Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Effondrement - Page 3

  • Un projet plus large de conquête de l’Occident

    Un antisémitisme sous-jacent à l’islamogauchisme a désormais largement supplanté celui, traditionnel, d’extrême droite, souligne Simon Epstein.
    Il semble s’être instaurée une alliance de circonstance entre une partie de la gauche voyant en l’islamisme un facteur de destruction du capitalisme, ou adhérant à la vieille association Juifs = Argent (relire les pages antisémites de Karl Marx) et une partie des jeunes d’origine arabo-musulmane.
    Mais les slogans et discours de beaucoup d’entre eux dépassent largement le conflit à Gaza, et s’inscrivent dans un projet plus global des islamistes, décrit en détail dès 2005 par un remarquable livre enquête du journaliste suisse Sylvain Besson La conquête de l’Occident, en commençant par l’Europe, considérée comme son « ventre mou ». Un projet qu’expliquent candidement nombre de jeunes islamistes en France, en Allemagne, au Royaume-Uni.
    Des petits soldats biberonnés à la nécessité de prendre tout simplement le pouvoir dans les pays occidentaux au nom d’une sourate prédisant qu’un jour l’humanité entière sera musulmane. D’abord pacifiquement, via l’entrisme dans des associations travaillant à une société séparée ou « réorientée », des horaires de piscines aux codes vestimentaires, en passant par les menus à l’école, ou les programmes scolaires, etc.
    Puis en misant sur la dynamique démographique pour devenir majoritaire et imposer la valise, la conversion, la dhimmitude ou le cercueil.

    Yves Bourdillon
    Contrepoints

  • Non axiomes

    - Ne pas se mentir
    - Accepter ses limites
    - Être honnête avec les autres

    Nous avons à méditer là-dessus afin de neutraliser les forces contraires qui veulent nous éloigner de notre EGREGORE en construction.

    Nous devons maintenir en nous l'état d'un lac calme. C'est le chemin qui nous conduit à mettre de l'ordre en nous, à nous renforcer, à apprendre à vivre de chaque instant présent.

    A aller vers les autres !
    A progresser ensemble sur nos projets communs.

    Chacune de nos actions même les plus simples entrent dans ce cadre dès lors qu’elles sont faites avec le sentiment que nous les vivons en pleine conscience, avec toute notre acuité d'esprit réunie dans chaque instant.

    C'est ainsi que nous pouvons donner une hiérarchie par ordre d'importance à NOS problèmes, puis à maîtriser les situations pour les intégrer dans notre vie qui en sera facilitée.

    Plus est en nous

    Francis-claude Neri

  • Education Nationale

    Depuis plus de quarante ans (mai 1981 au hasard) l'éducation nationale est totalement politisée et le résultat en totale dégringolade.

    L'extrême violence de nos jours n'en est-il pas le résultat ? Moins on en a dans le cerveau plus il faut en avoir dans les muscles !

    Aucun politique pour en assumer la responsabilité ! Et après on s'étonne que les citoyens ne se déplacent plus dans les urnes ! Notre pauvre pays est en total déclin !

    Un retour en arrière est-il encore possible ?


    On se demande après tout s'il ne s'agirait pas d'un complot. Mais peut-être pas. Quoi qu'il en soit, le résultat est exactement le même que s'il y avait vraiment un complot.

    Nicolas M
    14 09 23