Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2018

Synthèse

Petite synthèse des idées glanées ici et là !

1- Les « Républicains » sont impayables … Il ne faut pas plus accorder de crédit à Wauquiez qu’à Juppé ou Fillon.
Ils persévèrent et signent quant à leur position envers l’islam, comme MLP d’ailleurs.
Ce qui intéresse Wauquiez c’est de piquer les électeurs du FN rien de plus. Pour le reste rien ne change.
Si les électeurs LR étaient plus lucides, ça ferait longtemps que ce parti n’encombrerait plus la scène politique.


2- Pour ce qui concerne ce qui reste du Front National, s’il y avait quelqu’un de sérieux et fiable ça se verrait très vite ; malheureusement il n y a personne et donc la comédie va durer à nos dépens.
Dix huit mois avant les Européennes, et avant un "congrès de la refondation" ils ne pensent qu’à une chose : sauver leurs mandats pour pouvoir tranquillement continuer leurs petits arrangements entre « amis ».
 

3- Tous les partis politiques se caractérisent par leurs mauvais castings quand il s’agit de lutter réellement contre ce fléau qu’est l’islamisme !
Quant à leur positionnement envers l’UE, la mondialisation dite « libérale » ils se sont TOUS, sans exception, inclinés devant l’autorité des « marchés financiers », des multinationales de la "grande distribution", l'agro industrie et la publicité.
Il serait suicidaire de penser une seule seconde que cette bande de charognards et de prédateurs puisse encore être utile à la France et à son peuple;

4- C’est du peuple de France que viendra le salut de la France, de rien d’autre et de personne d’autre, ni des collabos, ni des politiques, ni des médias, ni des français de papier, et encore moins de l’UE et de ses prédateurs économico-financiers.

5- Pour les Français, le danger n° 1 qui menace la France et le monde entier c’est l’islamisme et pas seulement quelques « terroristes ».
C’est à une véritable guerre qu’il faut se livrer envers l’islamisme car le monde régressera et ne vivra jamais en paix tant que ce système, qui n’a rien d’une religion, ne sera pas nettoyé de fond en comble et réduit à sa plus simple expression.

6- Le monde actuel est incapable de s’autoréguler et de s’autocontrôler : incapable de réguler et de contrôler son système financier, économique, industriel, redistributif, éthique, écologique, des naissances etc.
Il va donc falloir, soit s’anéantir réciproquement, soit trouver un moyen de se faire réguler et contrôler …mais par qui et comment ? 

Pour la synthèse !
Francis-claude Neri
28 01 18        

09/08/2017

L’évitement

Plusieurs décennies de recomposition économiques et sociales, de contraintes sociales et financières, de pratiques d’ évitement social et culturel entre les catégories populaires, moyennes et les couches supérieurs ont eu raison de la folle idée du « vivre ensemble ».
Le développement séparé est de mise mais seulement pour les couches sociales supérieures. En fait se dessine à présent les contours de trois ensembles sociaux culturels et résidentiels affectés chacun à des zones territoriales.

- Couches supérieures
- Couches moyennes et populaires
- Couches issue de l’immigration

L’entre soi culturel; cultuel, éthique, intellectuel, l’appariement sélectif, permettent encore de faire baisser les tensions en réduisant les territoires de contact.
Mais çà, ne va pas durer ! Viendra très bientôt un moment ou ceux des catégories moyennes et populaires qui voudront fuir les quartiers sensibles en expansion pour rejoindre des territoires « attractifs » plus compatibles culturellement et plus sécurisés ne le pourront plus.
D’une part en raison d’une logique financière de plus en plus élevée au sein de ces « isolats », du manque d’accommodement à la « culture mondialiste » et à ses emplois le plus souvent tertiaires, et d’autre part, d’une hostilité de plus en plus affichée par les classes aisées, ne voulant pas d’une cohabitation, en particulier avec le « populaire » serait il « souchien » et apparemment culturellement compatible.

Les classes populaires et moyennes, le « peuple », de plus en plus en rupture d’emplois et abandonnées par les classes supérieures dirigeantes, politiques, médiatiques, économico-financières n’auront pas d’autres choix …que de se prendre en main !
Elles vont, si elles ne réagissent pas, se retrouver immanquablement acculées soit à la cohabitation avec la culture islamiste, c’est à dire à la soumission culturelle et cultuelle, soit à la reconstruction identitaire, culturelle, cultuelle et à l’insurrection civique et civile en se retournant principalement contre ses élites.

La « reconstruction » viendra donc par le bas. Alors je salue « bien bas » nombre de nos amis qui justement faisant partie de cette classe moyenne aisée, profitant d’un appariement sélectif confortablement sécurisé, ont compris qu’ils devaient, pour leur salut futur, combattre avec ceux des classes populaires et moyennes au « contact » avec une culture hostile et envahissante et qui sont, comme l’est Israël, un rempart du monde occidental et une avant garde.
Ils ont le devoir et l’intelligence de les aider à résister sur place à « l’envahisseur » à la fois globaliste, multi-culturaliste et islamiste

L’objectif des « infogroupes » est de s’y préparer !

Francis-claude Neri

09 08 17

08/02/2017

Hors système

Ceux qui se disent « hors système » comme Mélenchon et Macron veulent nous vendre une France « neutre », sans mémoire et sans identité.

Nous ne voulons pas de cette France là.

La France EST composite, gréco-romaine, judéo-chrétienne, matinée des lumières. La France n’est pas « la fille ainée de l’islam » contrairement à ce que voulait dire un traitre comme Chirac, un vendu comme Giscard et les deux derniers pourvoyeurs de l’oligarchie mondialiste et islamiste : Sarkozy et Hollande.
Enfin, mémoire et identité c'est en fait la même chose, c'est la raison pour laquelle Mélenchon et ses amis, voire ses adversaires comme Macron  et Hamon veulent absolument nous la faire oublier.
Le sieur Fillon ne déroge pas à la règle.

Seule Marine Le PEN, nous permettra d'en finir, à l'exemple du Président Trump, avec ces deux globalisation : islamiste et oligarchique.

La France EST un système « singulier » qui veut conserver sa singularité y compris culturelle et cultuelle.

Voter Marine le Pen c'est tout simplement répondre à l’instinct de survie de peuples européens condamnés par l'Histoire (racontée par la gauche) et le mépris de tous les "puissants".

Le "reste" c'est l'écume des jours !

Francis-claude Neri

08 02 17