices PS.
Sans doute ceux qui ont voté pour le PS et l'UMP sont-ils satisfaits de cette gouvernance qui a transformé cette région comme d'autres en désert de l'emploi.
Ils en veulent et en redemandent des copains et des coquins car le grand responsable de cette misère ne sont autres que les politiques qui ont régné sur cette contrée puisque de nombreux ténors UMP déclarent leur flamme au socialiste.
Que l'on ne vienne plus nous farcir la tête d'anti socialisme lorsqu'on s'apprête à se battre si vigoureusement pour conserver un siège à la gauche et qu'on ne vienne plus se plaindre du remplacement car on remplacera des crétins par des furieux.
Dès lors il est visible que l'effet Charlie montre à quel point de bêtise sont ces gens qui passent leur temps à se lamenter et continuent avec les mêmes. Qu'ils se rassurent lorsque la charia sera appliquée ceux qui se plaindrons seront vite mis au pas mais à force de courber l'échine, le pli est pris, vive les nouveaux esclaves car les remplaçants ne vont quand même pas travailler pour nourrir des crétins, ils sont là pour profiter et non pour apporter leurs efforts.
Depuis des années nous nous sommes efforcés de dénoncer la collusion PS-UMP, celle-ci est éclatante avec bon nombre de dirigeants qui "à titre personnel" voteraient pour le camp d'Hollande, la machine à cocufier a subi une révision et est prête à marcher, vive la sociale trahison! Ceux qui sont sincères et ont des doutes pour l'avenir sont explicitement prévenus : le camp des complices du grand remplacement sera celui de l'UMPS, tous unis, tous pourris. Vous vouliez chasser le socialisme et le déclin qu'il représente, en votant pour l'UMP vous ne changerez rien, ni pour le déclin annoncé ni pour un jour devoir céder votre place aux "compatibles".
Bien sûr il y en a qui n'ont rien compris et ne veulent rien comprendre, ces gens seront sacrifiés car les patriotes ne lèveront pas le petit doigt pour défendre des abrutis prêts d'ailleurs à toutes les compromissions pour sauver leur misérable existence.


Ce sera justice car la "connerie se paie toujours, un jour, au prix fort".


Ivan Smolensky

05/11/2014

Où va le FN ?

" Je reste persuadé que l'immigration massive n'est pas la cause de tous les problèmes de la France. Elle s'inscrit simplement dans la suite logique de ce qu'est le libéralisme avec son ouverture totale des frontières." 

Flavien Suck

Ben voyons le FN va résoudre le problème de l'immigration massive en supprimant le libéralisme ...je crois rêver ...et en fermant les frontières en plus ...

Nous devenons fous au FN ou quoi ?

Le problème numéro 1 de la FRANCE « ici et maintenant » c'est l'immigration massive à la fois Maghrébine ET d'Afrique Subsaharienne. Le "reste" ne sont que des conséquences.

Et cette immigration massive est VOULUE par ce fameux libéralisme.
Le raisonnement « cause à effet » ne tient que si l'on identifie clairement l'ORIGINE de la cause et çà c'est mathématiquement IMPOSSIBLE car l'effet RETROAGIT toujours sur la cause ! 

Il faut retourner à l'école et revisiter la notion de COMPLEXITE !

Francis NERI

05 11 14