Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2020

Le Covid le monde le politique le sociologue et l économiste

Patron d’émission  Christian Vanneste qui reçoit :

  • Markus Kerber, économiste et professeur de droit à l’université de Berlin
    Drieu Godefridi, philosophe, essayiste et fondateur de l’Institut Hayek de Bruxelles
  • Evelyne Joslain, essayiste
  • Michel Maffesioli, professeur émérite à l’université Paris-Descartes
  • Robert Ménard, maire de Béziers
  • Marc Rameaux, directeur de projets dans une grande entreprise industrielle française

J’ai trouvé cette émission passionnante à divers titres : C’est tout d’abord la nouvelle forme d’intervention « politique » à laquelle il va falloir s’habituer …ensuite c’est la « mise en scène » d’une « communication » systémique du local et du global en interaction à la fois linéaire, horizontale et verticale.
C’est encore hésitant, çà tâtonne, mais c’est le bon chemin à mon sens.
Repérons les « acteurs » de cette « scène » ils se préparent à aller plus loin. Si l’on relie un peu les évènements nous pourrions noter et « relier » avec la longue chronique de Marc Rameaux sur les « 75 % » !

Par contre pour ma part je n’ai rien compris de ce que raconte Michel Maffesioli ; il eut mieux valut inviter Maitre Combaz à la place !

J’espère que vous irez au bout afin que nous en débâtions ensemble
Merci d’avance !     

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

04 05 20

https://www.radiocourtoisie.fr/2020/04/29/libre-journal-d...

28/04/2020

Dissolution est ce possible ?

Pour ceux qui veulent « comprendre » à quoi ressemble une analyse ponctuelle du « système » global abonnez-vous à la chaine de Campagnol et ne la quittez plus.
Et ne vous y trompez pas si Maitre Combas parle de « dissolution » il sait comme vous et moi que la dissolution jamais ne se fera ; mais il ne veut pas être éliminé de You Tube comme le fut Pierre Cassen 

https://www.youtube.com/watch?v=2hGdUnDl_xs

28 04 20

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/

17/04/2020

Changer la constitution

Francis-claude Neri à Francis Ponsonnaille

Vous dites que le système ACTUEL ne vaut rien et vous ajouter en substance que les hommes ne sont pour rien dans la problématique ; ils ne font que subir ou être pervertis PAR le système...
Et pourtant …un système n’est qu’un ensemble d’éléments en interactions dynamiques orienté vers un BUT. Il n’est qu’une structure adaptée « au mieux » à son environnement.
Si vous détruisez un système vous détruisez « en même temps » son écologie. La question est donc du comment le faire évoluer et en principe jusqu’à présent les systèmes évoluent SEULS en interactions avec leur environnement.

Il semble que ce ne soit plus le cas. Nous aurions à présent la maitrise de l’évolution des « écosystèmes » C’est du moins ce que VOUS soutenez !

Par exemple, vous niez que le « système » de la constitution gaullienne fut efficace , c'est votre droit...ce que ne veut pas dire que VOUS ayez raison...Moi, je maintiens qu'elle fut valable et efficace et que ce sont les hommes qui l'ont pervertie et j’ajouterai bien entendu qu'elle n'est PLUS adaptée aux problématiques actuelles ...la royauté ne l’était plus …non plus,  pourtant il y eu de "bons' rois qui firent avancer le schmilblick ...

Finalement je constate que beaucoup de gens à qui on montre la lune ne voient que le doigt !

Je suis de plus en plus ennuyé par tous ces "POURQUOI "...car même la science ne peut répondre à tous ces POURQUOI …Tout au plus à "COMMENT" il FAUT faire …et encore !

Alors voyez vous MOI je suis pour le COMMENT ; les POURQUOI m’ennuient profondément. La question que je me pose c'est : quelles SOLUTIONS de continuité(s) sont possibles dans le court et moyen terme et COMMENT répondre aux VRAIS problématiques de NOTRE temps et en premier lieu, l’explosion démographique, l'immigration massive du tiers monde, la mondialisation libérale ...etc

Ce donc NOUS Français (entre autres) avons BESOIN c'est de pratique(s) et de pratiquant(s) qui s'y collent sans s’identifier aux REPONSES passées...alors je veux bien que l'on change la constitution, mais si on ne change pas les OBJECTIFS fondamentaux et bien entendu les hommes de pouvoir...çà ne servira strictement à rien !

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

17 04 20