Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2014

Enragé

Octobre 1973, la Syrie et l'Egypte attaquent Israël. C'est à dire lorsque la guerre du Kippour ou du ramadan explosa et qu'en même temps, les pays de l'OPEC nous imposèrent (à nous et à Israël) l'embargo sur le pétrole. Suivi alors "le grand complot" de l'histoire moderne celui des chefs d'Etats sans honneur ni cerveau, des politiques sans conscience, des intellectuels sans dignité ni courage. L'Europe vendue aux sultans, aux califes, aux vizirs, à l'Arabie. L'Europe devint "ARABIA" !  VGE et Chirac furent les deux principaux protagonistes ...mais ils mourront dans leur lit...probablement !

Oui je deviens enragé, froidement enragé, conscient, lucide, rationnel, sans compassion, sans repentance, sans indulgence. Une rage saine qui ne veut plus comprendre, excuser, composer.

Une rage qui veut nommer, dénoncer, accuser, bref qui a envie d’éclater, mais qui le fera pas encore car elle dépasse la colère ou la haine. Elle se veut chirurgicale…pas tous dans le même panier me dis je ! Une rage capable d’utiliser le scalpel de la raison pour extirper  la tumeur islamo-gaucho-mondialiste avant qu’elle ne développe ses métastases dans ce qui reste de sain du corps de la nation.

Comptez sur moi pour être aux premières lignes du combat qui nous est livré et qui concerne notre passé, notre présent et détermine notre avenir. Un combat qui est d’abord celui de notre identité, de notre culture, de notre existence en tant qu’individu et en tant que peuple. Un combat essentiel dans lequel il nous faut engager toutes nos forces pour préserver ces trésors qui sont notre histoire, et notre culture, et qui ont fait ce que nous sommes et sans lesquels nous ne sommes plus rien et ce que nos adversaires veulent nous voir devenir afin de mieux nous asservir.

Il faut bien comprendre. La guerre que les fils d’Allah ont déclaré à l’Occident est composite, c’est à dire en cohérence avec l’idéologie de la gauche et les intérêts de la mondialisation, bref de l’Empire.

En 1970, Georges Habache, chef de Front Populaire Pour la Libération de la Palestine expliqua très clairement que l’ennemi des arabes n’était pas seulement israël. C’était aussi l’Occident ! De fait il cita parmi ses cibles, la France, l’Italie, la Suisse, l’Allemagne.   Et il rajouta : « Notre révolution est une étape de la révolution mondiale. Elle ne se limite pas à la reconquête de la Palestine. Il faut être honnête et reconnaître que nous voulons une guerre totale. Il est donc nécessaire que la Nation arabe toute entière entre en guerre avec l’Amérique et l’Europe. Le plus beau est encore à venir, à partir de maintenant il n’ya aura plus de paix pour vos nations. Déterminés, obstinés, patients, telle est notre stratégie que nous entendons élargir »

Les dirigeants Européens ont ils ouvert les yeux ? Bien sur que non ! Ils ont fait semblant de ne pas comprendre que  par « élargir leur stratégie, il entendait aussi la guerre en volant un pays à ses citoyens pas seulement par les attentas et les armes, mais aussi et surtout par : immigration massive, victimisation, asile politique, femmes enceintes, canaux pneumatiques abordant à Lampedusa, prétentions qui deviennent de plus en plus arrogantes : mosquées, voile et burkas, la viande hallal, les cinq prières, le mariage islamiste, la polygamie etc… Bref, le grand remplacement !

Aujourd’hui les promesses de G. Habbache sont en partie réalisées…alors n’est il pas temps de se lever, de nous débarrasser des traitres qui ont voulu cette situation. Ils sont encore aujourd’hui au pouvoir en Europe.  Ensuite, nous pourrons engager la lutte, quel qu’en soit le prix à payer.

Francis NERI

Documenté à partir de l’ouvrage d’Oriana Fallacci : La force de la raison ! 

05 07 14   

27/06/2014

Racisme

"Je ne sais pas pour les autres, mais dans mon cas, il n'y a aucun racisme dans mes prises de position.

Je pense seulement que les gens de culture arabo-musulmane ne peuvent vivre avec les gens de culture gréco-latine aux racines chrétiennes.
C'est patent dans tous les pays qui ont accueilli l’immigration arabo-musulmane

Pas grand chose à rajouter ...sinon ceci : 
C'était bien la peine de conspuer La décision d'Eric Besson, ministre de l'Immigration sous Sarkozy, à lancer un débat sur l'identité française. Je crois qu'il est grand temps de relancer le sujet. La France n'a pas une culture de sauvages, Etre français c'est adhérer à un projet collectif où les grandes valeurs qui nous rassemblent sont plus fortes que nos convictions personnelles lesquelles souvent nous opposent. Ceux qui n'adhèrent pas à ces grandes valeurs (liberté, égalité y compris égalité de l'homme et de la femme, fraternité mais aussi justice, suffrage universel, laïcité...) doivent en tirer les conclusions et aller s'installer ailleurs. Ils n'ont pas vocation à être français et à vouloir nous imposer leur vision de la société que la grande majorité de nos concitoyens rejettent.

Patricia Martin

21/06/2014

14 juillet et la participation algérienne

Je reviens sur la commémoration du 14 juillet et la participation algérienne au défilé. Outre l'imposture que veulent ou ont voulu Hollande et sa clique en assimilant l'Algérie d'aujourd'hui aux combattants algériens des deux guerres, il y a dans cette démarche l'envie d'humilier ces Français de droite, de gauche, les sans partis ou ceux qui désormais font confiance au FN parce que ce gouvernement et ce président (sans P majuscule) ne représente plus rien et ce petit pourcentage qui lui reste n'est que l'apport des français (avec un f minuscule) de papiers, ceux qui nous insultent, jouent les petits durs mais qui ne valent pas la bouse de chameau ou de bourricot de leur propre pays où ils ne sont même pas souhaités. A voir les commentaires sur Bd Voltaire on comprend mieux pourquoi nous ne tournerons jamais la page tant qu'ils subsisteront et s'engraisseront sur notre sol. Non seulement ils sont haineux, ignares, grossiers mais ils contribuent à la détestation qui nous les fera rejeter le moment venu.

Malgré les démentis il se pourrait bien que leurs soldats participent à ce défilé de la honte et je pense à nos régiments qui devront s'associer avec les descendants des poseurs de bombes de l'Automatic, des massacres de colons mais encore plus de leurs frères comme à Melouzza. Le plus grand nombre d'Algériens assassinés ou éradiqués l'on été par ces mêmes Algériens avant 1962 et après. Cà c'est la réalité, le reste n'est que mensonges. Je pense à tous ces soldats d'aujourd'hui héritiers de nos soldats d'antan, morts mais présents dans la mémoire des régiments, quelle honte!

Ceci dit (sans jeu de mots) cette démonstration va avoir un aspect positif dans le rejet brutal non seulement d'Hollande et de ses sbires mais aussi de cette idée française d'hospitalité qui nous conduit à sacrifier nos pauvres pour entretenir cette horde barbaresque qui ne fait que piller notre pays comme le faisaient leurs ancêtres avant 1830. Toutefois je ferai quand même distinction entre ces gens là qui haïssent la France et son peuple avec ceux qui avec courage ont choisi la France pour ses valeurs, avec le souci de se fondre dans le peuple français au risque d'ailleurs d'être de nouvelles victimes de la racaille. Je pense en particulier à ces soldats parachutistes assassinée par Merah ou tombés dans notre armée moderne mais aussi à ces médecins, chercheurs, commerçants, employés d'origine algérienne mais Français avec les obligations que cela comporte. Tout récemment j'avais une conversation avec l'un d'eux qui avouait avoir honte du comportement de ces jeunes inconscients et il comprenait tout le rejet de la plupart de Français pour cette racaille de "branleurs, feignasses et incapables", tellement incapables d'ailleurs qu'ils n'ont aucune chance de vivre dans le pays dont ils sont si fiers.
A force d'humiliations, même s'il a fallu de temps, les Français exaspérés sont de plus en plus nombreux et une étincelle peut allumer la poudre mais il est un phénomène, qui va sans doute jouer plus tôt qu'on ne le croit, c'est le moment où la manne qui fait vivre ces gens chez nous va devoir se restreindre avant de se réduire à une peau de chagrin car lorsqu'il n'y a plus de finances, il n'y a plus d'aides et ce moment arrive, d'abord parce que l'Etat se trouve contraint à réduire mais plus surement parce qu'à force de provocations, d'incapacité à sortir le pays de l'ornière arrivera le moment du rejet total de tous ceux qui se sont fait complices de cette décadence et la venue d'une autre façon de gouverner.

Se posera la question des aides en tous genres, de la sécurité, de la justice et du respect de notre peuple alors on verra des foules quitter notre sol parce que y rester serait vain mais aussi dangereux.
La violence engendre la violence, elle n'a pas été de notre fait, mais elle s'imposera par réaction. 
Quant aux complices, chaque jour ils se démasquent comme ce maire de Bordeaux qui a tout fait pour avoir SA plus belle mosquée, SON centre culturel musulman qui très vite va devenir un centre de subversion.

J'écoutais hier monsieur Vanneste parler de l'UMP et décrire ce parti comme étant devenu une sorte d'agence pour l'emploi destiné à procurer uniquement un job à ses dirigeants, qui n'ont plus aucune idée sur rien, incapables d'ailleurs d'en avoir, ne mesurant même pas la portée de la moindre mesure. Ces imposteurs grugent et pillent leurs militants et sympathisants qui leur font une confiance aveugle. Ce déclin du pays nous le devons à eux autant qu'à la gauche, aux syndicats puisqu'ils se sont partagés les rôles.

J'ignore si les moins corrompus auront la force et les moyens de reconstituer quelque chose et surtout avec quelle politique parce qu'il est temps de se déterminer clairement dans ce monde, de savoir dans quel camp on se retrouvera.

Marine Le Pen est une des premières à se tourner vers la Russie avec lucidité parce que ce monde crève de l'impérialisme de l'Empire qui en mourant nous entraînera dans la chute.
Le vrai débat de ces temps futurs ( si la paix le permet) se situera dans la capacité de voir le monde autrement c'est à dire tourné vers un pays de valeurs mais aussi de ressources qu'est la Russie, les vraies questions devront être résolues : le retour à notre indépendance vis à vis tant de cette Europe qui ne fonctionne pas que de l'Amérique et de son leadership, la restauration de l'Etat à travers sa mission essentielle : la sécurité, la justice et aussi une vraie égalité de traitement pour son peuple mettant fin à une gabegie incroyable. Cela passera par la fin de l'immigration non choisie et le départ de ceux qui n'ont rien à faire chez nous, d'une double nationalité, du droit du sol qui devra être abrogé. 

Tout ceci ne peut se faire qu'avec une rupture brutale, mettant fin aux pratiques imposées, aux barrières virtuelles qui nous donnent l'impression d'enfermement parce que jusqu'à présent nous n'avons pas imaginé un monde libéré et que ces barrières ne sont que celles que nous nous sommes imposés.

Martin Luther King parlait de son rêve et bien le nôtre sera simple : que les Hollande, Vals, Taubira rejoignent les BHL, Juppé et consorts ailleurs, loin de chez nous et puisqu'ils sont les valets de l'Empire qu'ils y trouvent refuge et surtout qu'ils n'oublient pas leurs amis, leurs complices.
Sans doute ne le feront-ils pas mais ils ont accumulé tant de haine sur eux qu'il serait illusoire de penser qu'ils n'en rendront pas compte un jour.

Faisons de ce 14 juillet non seulement un jour de colère mais aussi de résolution pour chasser tout ceci, tous ces gens d'Hollande à Juppé, ce sera notre rêve français.

Ivan Smolensky

https://www.facebook.com/ivan.smolensky.3?fref=nf