Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2017

Info des groupes

Nous savons maintenant comment bien porter le projet infogroupes. Nous avons à présent à le mettre « en marche » et n’y voyez aucune analogie avec un « en marche » précédent qui avec bien entendu d’autres moyens que ceux dont nous disposons au départ a parfaitement démontré que c’était possible.
L’histoire fourmille de tels exemples.

Nous n’allons pas attendre, comme beaucoup, que Mr Wauquiez prenne le pouvoir aux Républicains et nous caler sur sa démarche. Bien au contraire ce sera à NOUS de lui dire ce que NOUS voulons qu’il fasse…s’il espère nous intéresser à titre individuel …bien entendu !

Nous commencerons par un séminaire fondateur dans les Vosges au cours duquel nous dirons quelles attitudes et quels comportements nous devons et allons avoir envers la sphère politico-médiatique et ce, individu par individu. Ceux, bien entendu, qui détiennent un pouvoir dans ce domaine ou qui prétendent à un pouvoir.

Nous dirons aussi qu’il y a dans notre pays beaucoup trop de gens pour analyser et expliquer les problèmes et pas assez pour aider à les résoudre.
Je suis persuadé que ce séminaire contribuera à changer la donne et que beaucoup s’engageront à faire …plutôt qu’à expliquer encore et encore !

Je rappellerai succinctement, ici et là, les éléments constitutifs du projet …mais ceux qui nous suivent depuis un bon moment savent ce dont il s’agit : dire ce que NOUS voulons faire pour la France et les Français, pour quelles raisons nous voulons le faire, comment, avec qui et par quels moyens y parvenir.

Au cours de ce  séminaire fondateur, nous aurons à, débattre des grands « thèmes » qui vont orienter notre avenir et sur la manière dont nous entendons régler les « problèmes » que leur « occurrence » provoque. Nous évoquerons les moyens que nous entendons utiliser pour cela. Ce que bien entendu nous ne pouvons pas toujours faire sur nos réseaux sociaux.   Par exemple sur : l’islamisation, l’UE et l’Euro, la mondialisation, nos valeurs sociétales, notre identité, notre démographie, le culturel et le cultuel, l’école, l’économie, la finance etc.
Nous échangerons aussi sur NOTRE communication et sur les moyens de débattre en toute sécurité et toute liberté d’expression, en particulier sur les réseaux sociaux.
Nous dirons comment nous structurerons le projet, l’organiserons nationalement, régionalement et localement de façon à être prêts pour les prochaines échéances électorales, si elles se déroulent, ou pour faire face à toute autre éventualité, y compris un état d’effondrement, voire de guerre civile ou ethnique, auquel notre pays peut être exposé.

Manon Heitz et moi même sommes les principaux organisateurs de ce premier séminaire. J'en serai l'animateur.
Vous pouvez vous adressez à nous en MP ou pas mail si vous comptez y participer.
Ceux qui voudrons intervenir pour exposer leur vision et leur proposition de résolution d’une problématique, voire de plusieurs, voudront bien préparer leur intervention en deux parties d’une heure chacune. La première pour exposer les causes et les conséquences ainsi que des propositions de résolution, la seconde pour les questions réponses.
Une synthèse sera faite en sous groupe et s’inscrira dans NOS propositions.

Ensuite, il sera formalisé la structure associative donnée au « mouvement ». Un comité directeur élu, ainsi qu’un Président et le bureau (trésorier, secrétaire général). Une levée de cotisations sera effectuée ; le montant en sera déterminé par l’assemblée.

La date exacte de ce séminaire, le lieu précis sera donné individuellement mais ce sera prés de Contrexéville (Vosges) et ceux qui voudront avancer ou prolonger leur séjour ne le regretteront pas.
Ce sera le dernier ou l’avant dernier WE d’octobre, du vendredi 18 h au dimanche 17 h.

Voilà pour l’essentiel. Nous sommes bien entendu tous les deux prêts à répondre à votre demande complémentaire « d’explication ».

Francis-claude Neri
Infogroupe 67
01 10 17

10/01/2016

Information et communication

Une information alternative est essentielle, mais pas seulement, une bonne partie des Français votent par exemple pour l’UMPS par pure désinformation orchestrée par les médias.

Or ces partis mènent des politiques profondément néfastes pour le peuple. Il ne s’agit pas seulement de l’immigration massive qui vise clairement le remplacement du « cochon Français » par une main d’œuvre moins chère, sous éduquée, facilement manipulable, plus docile…

La politique économique basée sur un endettement irresponsable est aussi néfaste. La mondialisation incarnée par l’UE avantage la grande finance, les riches et les banques tout en détruisant les plus faibles. Les agriculteurs, les petits commerçants, et plus généralement les petits acteurs économiques sont littéralement exterminés par cette politique. En France un agriculteur se suicide tous les deux jours !

Les Français ignorent encore la catastrophe qui les guette car tout simplement les médias leur mentent et les manipulent  à longueur de journée.
Il n’y a pas d’autre part de communication sans une « information retour ». En fait celui qui reçoit une « information » supposée non manipulée doit pouvoir « rétroagir » sur cette information.
C’est à dire la commenter, la discuter, la confronter avec d’autres informations, les relier entre elles et porter sur elle SON regard …pas celui des « manipulateurs » d’opinion.
C’est ce que nous devons nous efforcer de faire sur « facedebouc ».

Par exemple j’écris : … « ces partis mènent des politiques profondément néfastes pour le peuple »…. Je donne UNE information, mais j’énonce aussi ce que je crois être une vérité …à vous de VERIFIER si j’ai tort, raison, ou les deux à la fois.
Une proposition pouvant être vraie ou fausse, non pas en raison de son rapport logique à des « évènements » tenus pour assurément vrais, mais selon des observations où subsiste une incertitude.

Allez faites marcher vos neurones et ne tenez assurément pour vrai que ce qui est vérifiable …

Francis NERI
10 01 16