Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2020

Buzyn haute trahison

En choisissant de se taire, certes elle a perdu son travail et son poste, elle s'en plaint d'ailleurs dans le quotidien du soir non sans vergogne, alors que d'aucuns seront des milliers à perdre la vie. A l'évidence, avec un peu de vertu, elle n'aurait pas arrêté l'épidémie, mais elle aurait épargné des vies, ce qui aurait suffi pour sauver sa réputation...  C'est raté et ce dans les grandes largeurs.

Michel Onfray

Il suffit de sourire et mentir en se foutant de la gueule des gens et plus c'est gros plus ça passe.

Il faut savoir mentir avec tout le culot nécessaire et le mépris qu'on devine pour les gens qui ne sont rien pour cette faune qui tient les rouages du pouvoir

Derrière chaque décision il y des intérêts particuliers, ceux des gros porteurs d'action qui font passer la santé et la sécurité en second plan et c'est la Sécurité sociale qui paye tout..

Quelques rappels sur ces parasites:

Les principaux progrès qui concernent l'espérance de vie sont dus en très grosse partie a l'amélioration des conditions de vie dans les secteurs travail, la fin des famines, la baisse de la mortalité en naissance et infantile et les progrès du logement bien que l'agroalimentaire soit responsable de beaucoup de maladies dans la population.

Cette faune nuisible lutte contre ces progrès

Le secteur privé en général tire profit des découvertes du service public paye par le contribuable en Medical comme en informatique ou l'espace et assurent très peu de recherche contrairement au dynamisme qui leur est attribué d'une façon éhontée dans le secteur de la recherche.

Ils sont criminels et des escrocs lorsqu'ils brevètent la Nature pour s'en rendre propriétaire ce qui est totalement illégitime (Plantes d'Amérique du Sud , restrictions sur l'utilisation de certaines graines ,..etc. )

Jacques Charnoz

https://www.facebook.com/voixducerbere/videos/139840104109818/

 

14/03/2020

Tout va de plus en plus mal.

L'intrication et la convergence des crises nous cernent : invasion migratoire à flux continu et maintenant commanditée depuis la Turquie, crise économique majeure liée à l’arrêt de l’activité, effondrement en cours de pays voisins, crise sanitaire que nos systèmes de santé sont incapables d’étaler, effondrement boursier, crise de la représentation, rejet des élites totalement discréditées.

Affronté aux crises majeures qui s’annoncent, aucun pouvoir issu des urnes ne pourra plus faire face. Manque de légitimité, manque de cohésion nationale, manque de volonté, abandon de souveraineté, impuissance politique, tous les ingrédients de la décomposition sont là.
Seul un pouvoir autoritaire délié de la recherche du consensus démocratique pourrait prendre les décisions de fond qui s’imposent et imposer la remise en ordre indispensable pour sauver le pays.
Qui peut sérieusement espérer que la convergence des crises n’aboutira pas tôt ou tard au chaos, à la faillite des pouvoirs libéraux et à la nécessité de l’ordre ?

https://ripostelaique.com/les-pouvoirs-issus-des-urnes-in...

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

14 03 20

 

11/03/2020

« Les Traîtres »

Le réquisitoire incomplet du procureur Rioufol.

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples ♦ Le nouvel essai d’Ivan Rioufol, éditorialiste bien connu, Les Traîtres[1], se lit avec grand intérêt d’autant plus que le sujet est vraiment d’actualité.

Le crime consiste à déconstruire la France, à insulter son peuple et à réduire au silence tous ceux qui contestent ce suicide organisé et que l’on accuse de « déclinisme », de « populisme », d’extrémisme de droite et même d’antisémitisme.

Le crime consiste à abandonner les Français à leur sort, pour leur préférer les personnes d’origine immigrée et de religion musulmane.

Le crime, c’est l’indifférence des puissants vis-à-vis des Français d’origine, « moqués par des humanistes en chaise longue, uniquement sensibles à la maltraitance animale et au mal-être des immigré ». Pendant que les Français, devenus des exilés de l’intérieur, « constatent que leurs intérêts passent après ceux des minorités plaintives et querelleuses [qui] ont créé leur nation dans la nation ». Avec l’aide des traîtres.

Le crime, c’est d’avoir fractionné la France en trois parties désormais séparées et hostiles : d’une part, la France privilégiée, oligarchique, la France des traîtres qui prônent d’autant plus le « vivre ensemble » qu’ils font tout pour y échapper personnellement.
La France immigrée, d’autre part, objet de toutes les sollicitudes de la France privilégiée. La France périphérique, enfin, celle de la classe moyenne moquée et oubliée par la France privilégiée mais qui doit payer les transferts sociaux au profit de la France immigrée. Et qui doit surtout se taire.

Le crime serait de ne pas désigner nommément les coupables qui depuis au moins 40 ans assassinent la France et les Français.

Le crime serait de continuer à voter pour ceux là même qui dirigent les armées assassinent et à qui nous faisons des funérailles nationales.

NOTRE crime serait de ne pas commencer à s’en débarrasser à l’occasion des municipales.   

https://www.polemia.com/les-traitres-le-requisitoire-inco...

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/
11 03 20