Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2016

Alerte communication

En France, à l'école, les journalistes ne sont pas formés. Ils sont formatés.
C'est pour ça qu'on retrouve le même raisonnement, le même comportement, la même idéologie sur tous les médias subventionnés.

Le journaliste du système, considéré comme non facho, lisse est comme un pet inutile : il ne fait pas de bruit, il est sans odeur et sans saveur.

Existe-t-il encore des journalistes qui font leur boulot et qui font partie de la presse subventionnée ?
Autant chercher une aiguille dans une motte de foin !

Pour s'informer et se positionner correctement sur le plan politique, économique, social,  il faut vraiment aller sur les médias alternatifs non subventionnés, les soutenir, interagir, échanger, partager et faire circuler une information fiable sur les réseaux sociaux

Francis Claude Neri
29 11 16  

03/11/2014

Internet : Une société structurante ?

Probablement !

La société y est très vivante. Il s’y crée des communautés intenses, à l’image de ce groupe, cette page, ce blog, mais pour la plupart éphémères.
 
Il s’agit donc de les rendre durables et efficaces, car dans le mode « réel », les réseaux des partis, des associations, des syndicats, qui avaient pris en charge l’ensemble de notre vie sociale se sont effondrés et ont creusés le fossé entre eux et les Français.
 
La société du monde numérique apparait donc plus vivante, plus vivace et plus en « phase » avec le peuple qui se sent concerné par la direction de la société et qui entraine ceux qui sont sacrifiés aux gagnants de la mondialisation.
Il nous faut donc s’atteler à rendre nos réseaux structurants et les relier au « terrain » par des relais opérationnels.

C’est ce que nous nous voulons faire, en commençant par nous efforcer de sortir de la « société émotive », réactive, éruptive, pour entrer dans un système mieux organisé, mieux régulé, mieux contrôlé et au service du plus grand nombre.

Avoir des idées, manipuler des concepts c’est bien …les mettre en œuvre sur le terrain c’est mieux. Internet ce merveilleux outil de communication n’est qu’un outil, pas une fin, mais…
 
Mais il peut nous aider à mieux communiquer, à mieux nous organiser, à mieux nous préparer et surtout à occuper le terrain que nos « élites » politiques, économiques, sociales, culturelles etc. ont abandonné.

Il y a urgence à réinventer les institutions politiques qui ne soient pas les partis et les institutions fermés que l'ont connait.  

A nous de jouer !

Francis NERI

03 11 14