Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2015

Invasion

 " Cela ne changera plus, c'est irréversible parce que les autres qui sont dans les starting-blocks pour 2017 feront pareil sinon pire »
Nous dit Isaac en parlant de l’invasion Islamiste !
Je suis assez d'accord avec lui ... sinon que le pire n'est jamais certain. 
 
Car finalement et en dernier ressort, c'est bien nous qui sommes, sinon la cause initiale, du-moins des complices objectifs puisque nous (je pense au nous collectif) avons voté pour élire notre bourreau actuel après avoir porté au pouvoir des bourreaux successifs et ce depuis plus de 40 ans.

Faire une erreur c'est humain, persister dans l’erreur c'est diabolique. Disons nous une bonne fois pour toute que NOUS ne pourrons RIEN faire tant que NOUS n'aurons pas viré la clique au pouvoir et empêché d'y revenir aux cliques précédentes.

Je ne dis pas que MLP est la panacée et je n'approuve que globalement son projet de gouvernance, mais je ne vois pas d'autre alternative crédible. Alors arrêtons nos vaines "indignations" et essayons la ...enfin SON projet, car de guide providentiel nous n'avons nul besoin, nous avons par contre besoin d'une équipe qui porte un projet et pas d'une bande de prédateurs qui ne portent que leurs intérêts personnels.

Donc "ON" s'engage mais "ON" est vigilants et "ON" ne laisse rien passer !

Francis NERI
30 04 15
 

26/04/2015

Éduquer et socialiser

Dans les année 70 "ils" les parents d'élèves migrants et musulmans, ne rejetaient pas encore toute forme d'éducation et de socialisation, ils la souhaitaient autoritaire même.
Certains venaient me trouver pour me dire que nous n'en faisions pas assez en terme d'autorité et, ces parents étaient mais alors très loin d'appréhender nos contenus éducatifs et socialisants.

Et L’islam était loin, la charia aussi !
Savez-vous ce qui s'est alors passé ? Non vous êtes trop jeune ?

Eh bien je vais vous le dire. Ce sont les éducateurs, les enseignants eux mêmes et les associations style FRANCAS ou CEMEA (Education Populaire)...les centres sociaux culturels, de gauche bien sur, qui disaient :
"Pas question de les éduquer et de les socialiser à nos codes et nos règles. Ils sont éduqués et socialisés ...ils ont leur culture ils doivent la conserver et nous la faire partager.
Les enfants doivent librement aller vers l'Education, ce n'est pas à l'Education à aller vers eux. Quand aux parents ils ont leur culture et leurs codes et ils doivent les garder; c'est à eux à les enseigner à leurs enfants".

Et voilà comment nous n'avons plus parlé d'assimilation mais d'intégration, puis d'insertion.

Le mot insertion plaisait car l'enseignant pouvait l’illustrer à partir d'une couronne ou les pierres différentes s’associaient avec harmonie, sans aucune différence de VALEUR ...toutes pareilles.
Et puis l’Éducation Nationale nous à ressorti : "Enrichissons nous de nos différences". Il fallait écrire çà sur les tableaux noirs.
Saint EX doit se retourner dans sa tombe !

Les "religieux" ont vite compris que la gauche était avec eux et que la droite laisserait faire ...et voilà où nous en sommes
Bref NOUS avons raté plein de choses en 1973 ! Mais çà, ce n'était pas rien !
Et je subodore que c'était VOULU !

Et ce fut ainsi dans TOUTE l'Europe.
Oriana Fallachi nous en parle très bien dans son livre : « La force de la raison ». Le grand complot, pétrole contre la paix. Et cela se fit aux yeux de tous, bien en évidence et "personne" ne se douta de rien ...ou ne voulu rien voir.
Eurabia était lancé !
Voilà ce que firent et signèrent VGE et Chirac pour la France, qu'ils soient maudits ces criminels !
Francis NERI
26 04 15

24/04/2015

Civilisation le vrai choc !

Cette chronique fut écrite en 2008 pour les D.N.A (Dernières nouvelles d'Alsace) Puis diffusée sur internet en 2010 ...il me plait de vous la ressortir, elle n'a pas vieillie du tout ...à mon sens !

.........   

Nos élites de tous bords se préoccupent beaucoup des Musulmans qui migrent de plus en plus nombreux vers la France.

Pendant ce temps, la vraie bataille fait rage sur des fronts décisifs: l’éducation, la techno- science, la finance et l’économie. Les enjeux pour les rapports de force de demain.

Je pense sincèrement qu'il faut cesser de dialoguer avec les musulmans. Ils ne sont encore que des conséquences.
Pour l’instant leurs « dictateurs » les tiennent encore, pour peu que les USA ne s’en mêlent plus !
Nous perdons notre temps, notre énergie et çà les arrangent. Ils disent clairement qu'ils ne veulent pas expurger de la charia tout ce qui est en contradiction avec nos codes sociaux, nos lois, nos cultures, notre identité.

Serions nous donc si stupides au point de ne pas nous rendre compte que nous n'avons pas affaire à une religion, mais à un ensemble politico-religieux qui veut notre disparition en tant que peuple, nation, individu ?
Et le plus grave c'est que nos gouvernants "mondialisés" sont les alliés objectifs de cet ensemble, leur comportement n’est pas compréhensible autrement.

Ce qu'ils recherchent c'est de la main d'oeuvre à bas prix et des consommateurs, peu importe la provenance de ces derniers, pourvu qu'ils produisent et consomment la mauvaise soupe qui leur est servie.

Ce qui est navrant c'est que des illuminés socialo-psycho-marxistes se laissent berner par ces deux axes pervers: "l'universalité" et la "singularité" islamique.  

Ils descendent dans la rue, sous prétexte de « retraites »  et manifestent pour l’immigration et les délocalisations : Tous ensemble ! Tous ensemble ! …pour casser un peu plus la France et donner aux grands patrons une raison supplémentaire pour délocaliser et importer toujours plus une main d’œuvre de plus en plus docile. 

Ils vont se gêner les « patrons  voyous » comme disent ces innocents ! 

La droite a depuis longtemps renoncé à servir le peuple, elle ne pense qu'à se servir et à durer.
Depuis que j'ai entendu VGE en 1973 … qui accueilli, sur instructions US, l’Imam « gros minet », déclarer qu'il voulait "vider le programme commun de la gauche de son contenu" j'ai compris, puis j’ai tremblé lorsqu’il a autorisé le regroupement familial pour satisfaire la demande du patronat.   
 

Nous avons donc au moins deux, voire trois, ennemis à combattre, en interne et en externe ; la gauche immigrationiste, multiculturaliste, le patronat qui l’est aussi mais pas pour les mêmes raisons et l’Islam qui veut nous re-conquérir pour son Ouma. 

C'est la raison pour laquelle je dis et redis que "l'intrication " des systèmes sociaux, économiques, politiques, culturels en crise est telle que c'est le système dans son ensemble qu'il faut nettoyer puis faire évoluer si toutefois il est encore temps. 

Alors, régulation, implosion, explosion ? Avons-nous encore le choix ? 

Francis NERI

05 08 10 

http://semanticien.blogspirit.com