Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2014

14 juillet et la participation algérienne

Je reviens sur la commémoration du 14 juillet et la participation algérienne au défilé. Outre l'imposture que veulent ou ont voulu Hollande et sa clique en assimilant l'Algérie d'aujourd'hui aux combattants algériens des deux guerres, il y a dans cette démarche l'envie d'humilier ces Français de droite, de gauche, les sans partis ou ceux qui désormais font confiance au FN parce que ce gouvernement et ce président (sans P majuscule) ne représente plus rien et ce petit pourcentage qui lui reste n'est que l'apport des français (avec un f minuscule) de papiers, ceux qui nous insultent, jouent les petits durs mais qui ne valent pas la bouse de chameau ou de bourricot de leur propre pays où ils ne sont même pas souhaités. A voir les commentaires sur Bd Voltaire on comprend mieux pourquoi nous ne tournerons jamais la page tant qu'ils subsisteront et s'engraisseront sur notre sol. Non seulement ils sont haineux, ignares, grossiers mais ils contribuent à la détestation qui nous les fera rejeter le moment venu.

Malgré les démentis il se pourrait bien que leurs soldats participent à ce défilé de la honte et je pense à nos régiments qui devront s'associer avec les descendants des poseurs de bombes de l'Automatic, des massacres de colons mais encore plus de leurs frères comme à Melouzza. Le plus grand nombre d'Algériens assassinés ou éradiqués l'on été par ces mêmes Algériens avant 1962 et après. Cà c'est la réalité, le reste n'est que mensonges. Je pense à tous ces soldats d'aujourd'hui héritiers de nos soldats d'antan, morts mais présents dans la mémoire des régiments, quelle honte!

Ceci dit (sans jeu de mots) cette démonstration va avoir un aspect positif dans le rejet brutal non seulement d'Hollande et de ses sbires mais aussi de cette idée française d'hospitalité qui nous conduit à sacrifier nos pauvres pour entretenir cette horde barbaresque qui ne fait que piller notre pays comme le faisaient leurs ancêtres avant 1830. Toutefois je ferai quand même distinction entre ces gens là qui haïssent la France et son peuple avec ceux qui avec courage ont choisi la France pour ses valeurs, avec le souci de se fondre dans le peuple français au risque d'ailleurs d'être de nouvelles victimes de la racaille. Je pense en particulier à ces soldats parachutistes assassinée par Merah ou tombés dans notre armée moderne mais aussi à ces médecins, chercheurs, commerçants, employés d'origine algérienne mais Français avec les obligations que cela comporte. Tout récemment j'avais une conversation avec l'un d'eux qui avouait avoir honte du comportement de ces jeunes inconscients et il comprenait tout le rejet de la plupart de Français pour cette racaille de "branleurs, feignasses et incapables", tellement incapables d'ailleurs qu'ils n'ont aucune chance de vivre dans le pays dont ils sont si fiers.
A force d'humiliations, même s'il a fallu de temps, les Français exaspérés sont de plus en plus nombreux et une étincelle peut allumer la poudre mais il est un phénomène, qui va sans doute jouer plus tôt qu'on ne le croit, c'est le moment où la manne qui fait vivre ces gens chez nous va devoir se restreindre avant de se réduire à une peau de chagrin car lorsqu'il n'y a plus de finances, il n'y a plus d'aides et ce moment arrive, d'abord parce que l'Etat se trouve contraint à réduire mais plus surement parce qu'à force de provocations, d'incapacité à sortir le pays de l'ornière arrivera le moment du rejet total de tous ceux qui se sont fait complices de cette décadence et la venue d'une autre façon de gouverner.

Se posera la question des aides en tous genres, de la sécurité, de la justice et du respect de notre peuple alors on verra des foules quitter notre sol parce que y rester serait vain mais aussi dangereux.
La violence engendre la violence, elle n'a pas été de notre fait, mais elle s'imposera par réaction. 
Quant aux complices, chaque jour ils se démasquent comme ce maire de Bordeaux qui a tout fait pour avoir SA plus belle mosquée, SON centre culturel musulman qui très vite va devenir un centre de subversion.

J'écoutais hier monsieur Vanneste parler de l'UMP et décrire ce parti comme étant devenu une sorte d'agence pour l'emploi destiné à procurer uniquement un job à ses dirigeants, qui n'ont plus aucune idée sur rien, incapables d'ailleurs d'en avoir, ne mesurant même pas la portée de la moindre mesure. Ces imposteurs grugent et pillent leurs militants et sympathisants qui leur font une confiance aveugle. Ce déclin du pays nous le devons à eux autant qu'à la gauche, aux syndicats puisqu'ils se sont partagés les rôles.

J'ignore si les moins corrompus auront la force et les moyens de reconstituer quelque chose et surtout avec quelle politique parce qu'il est temps de se déterminer clairement dans ce monde, de savoir dans quel camp on se retrouvera.

Marine Le Pen est une des premières à se tourner vers la Russie avec lucidité parce que ce monde crève de l'impérialisme de l'Empire qui en mourant nous entraînera dans la chute.
Le vrai débat de ces temps futurs ( si la paix le permet) se situera dans la capacité de voir le monde autrement c'est à dire tourné vers un pays de valeurs mais aussi de ressources qu'est la Russie, les vraies questions devront être résolues : le retour à notre indépendance vis à vis tant de cette Europe qui ne fonctionne pas que de l'Amérique et de son leadership, la restauration de l'Etat à travers sa mission essentielle : la sécurité, la justice et aussi une vraie égalité de traitement pour son peuple mettant fin à une gabegie incroyable. Cela passera par la fin de l'immigration non choisie et le départ de ceux qui n'ont rien à faire chez nous, d'une double nationalité, du droit du sol qui devra être abrogé. 

Tout ceci ne peut se faire qu'avec une rupture brutale, mettant fin aux pratiques imposées, aux barrières virtuelles qui nous donnent l'impression d'enfermement parce que jusqu'à présent nous n'avons pas imaginé un monde libéré et que ces barrières ne sont que celles que nous nous sommes imposés.

Martin Luther King parlait de son rêve et bien le nôtre sera simple : que les Hollande, Vals, Taubira rejoignent les BHL, Juppé et consorts ailleurs, loin de chez nous et puisqu'ils sont les valets de l'Empire qu'ils y trouvent refuge et surtout qu'ils n'oublient pas leurs amis, leurs complices.
Sans doute ne le feront-ils pas mais ils ont accumulé tant de haine sur eux qu'il serait illusoire de penser qu'ils n'en rendront pas compte un jour.

Faisons de ce 14 juillet non seulement un jour de colère mais aussi de résolution pour chasser tout ceci, tous ces gens d'Hollande à Juppé, ce sera notre rêve français.

Ivan Smolensky

https://www.facebook.com/ivan.smolensky.3?fref=nf

20/06/2014

Jeunes enlevés en Israël

Jeunes enlevés en Israël : Netanyahu accuse le Hamas

L'enlèvement, jeudi 12 juin, de trois jeunes Israéliens vise à susciter la discorde entre les islamistes du Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) qui ne pourront jamais gouverner ensemble après cet événement

«Celui qui a enlevé les trois jeunes Israéliens cherche à nous détruire et on va lui demander des comptes», a déclaré par ailleurs le président palestinien à l'ouverture à Djeddah, en Arabie saoudite, d'une réunion de l'Organisation de la coopération islamique (OCI). Il avait déjà condamné lundi l'enlèvement. 

Mais il ne prend pas de grand risque en condamnant l’opération. Qui ne le fait pas du moins officiellement ?

Quand à Israël, ce pays entourés d’ennemis qui veulent tous sa mort, lâché par ses « alliés » américains et Européens, il n’a pas d’autre choix que de réagir avec une extrême vigueur. S’il ne le fait pas s’en est fini de sa crédibilité régionale.

Quand à l’indignation des capitales Occidentales, il n’en à que faire, quoi que soit sa réaction, il sera accablé de reproches.

La conclusion est qu’Israël est de plus en plus isolé et, un pays isolé aussi bien armé et décidé à défendre son territoire jusqu’au bout, çà peut être très dangereux pour l’équilibre de la paix mondiale.
Pour ma part, dans cette affaire, je soutiens Israël car je sais que cette affaire d’enlèvement peut se produire à tout moment chez nous en France.
 Dans un seul quartier de Strasbourg, la Meinau, un quartier relativement tranquille il y avait 12 jeunes « Français » dénombrés partis ou en partance pour la Syrie faire le Djihâd, j’imagine qu’il doit y en avoir autant au Neuhoff, à Hautepierre, Cronembourg etc … Mulhouse ce doit être pareil, sinon plus. Et probablement dans d’autres cités Alsacienne comme Bischwiller  (rebaptisé Turkwiller) ou depuis des années les naissances d’arabo -maghrébins sont majoritaires.
Bref je crains fort qu’il y ait un millier de « dormants » en Alsace et qui y préparent le Djihad.
Je n’ose calculer leur nombre à Roubaix, Lille ou Marseille…Il est probable que ceux qui reviendront du combat bien préparés, appuyés par des filières internationales, auréolés de gloire, habitués à tuer, ne vont pas rester les bras croisés et ils vont faire des petits.

Alors oui je soutien et j’encourage Israël à la fermeté et je pense que nous devons nous préparer à faire de même.

Francis NERI

20 06 14

27/05/2014

La nature de la réalité

Bien ! Où en sommes nous après cet exceptionnel 25 mai où nous voyons le monde basculer et, comme je l’exprimais dans une chronique précédente, où l’irrationnel revient enfin en force et se prépare à traverser l’univers ?

Le tout est de savoir d’où elle vient cette force et si elle est pérenne car 170 députés eurosceptiques peuvent ils changer le monde ?

De l’Esprit ? Je ne suis pas très croyant. Pour ce qui concerne Dieu où quelqu’un de sa famille, je considère que l’initiative de la manifestation de sa présence, sur un tel événement, ne devrait pas être laissée à la charge du sujet percevant mais devrait venir de la divinité.

J’ai tendance à dire que l’histoire peut se déterminer à partir d’une poignée d’hommes décidés. Mais encore faut il qu’ils soient « inspirés » ?
Le sont-ils ?
Notre culture actuelle considère que tout ce qui est irrationnel n’est probablement qu’hallucinations ou phénomènes non encore explicables.
Le « reste » de nos représentations, de nos attitudes et de nos comportements passerait alors par un processus inconscient ayant trait à la « mémoire phylogénique » qui se rapporte à l’espèce … si cette mémoire se trouve bien enfouie dans le cerveau de l’individu. 
Personne n’a encore admis avoir été en mesure de le vérifier dans les faits…et pourtant le choc des cultures et des ethnies est éloquent ! 

Bon passons ! Les questions de races, d’ethnies et de culture n’ont pas bonne presse actuellement !

Donc, la réalité n’est pas vérifiable. La vraie question, c’est cette histoire de vérité qui n’est qu’une question de perception collective.
Plus nous sommes nombreux à percevoir un événement de manière identique, plus il devient vérité latente.
Une fois qu’un individu isolé est pénétré de cette notion, il est prêt à affronter la réalité qui est la sienne, à pester contre la sottise des « hommes ordinaires » ou à devenir schizophrène et ne plus sortir de « son » monde.
Un monde des autres qu’il pense ne pas pouvoir contrôler, réguler. Un monde au sein duquel il ne puisse rétroagir sur la réalité qui lui est extérieure, une réalité qu’il estime absolument défectueuse selon ses critères.
Tout semble donc aller mal et pour couronner le tout, il n’existerait pas d’issue perceptible pour sortir d’un système, d’un labyrinthe en fait, que personne ne veut réformer.

Il ne reste plus qu’à croire en la présence d’un élément irrationnel dans l’esprit humain car il n’y a pas de chemin qui mène hors du système-labyrinthe ; il change à mesure qu’on s’y déplace.
Ceux qui ont vu le film « cube » sauront aussitôt ce à quoi je fais référence.

A mon avis, il va falloir emménager le système. C’est possible car il est vivant.

Le 25 mai à l’élection européenne, un mouvement s’est fait. Un léger déplacement de voix, à peine perceptible à l’échelle du macrocosme, et pourtant il semble que le monde n’est plus pareil, qu’il soit allé plus loin.
Le temps devient espace ! Qu’est devenu le Système ? Il ne s’est pas déplacé, mais il n’est plus à l’endroit où il se trouvait à l’origine et l’espace a grignoté le temps.
Nous croyons apercevoir un portail ! Illusion ou vraie sortie ? Et vers quoi ? Un autre simulacre ? Une irruption du rationnel au sein de l’irrationnel ? Les masques s’usent et la folie rapace de certains se montre ?
Le contenu de notre esprit collectif s’accorde à notre perception du monde extérieur ?
C’est où et c’est quoi la prochaine réalité ? L’effondrement ? La rédemption ? L’horreur ? Le sang et les larmes ? 
Ou le 5élément : la confiance en soi et en l’espèce humaine, capable enfin, de réguler et de contrôler son environnement, y compris son environnement intérieur ?

Francis NERI
27 05 14