Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2013

Convergence de finalité

Convergence de finalité, d'objectif et de moyens avec « Tintin ».

Il ya une si forte convergence de finalité, d’objectif et de moyens avec « Tintin » que je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager son commentaire sur Nouvelles de France !

Lui : Tintin

8 juin 2013 à 16:45 at 16 h 45 min

Et nous analystes systémiciens !

"L’analyse systémique est simplement une méthode qui permet de prendre par exemple des décisions efficaces qui mettent en jeu l’efficacité personnelle ET collective. Une méthode qui  ne se base pas seulement sur la prévision d’un évènement à partir d’une cause, mais sur notre capacité à créer nous même cet évènement.

Le problème est de savoir si des programmes informatiques assez simples sont en mesure de créer les « micros spécifications » nécessaires et suffisantes pour générer les macros phénomènes qui nous intéressent.

C’est possible en remplaçant la prévision par la simulation (modélisation) et les mathématiques par l’informatique.

C’est pour parvenir à cet objectif que nous souhaitons rassembler les compétences nécessaires (à former au préalable à l’approche systémique qui n'est enseignée nulle part au sein de notre enseignement d'ETAT et pour cause, l'enseignement de l'approche systémique est dangereux pour les pouvoirs actuels).

Ce qui me semble important c’est de détecter des dispositions à l’empathie et à une certaine dose d’altruisme.  Ensuite, nous aurons besoin de compétences informatiques, sociologiques, psychologiques, pédagogiques, organisationnelles, médiatiques.

La  connaissance d’algorithmes systémiques et de schémas heuristiques ne nécessite pas l’utilisation des mathématiques, ce qui élargit le champ du niveau de compétence(s) recherchées. Je pense en effet, que l’efficacité personnelle ne réside pas dans un savoir, mais dans des attitudes et des comportements qui rendent l’action efficace. C’est ce que nous cherchons dans nos « recrutements ».     

Ne pas oublier que c’est l’interaction qui fait converger l’ensemble d’un système. C’est souvent la raison qui fait qu’un pouvoir tente toujours de freiner toute interaction entre les systèmes.

Exemple : L’interaction entre les groupes d’électeurs au cours des élections.

Les électeurs du FN et de l’UMP souhaitent que des interactions se fassent entre ces deux groupes. Leurs dirigeants respectifs s’y opposent, pour quels raisons ?

Essentiellement de crainte qu’il y ait constat de convergence entre les électeurs des deux camps sur la politique à conduire (auto organisation) et que les électeurs choisissent non pas un parti mais des hommes et des femmes qui feraient passer les intérêts des électeurs avant les leurs et avant leur parti) 

L’analyse systémique (distinguer et examiner au moins trois éléments sources de causalités multiples) nous dira que les électeurs des deux camps, les candidats et les partis ont des intérêts divergents et que par conséquence une convergence des votes étant impossible, l’échec est assuré pour les trois parties."

Conclusion : Rejoignez le "projet IESE" Institut Européen de Systémique Expérimentale

http://semanticien.blogspirit.com

29/05/2013

Mariage Homo

Ci-dessous mon intervention  sur un débat qui m’a « interpelé » et qu’il m’a paru intéressant de vous communiquer.

29 mai 2013 à 16:37 at 16 h 37 min

Francis NERI

Je rêve ! Notre société doit mener un combat décisif contre ceux qui veulent la détruire et nous nous demandons s’il est bon de rejoindre tel ou tel groupe par crainte d’être récupérés.
Quand l’avenir est perçu comme incertain, le niveau de stress augmente, favorisant le repli sur soi et altérant les capacités intellectuelles. Monsieur Cyril Brun devrait se reposer un peu !
Il ya un seul élément de sa chronique sur lequel je suis à peu prés d’accord mais que j’exprimerais autrement :
« On ne résout pas un problème avec les modes de pensées qui l’ont engendré ». Et ceux qui sont la cause du problème ne peuvent participer à sa solution »
Mais pour ma part, je n’amalgame pas le FN de Marine le Pen avec l’UMP ou le PS ce que rappelle à juste titre phil 28 mai 2013 à 15:47 at 15 h 47 min
« SI LE FN EST LA REPONSE:
1° SEUL LE FN a clairement affirmé sa volonté d’abrogation de la loi Taubira
2) SEUL LE FN n’a pas de responsabilité dans la décadence du pays.
LES LOGIQUES ANTI-FN ça suffit !!!!! Le peuple de France s’est mobilisé AUSSI pour dire NON à l’ostracisme du FN !! C’est clair non ??? »
En attendant l’œuvre au noir se poursuit :
L’idéologie du genre débarque en catimini dans les écoles élémentaires.
La loi Peillon veut faire croire à nos enfants, à partir de SIX ANS, que c’est à chacun de décider s’il est un garçon ou une fille.
– La théorie du genre nie la réalité physique du sexe masculin ou féminin et prétend que l’identité sexuelle n’est qu’une construction personnelle et changeante ;
– en conséquence, l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité sont enseignées comme des “orientations sexuelles” de libre choix ;
– la masturbation est encouragée et la sexualité ne devrait répondre qu’à la recherche du plaisir, déconnecté de la procréation ;
- la maternité serait le premier des « stéréotypes » sociaux !

Il est évident, les relations une fois établies, que la loi socialiste de dénaturation du mariage est une attaque visant à la désintégration de l’humanité elle-même, dans sa structure fondamentale.
Si nous sommes capables de dépasser nos représentations faisons un effort et demandons nous si manifester le 22 juin contre l’islamisation ne fait pas partie de la problématique.

RÉPONDRE

 

28/05/2013

22 juin

Très intéressante la dernière chronique de Cyrano (Riposte laïque) :

Pourquoi ont-ils si peur du dernier message de Dominique Venner ?

Publié le 27 mai 2013 par Cyrano - Article du nº 305

Elle révèle l’ampleur des désaccords entre l’essentiel des membres de ce journal en ligne avec leur «égérie » Christine Tasin de Résistance Républicaine.

Pierre Cassin semble avoir, enfin, compris que seule la mise en relation de la  conjonction des causes peuvent déclencher un effet retour signifiant.

La culture « systémique » et « complexe » est lente à faire sa place dans les esprits !  

Ce n’est manifestement pas le cas de Christine Tasin qui s’enferme dans une attitude et des comportements idéologiques qui ressemblent étrangement à ceux de son ancien compère Monsieur Mélenchon. On ne vient pas de la gauche extrême sans en conserver le poing rageusement dressé et un caractère résolument dictatorial.

Semblant vouloir, lui aussi, récupérer le succès des manifestants contre le mariage pour tous Cyrano s’exclame :   

« C’est pourquoi Valls, soutenu par la clique journaleuse, met le paquet contre ce mouvement, et veut y mettre fin. Il veut tout faire pour empêcher que ce magnifique rassemblement n’élargisse son champ d’action, et n’y intègre le combat contre le Grand Remplacement, le changement de civilisation, permis, comme le souligne la prochaine manifestation de Résistance Républicaine, par l’immigration et l’islamisation de notre pays.

Dans ce contexte, les organisateurs de la manifestation du 22 juin ont 4 semaines pour transformer l’essai, et montrer ainsi, par une première démonstration populaire, que l’ultime appel de Dominique Venner a été entendu par nos compatriotes ».

Hauts les cœurs !

Franchement je souhaite à Pierre Cassen que l’évènement du 22 juin soit un succès  et, à la réflexion j’y serai, car j’espère que Dominique Venner en sera la « vedette ». 

Je veillerai à me tenir bien éloigné de Christine Tasin et me ferai invisible dans la foule.

J’espère que nous serons nombreux à faire taire notre réprobation envers elle et faire l’unité que la situation de notre pays exige.

Je suis persuadé que l’acte de Dominique Venner doit être « popularisé », nous servir de point de repère et Riposte Laïque peut le réussir SI elle s'associe à nouveau avec par exemple les identitaires.

Le rassemblement du 22 juin peut mobiliser à deux conditions : que Dominique Venner et ses concepts soient au centre du « débat » et que Christine Tasin soit, pour une fois un peu plus stratégique et se mette résolument en retrait, sa présence sur la tribune est à déconseiller.

Courage Pierre TU peux le faire !     

Francis NERI