Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2015

Surpopulation

C'est effectivement le problème n° 1 La cause initiale. Le reste n'est que conséquences. NOUS le savons depuis bien longtemps (Malthus par exemple nous en a dit deux mots) Mais allez dire çà au Pape, aux Imams, aux fellahs et aux multinationales.

L’attention que nous consacrons à ce problème est dérisoire, comparée à la gravité de la situation.
L’accroissement démographique doit s’arrêter. Il devrait être ramené à zéro avant les années 20 sinon nous serons obligés de choisir entre abaisser autoritairement le taux de natalité des pays du sud ou relever leur taux de mortalité.

Et ne nous faisons aucune illusion, les pays surdéveloppés sont incapables de nourrir les pays sous développés, surtout si ces deniers leurs envoient leur surplus démographique.

Et que ceux qui en occident pensent au métissage, surtout culturel qu’ils cessent de rêver.

Ils auront d’ailleurs eux mêmes à cesser tout gaspillage et à réguler, contrôler leur consommation de ressources essentielles.

Et à penser qu’ils vivront mieux en étant moins nombreux ; qu’un nombre réduit d’enfants nécessite un nombre réduit d’écoles, nous donne des enfants mieux nourris, mieux éduqués, mieux formés et produit de meilleurs citoyens.

Francis NERI

04 06 15

16/05/2015

Nature et culture

"Alors, pourquoi les Juifs sont si puissants ? Nous dit Cora Sultana
Réponse : l’éducation."

C'est en partie vrai, mais ce n'est pas suffisant ...ce qui est AUSSI important c'est le Time Binding (transmettre l'acquis d'une génération à la suivante) et pas seulement l'acquis culturel mais aussi l'acquis BIOLOGIQUE, bref c'est AUSSI dans les gènes !

Ce qui veut dire également qu'il n'y a pas d’ASSIMILATION massive possible entre les Arabo- Musulmans et les Juifs, mais aussi plus généralement entre le monde Arabo-Musulman et le Monde Occidental.

Enfin, il est clair que la plus grande menace pour l'humanité n'est pas finalement la "bombe atomique, mais la bombe "P" ...pour POPULATION.

A mon sens il va falloir passer de l’éthique malthusienne de la régulation des naissances, jamais acceptée, au totalitarisme antinataliste imposé.

N’en déplaise aux adeptes de la fuite en avant consumériste, il faut stopper la croissance et en particulier la croissance démographique.

Le monde est plein, Malthus et le Club de Rome avaient raison : Halte à la croissance !  

Francis Neri

16 05 15

09/02/2014

Pragmatisme et immigration

Soyons pragmatique et ignorons un instant le côté humain :

Une population humaine ou animale se développe tant qu'elle à manger.

Les chasseurs vous expliquent cela dans le cas des sangliers par exemple. Ce qui fait l'envahissement incontrôlé c’est l'appel de la nourriture, l’absence de prédateurs et les avantages trouvés, c’est naturel.

Supprimons cela, le flot s'arrête de lui-même et le grand remplacement aussi . Il n’y aucune autre solution.

Mais supprimer les conditions d’accueil ne me semble pas assez efficace.  De toute façon elles seront très vite insuffisantes et « ils » ne s’arrêteront, comme les sauterelles en Afrique, qu’après avoir TOUT dévoré.
La seule solution, outre le blocage hermétique des frontières, pour commencer, sera d’intervenir sur leur propre sol. De les nourrir oui, mais de mettre en place un contrôle strict des naissances et se substituer à eux pour leur gouvernance.

Bref d’introduire une autorité supérieure aux nations capable d’instaurer de la régulation, du contrôle et de la sanction sur : l’économie et la finance mondiale, la démographie, sur la production et l’affectation des richesses, y compris les matières premières
Tout le reste ne sera que des hypothèses fumeuses et mortelles pour le monde entier.

Francis NERI

09 02 14

 

RI

09 02 14