Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2020

Superbe analyse

Synthèse brillantissime des problèmes fondamentaux – notamment en expliquant bien pourquoi l’islam n’est qu’une arme parmi d’autres dans la main des mondialistes qui sont le principal ennemi, et le plus dangereux !
Espérons que la colossale offensive judiciaire lancée par Trump ne sera pas vaine.
S’il enchaine sur un deuxième mandat, ce sera une victoire époustouflante, bien plus dévastatrice pour le camp démocrate que s’il avait gagné dès le 4 novembre.
Après l’euphorie de la victoire volée, on sent chez Biden une certaine inquiétude.
« C’est embarrassant” dit il » .
Il est clair qu’il ne s’attendait pas à une telle offensive de la part de Trump, que les mondialistes ont enterré un peu vite.
Reste à savoir par contre si les mondialistes sont aux abois et si sont morts le multilatéralisme et la mondialisation. Je pense au contraire qu’ils ont encore le vent en poupe !
A cet égard, la restitution de Trump va servir de révélateur : nous verrons bien si les institutions US vont faire leur boulot en rétablissant Trump comme le vrai vainqueur des élections.
Mais là encore, la surprise pourrait être très désagréable pour nous…

Notre salut d’européen passe avant tout par le combat contre le gauchisme idéologique et contre le déconstructionnisme mondialisé.

Pour pouvoir mener le combat terminal, il nous faut nous emparer du pouvoir, nous emparer de l’État puis, d’abord, éliminer les gauchistes, ensuite assainir les institutions et les purger à blanc.

La question de la finalité, celle du pourquoi « faire » comprise et admise, comment nous emparer du pouvoir ?


https://ripostelaique.com/macron-va-avoir-bonne-mine-quan...
12 11 20

Synthèse par Gosein

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

 

 

18/10/2020

Israël et les arabes

Les arabes étaient depuis des siècles en Espagne et ils furent virés, exterminés ou convertis

Malheureusement les juifs avec.

Mais ces derniers étaient et sont toujours comme culs et chemises avec eux

Charlie Lebeau

C'est VOTRE interprétation Mais il me semble que la réalité est plus complexe. Pour ma part, je considère qu’Israël EST le fer de lance de l'Occident au moyen orient et que malheureusement depuis 1973 (en gros) la France ne soutient plus Israël pour des raisons purement pétrolières. Les grands responsables en sont Giscard et son premier ministre de l'époque : Chirac.

Ils signèrent le fameux pacte "immigration contre pétrole", le regroupement familial etc.

Ce sont eux les « responsables et coupables » du désastre actuel ...le drame c'est que comme bien d'autres ils mourront tranquillement dans leur lit ...pour l'un d'eux c'est déjà le cas et avec les « honneurs de la « nation » !

Dans la guerre qui vient contre un certain monde arabo-musulman et va déterminer NOTRE avenir, l'alliance avec Israël sera déterminante ....Eux connaissent bien l'ennemi et savent pourquoi et comment il faut le combattre.

Mais l’alliance avec Israël, et la réalité du monde qui vient, ne pourra se faire si nous continuons à placer au pouvoir des individus qui ne pensent qu’à poursuivre l’effondrement de l’Etat, le dévoiement des élites, les dérives gauchistes, mondialistes et islamistes.

Il nous faut appeler massivement à des actions « citoyennes, civiques et civiles » de soutien à la poursuite des objectifs qui permettront l’accès au pouvoir des « patriotes » et « souverainistes » en faisant fi de la concurrence entre les partis politiques.

C’est notre seule chance de survivre en tant qu’individu, peuple, nation au cataclysme qui vient !   

18 10 20

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

 

27/09/2020

VGE, Chirac et l'alliance euro-arabe

Ils sont les premiers responsables de cette trahison envers la France, l’Europe, notre mémoire, notre identité, notre culture, les intérêts du peuple français.

Une stratégie de subornation de l'Europe qui est mise en œuvre par les pays arabes, avec l'active complicité des instances dirigeantes européennes

Et ce dans le sillage de la guerre du Kippour (1973), la crise du pétrole, provoquée par les États producteurs pour punir les Européens de leur soutien à Israël ; ce qui  condamna l’État hébreu à un isolement international sans précédent.

L’un d’eux (Chirac) est déjà mort dans son lit, entouré d’honneur. Il en sera de même pour le premier …hélas !


Il faut espérer que l’Histoire les jugera !

27 09 20

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/