Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2019

La sinistre manifestation du 10 novembre

CE NAUFRAGE POURTANT RECONFORTANT ET SALUTAIRE REND TRISTES LES POLITICIENS DE TOUS BORDS
CE N'EST PAS VRAIMENT UNE SURPRISE... COMMENT NE PAS PLEURER UN GRAND HOMME SEULEMENT ÉGARÉ MAIS CONDENSANT SELON EUX LE GÉNIE DE " GAUCHE " DE CAMUS, JAURÈS, HUGO ?

Après cette manifestation qui a vu des politiciens français jeter par-dessus bord les liens les plus sacrés qui font qu'un peuple fait sens, on aurait pu au moins se réjouir du fait que la confusion qui faisait qu'une mouvance totalitaire, l'ultra-gauche qui berne les citoyens à coups d'escroqueries idéologiques, d'idées folles, de manipulations historiques, de menaces soit démasquée, pas du tout !

Il faut aller sur les réseaux sociaux, lire les réactions de faux-culs ou pire d'inconscients pour saisir l'ampleur de l'aveuglement intellectuel, de la lâcheté veule qui sont le fait de tout le spectre politique.
Tout est invraisemblable...

Rien n'étant innocent dans une France perdue, voyons les calculs politiciens de tout le spectre politique, c’est à vomir !

Macron et ses amis de la " droiche " qui ne sont pas pour rien dans l'escalade de nos malheurs sont d'un côté désolés de voir que le croquemitaine de substitution dont ils rêvaient en cas de dévissage de Marine Le Pen s'écroule électoralement mais espèrent bien que le fameux " pas une voix à l'extrême droite " traditionnel fonctionnera en 2022, histoire d'assurer une réélection à 55 /45 du polichinelle du système.
On peut compter sur Philippe le mou du genou pour donner du " monsieur le président " à Mélenchon, mais il faut préciser, il s'agit de son titre de président de son groupuscule LFI à l'Assemblée, ce qui doit ravir le cœur de notre paon totalitaire, prêt à tout non pour gagner électoralement mais pour contribuer à donner le pouvoir à nos ennemis, sans jamais le dire bien sûr.
Estrosi, Bertrand, Bayrou, Baroin, Pécresse y compris les Wauquiez, Ciotti, Morano à qui on mettra un pistolet sur la tempe rejoindront aussi les larmes aux yeux, les trémolos dans la voix, la main sur le cœur le continuateur de nos malheurs, les hebdos de la droite champagne comme de la gauche des beaux quartiers ne seront pas en reste, Plenel non plus, question de temps...

Les Français du moins ceux qui ouvrent les yeux sur le péril mortel qui nous menace songent-ils à cela au-delà de leurs indignations tardives les plus légitimes ?
Je n'en suis pas certain...

La gauche dite républicaine ou centriste révolutionnaire, du moins ce qu'il en reste c'est à dire pas grand chose, normal après tant de trahisons et d'analyses tragiquement fausses de la France et du monde contemporain, dont le torchon Marianne est le porte parole, se désole de la " trahison " de Mélenchon, " " on nous l'a changé " clame Polony qui plus faux-cul que jamais clame à tue-tête Ni Macron ni Orban pour endormir les gogos alors qu'elle a voté Macron, alors que le vétéran libéral-libertaire qui a son rond de serviette au Figaro - le journal de la droite Macron-compatible - un symbole ! - Julliard Rocard d'Estaing se positionne déjà pour le second tour de 2022 en faveur de Macron, idem pour le farfelu anti-national JF-Kahn, partisan jadis de Mitterrand, Chirac, Jospin, Royal, des fossoyeurs de première bourre.
Et les Faure, Glucksman, Montebourg, Hollande le revenant pathétique feront de même, ils rejoindront la coalition antinationale, qui peut en douter ?

Les écolos rouges -verts pleurent des larmes de crocodiles, se bornant à dire que non le sort des musulmans dans la France de 2019 n'est pas comparable au sort des juifs dans les années d'occupation, mais Mélenchon est si brillant orateur ( pour qui ? ), si brillant intellectuellement, même s'il débite des contre-vérités sur son mentor Mitterrand, des escroqueries historiques sur le communisme, des analyses fausses sur l'islam, des erreurs historiques sur les actuelles frontières européennes nées de la seconde guerre ( je reviendrai sur tout cela bientôt ) qu'il mérite le purgatoire mais pas l'enfer que pourtant beaucoup de Français légitimement indignés par son indécence lui souhaitent bien tard et un peu naïvement car l'agenda idéologique de Mélenchon un marxiste-léniniste conséquent n'est pas électoral loin de là, il est plus terrifiant car spéculant sur une mise à genoux morale, politique, voire militaire de la France devant la nouvelle religion messianique l'islam réglant son compte aux mécréants, au colonialisme, vengeresse du communisme.

Le rassemblement national n'est pas en reste dans cette farce grossière, que celles et ceux qui me liront lisent et écoutent les propos hallucinants de Marine Le Pen, Jordan Bardella, Gilbert Collard, derrière les désolations sincères ces jeunes-vieux et leurs émules prenant la propagande passée pour des actes parlent eux aussi de " trahisons ", admettant ainsi implicitement et follement que Mélenchon ait pu voici encore peu de temps défendre dans sa vie un quelconque intérêt national.
Ces gros balourds à la mémoire courte, Bardella vu son âge est plus excusable ne se souviennent plus du Mélenchon de 1984 pas un bambin à l'époque aux premiers rangs de ceux qui voulaient détruire l'école libre, partisan de recettes économiques ayant fait faillite toujours et partout, se retournant même toujours le plus durement contre les plus démunis, insulteur du grand Soljenitsyne le jour de sa disparition, admirateur de toutes les tyrannies, parlant récemment d'annexion de l'Allemagne de l'Est donc nostalgique du paradis soviétique comme il le fut du bon en avant chinois, de l'espoir ( sic ! ) algérien, de l'illusion vietnamienne.
En fait, le rassemblement national fait le pari selon moi dangereux de récupérer les brebis égarés de la gauche Mélenchon
, attention de ne pas sacrifier les options de fond, car franchement le " en même temps " ça suffit, on a déjà Macron pour cela.

Avec de tels ennemis, Mélenchon n'a pas besoin de beaucoup d'amis, un vrai scandale !
A l'instar du grand Alain Delon, ce pays la France me fait horreur, je ne le reconnais plus du tout même si j'ai 22 ans de moins que notre sublime acteur.
Tout devient pourri pensions-nous déjà avec mes complices aixois voici 30 ans, on vient d'arriver au bout du bout.

Reste l'épanouissement personnel Dieu merci, à condition que la santé suive, je n'ai pas de crainte de ce côté là.

Toujours un peu long avec moi, mais que ça fait du bien de vider longuement son sac !

Francis Ponsonnaille

14 11 19

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/

 

10/11/2019

La marche contre l’islamophobie

L’idéologie d’imposture derrière la marche contre l’islamophobie»
Dimanche 10 novembre, tout ce que la France compte "d’islamogauchistes" descend dans les rues de Paris. Mais le règne impérieux de cette idéologie d’imposture touche sans doute à sa fin tant l’imposture touche le fond. Depuis que le manifeste contre l’islamophobie appelant à la manifestation a été publié à grand renfort de publicité dans les journaux Médiapart et Libération, c’est une véritable débandade à laquelle nous assistons. Ou plutôt une pantalonnade: Yannick Jadot finalement ne s’y rend pas car il a mal lu le texte. Les pieds de Ruffin ne peuvent non plus fouler le pavé parisien car il est au football. De toute manière, il avait mal lu le texte, car il mangeait des gaufres. Caroline de Haas ne veut plus figurer dans le texte à côté d’islamistes qui veulent ranger leurs femmes à la maison mais elle y est quand même. À moins que ce ne soit le contraire. Mélenchon est contre le mot d’islamophobie mais il est contre quand même. Comprenne qui pourra. Le patron du PCF n’y est pas, mais le PCF y est.
L’imposture commence d’abord par la plus grotesque des manipulations.
La France entière, l’ensemble des partis politiques représentés au Parlement ont condamné comme il le fallait l’attentat contre la mosquée de Bayonne. Il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui encore, alors que le terrorisme islamiste aura entraîné la mort de 260 personnes depuis le Bataclan, on ne déplore aucun mort parmi la population musulmane visée spécifiquement. Les Français, les sondages le prouvent, s’ils considèrent à juste titre l’islam politique comme un problème, n’ont pas cédé, Dieu merci, à la tentation raciste ou à la haine mortelle anti-musulmane.
Le chiffrage des actes commis contre les religions en 2018 est encore plus éloquent : Actes antichrétiens : 1063. Actes antisémites : 541. Sans plus de commentaires
La preuve de la manipulation arrive: dernier rapport gouvernemental concernant le bilan 2018 des actes racistes, antisémites, anti-musulmans et antichrétiens. Celui-ci date du 12 février 2019: «après deux années de baisse en 2016 et 2017, le nombre de faits à caractère antisémite a fortement augmenté en 2018 ( 74 %). S’agissant des faits à caractère raciste et xénophobe, une baisse de 4,2 % a été constatée. Les actes anti musulmans atteignent cette année leur plus bas niveau depuis 2010.».
Le chiffrage des actes commis contre les religions en 2018 communiqué par le Ministère de l’Intérieur est encore plus éloquent: Actes antichrétiens: 1063. Actes antisémites: 541. Et en dépit de la différence démographique, actes anti -musulmans: 100. Sans plus de commentaires.
Plus grave peut-être encore, depuis plusieurs jours, j’ai alerté contre celui qui est expressément présenté dans le manifeste précité comme « l’initiateur » de cette manifestation: Madjid Messaouden, élu de la municipalité de gauche de Saint-Denis.

Celui-ci aura tenté en vain d’effacer les tweets que lui auront inspiré les massacres commis par Mohamed Merah à Toulouse contre des soldats français chrétiens et musulmans et contre des enfants juifs dans une école parce que juifs.

Chacun appréciera ce qu’écrit ce chantre de la lutte contre la stigmatisation peu de temps après que Merah ait couru après une petite fille, l’ait saisie par les cheveux et lui ait tiré une balle dans la tête :

 «Tu fais quoi ce soir? Suis en mode hommage j’arrête tout on va me dire que je suis pas touché pas ému. Du coup je vais m’entraîner à pleurer »,

Le 19 mars 2012 : « Guéant ne s’est toujours pas indigné du fait que le directeur de l’école juive semble ne pas parler français (note GWG: vilain mensonge)

(20 mars 2012). Tant que c’est pas un imam»

(28 mars 2012) «Oui est le père de Mohamed a perdu un enfant il a le droit lui aussi de pleurer son fils n’en déplaise au président apparemment fasciste».

Louis Michel Saint Jean
10 11 19

21/10/2019

La possibilité d'un voile

On bataille âprement, entre adultes, de la question du port du voile, ou pas, dans les sorties scolaires. La FCPE, Blanquer et Taché jouent dans la cacophonie sur ce sujet. Mais pourquoi donc, du point de vue d'un enfant, faudrait-il interdire le voile aux mamans qui encadrent les sorties scolaires ?
Parce que les petites filles, comme les petits garçons, fonctionnent sur le principe des modèles identificatoires. Ce qui signifie qu'en voyant un adulte, un enfant se dit qu'il peut peut-être devenir comme lui. Et en voyant une femme voilée, une petite fille se dira que cet accoutrement est pour elle une possibilité future, un destin futur, une obligation future... que peut-il se passer dans la tête d'un enfant ?
La petite fille musulmane va intégrer ce voile comme une possibilité d'avenir pour elle, mais aussi la petite fille non musulmane. Et le petit garçon musulman va se dire qu'il pourra lui aussi, quand il sera grand, voiler sa femme. Mais le petit garçon non musulman se le dira aussi.
En résumé, il n'y a pas meilleur moyen pour les musulmans de faire intégrer dès le plus jeune âge, à toute la population et pas seulement musulmane, que la femme a un statut qui permet qu'on lui impose une tenue vestimentaire.
On pourra toujours rétorquer que tous les enfants voient déjà des femmes voilées dans la rue ou à la télévision. Ce n'est pas du tout la même chose. Les premières sont croisées dans l'espace public, sans aucune interaction et si l'enfant pose une question, un adulte peut toujours lui répondre qu'il ne cautionne pas ce genre de tenue vestimentaire dans notre pays et expliquer pourquoi.
Les secondes sont des personnages de fiction, sur un écran et soit l'enfant voit cette tenue sans en saisir le sens, s'il est seul, ou alors un adulte explique, comme dans le premier cas.
Pour les sorties scolaires, ces mamans voilées seront cautionnées par les maîtres, en qui les enfants ont assez naturellement confiance et seront donc en mission « autorisée » auprès des enfants. Et ce sont elles-mêmes qui vont expliquer, si l'enfant questionne, pourquoi elles portent cette tenue et donc la faire accepter, à la fois comme marque de leur religion, mais aussi comme choix possible pour une future vie d'adulte, voire comme un art de vivre merveilleux.
Ce qui s'appelle clairement du prosélytisme, auprès d'enfants très jeunes et donc extrêmement influençables. Les musulmans radicaux ont donc non seulement intérêt à ce que ce voile soit accepté lors des sorties scolaires, mais également tout intérêt à le proposer sous couvert de pudeur et de choix personnel des femmes. Sans compter que cet acquis en appellera rapidement un autre, jusqu'à ce que l'accoutrement s'impose à tous et toutes. Les intéressées voilées, avec l'aide d'idiots utiles associatifs, pratiquent la tromperie aggravée...

Pierre Duriot

15 10 19