Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2016

Les musulmans

Réponse à un ami qui se dit prêt à admettre des actes « condamnables » dirigés contre des musulmans et qui nous apporte son soutien

Merci Ami pour ton soutien. Mais rassures toi il ne s'agit pas "d'actes condamnables » et de plus la guerre contre les musulmans ne peut être gagnée …par la guerre.

On ne gagne pas une guerre contre Dieu et pour les musulmans la parole de Dieu est immuable, elle est organisationnelle et n'est pas séparable du POLITIQUE.
Ils ne disent pas "Ce qui est à Dieu et ce qui est à César" pour eux ce n'est pas dissociable.

Le problème est le suivant : tous les musulmans ne sont pas islamistes radicaux, mais TOUS les islamistes radicaux SONT musulmans …et nous avons vu ce que peuvent faire quelques islamistes radicaux.
Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils font de plus en plus d’émules et de convertis au djihad parmi les musulmans et ceux qui ne le sont pas encore…De plus en plus de jeunes « Gaulois et Gauloises » recherchent un « idéal » qu’ils ne trouvent plus « chez nous ».

Pourtant, il ne faut pas tomber dans le piège que nous tendent les islamistes radicaux qui serait de se livrer à des « ratonnades », de bruler des mosquées ou de mettre le feu aux voiles des musulmanes. Ce serait un premier pas vers la guerre civile inter ethnique ; pensons à l’ex Yougoslavie et au Liban.

C'est donc notre attitude et notre comportement de fermeté sur nos principes, nos intérêts, nos codes nos valeurs vis à vis d'eux qui nous permettra de sortir de l'impasse.

C'est à nos "zélites" actuelles et précédentes (pour les empêcher de revenir) qu'il faut s'en prendre et si possible les écarter par la voie électorale…car pour ces élites mondialisées qui ont perdu le contrôle et jouent aux apprentis sorciers, les musulmans sont des "outils" qu'elles utilisent contre nous pour nous "normaliser", nous « formater».

Elles nous conduisent vers l'impasse de la guerre civile, voire mondiale et çà peut commencer dés demain par exemple entre Poutine et Erdogan…

Reprendre la main politiquement sur le terrain (et y rester) par des manifestations pacifiques et de désobéissance civile, c'est l'objectif de NOTRE action et pour l'instant politiquement, seule MLP semble en position de nous aider à prendre ce chemin …mais je sais aussi qu'il faudra la dépasser.

La réponse des musulmans aux problèmes qu'ils se créent en jouant le jeu du "système" appartient aux musulmans.
La question, pour nous, est simplement de maintenir NOTRE territoire hors de leur portée en attendant une hypothétique évolution de leur part comme l'ont fait à un moment donné les Chrétiens et les Juifs.

A eux de savoir s’ils veulent disparaître, eux et leur culture, ou s’ils veulent intégrer une humanité dont ils ne font déjà plus partie et qui se passera d’eux sans problème.

Et c'est sur le chemin de la "mémoire " retrouvée, de l'identité culturelle et cultuelle qu'il nous faut revenir, bref éduquer et socialiser, réguler et contrôler, selon nos normes à nous et pour l'immédiat protéger et sécuriser les plus faibles d'entre nous …et ce dernier point qui serait le devoir de l’Etat régalien est le plus important ; alors, d’une manière ou d’une autre constatant la carence du gouvernement actuel, il va nous appartenir d’y remédier.

Voilà pour l'essentiel de notre « combat ».

Amitiés à tous

Francis NERI
Institut Européen de Socialisation et d’Education
IESE67@gmail.com
20 02 16

13/01/2016

Sarkozy

Il veut « rebondir » et revenir aux commandes du pays. Pour quelles raisons ?

A mon avis il ne peut plus faire autrement que de jouer le jeu de ses maitres. C'est un peu comme certains de ces avocats de talent qui flirtent d'un peu trop prêt avec la mafia qui les couvrent de "bienfaits" et dont ils sont redevables et doivent exécuter leurs basses œuvres
Ce n'est plus qu'un pion au service de la Triplice : un certain islam, un certain libéralisme et une certaine gauche.

Triplice qui à l'instar d'un moteur Brownien fonctionne en récupérant l'énergie désordonnée de la matière pour créer un mouvement ordonné ...bref tirer du chaos que ces trois éléments provoquent un "ordre" à leur avantage.

Et pas besoin du N.O.M pour fonctionner en cohérence. Chacun de ces trois éléments est simplement « allié objectif et de circonstance avec les deux autres »

Notre réponse devrait être non pas de détruire la triplice...c'est devenu impossible, mais d'introduire une multitude de grains de sable dans leur machinerie et de les bloquer.
En "bloquant" l'élément Sarkozy on introduit une perturbation
 
dans leur « système global »

Nous pouvons dire aussi "Qu'il faut éliminer du système (du pouvoir) TOUS ceux qui s'y IDENTIFIENT" Il y a du travail, mais c'est la seule façon de s'en sortir !

Francis NERI
13 01 16

10/01/2016

Information et communication

Une information alternative est essentielle, mais pas seulement, une bonne partie des Français votent par exemple pour l’UMPS par pure désinformation orchestrée par les médias.

Or ces partis mènent des politiques profondément néfastes pour le peuple. Il ne s’agit pas seulement de l’immigration massive qui vise clairement le remplacement du « cochon Français » par une main d’œuvre moins chère, sous éduquée, facilement manipulable, plus docile…

La politique économique basée sur un endettement irresponsable est aussi néfaste. La mondialisation incarnée par l’UE avantage la grande finance, les riches et les banques tout en détruisant les plus faibles. Les agriculteurs, les petits commerçants, et plus généralement les petits acteurs économiques sont littéralement exterminés par cette politique. En France un agriculteur se suicide tous les deux jours !

Les Français ignorent encore la catastrophe qui les guette car tout simplement les médias leur mentent et les manipulent  à longueur de journée.
Il n’y a pas d’autre part de communication sans une « information retour ». En fait celui qui reçoit une « information » supposée non manipulée doit pouvoir « rétroagir » sur cette information.
C’est à dire la commenter, la discuter, la confronter avec d’autres informations, les relier entre elles et porter sur elle SON regard …pas celui des « manipulateurs » d’opinion.
C’est ce que nous devons nous efforcer de faire sur « facedebouc ».

Par exemple j’écris : … « ces partis mènent des politiques profondément néfastes pour le peuple »…. Je donne UNE information, mais j’énonce aussi ce que je crois être une vérité …à vous de VERIFIER si j’ai tort, raison, ou les deux à la fois.
Une proposition pouvant être vraie ou fausse, non pas en raison de son rapport logique à des « évènements » tenus pour assurément vrais, mais selon des observations où subsiste une incertitude.

Allez faites marcher vos neurones et ne tenez assurément pour vrai que ce qui est vérifiable …

Francis NERI
10 01 16