Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2015

Si la Grèce fait défaut

Cela va coûter 68 milliards d'euros aux Français. Et ça ne va pas vous faire rigoler !

Je ne sais  si vous partagez le même sentiment que moi, mais,  au cours des discussions, concernant la politique et les navets qui nous la fabriquent (entretiens que nous échangeons souvent ensemble), j'éprouve la désagréable impression que le vocabulaire commence à me faire défaut, pour qualifier l'incommensurable stupidité et la non-moins phénoménale nullité de ces nuisibles, qui osent nous diriger.

La construction Européenne en est une brillante démonstration.  Cette incurie pathologique des politiques à savoir édifier quelque-chose qui tienne debout, semble pour eux, inatteignable. Faire des erreurs soit !...Mais les accumuler jusqu'à les édifier sous forme d'institution...C'est prodigieux !... Il y avait pourtant  une  marge à ne pas dépasser que ces morbides crétins ont allègrement franchi pour notre plus grand malheur.

Dépenser de l'argent qu'ils n'ont pas et nous offrir à régler l'addition de leurs monstrueuses conneries, est chez-eux, un sport national. Sport au demeurant partagé part bien d'autres pays Européens, tout en reconnaissant que la France, mérite à elle-seule, un podium d'honneur dans cette discipline particulière.

La foudroyante idée de notre président à la face de raie, de saborder les navires  qu'il  refuse de livrer à la Russie, pour plaire à Monsieur BANANIA, représente à elle seule le summum, l'archétype, le mètre étalon de la sidérale connerie universelle.

Les bras m'en tombent !...Avec son acharnement à nous faire payer ses monstrueuses bourdes... de manchots  que nous sommes déjà...nous deviendrons tous  culs-de jatte, ou hommes troncs....
au choix !...c'est vous qui voyez !...  

Quand on pense qu'il a fallu construire des grandes écoles, en assurer le fonctionnement, rémunérer les professeurs, pour au final, détenir la plus remarquable collection de crétins abrutis et stupides....Crétins des Alpes ...certes non ...de l’Himalaya serait une origine plus à leur mesure.

C'est consternant!...Les mots me manquent... J'ai la nausée !... Bonne journée quand-même !... Je retourne à ma lutherie,  mes  outils, mes bouts de bois, ma colle et mes vernis, le parfum qui s'en dégage me convient mieux !...  

Amicalement

Claude Allard

 

12/04/2015

Nicolas Sarkozy se moque de la France.

Il est en service commandé, aux ordres de l'empire américain décadent.

Pour comprendre cela, il n'est pas nécessaire de se livrer à de vastes investigations; il suffit de lui demander ce qu'il pense du traité transatlantique sur :
La déréglementation
Les droits de douanes
Les investissements 

Et ce qu'il pense aussi de cela :
Turquie: Prison requise pour avoir reproduit "Charlie Hebdo"
Le procureur d’Istanbul a requis mercredi quatre ans et demi de prison contre deux journalistes turcs qui avaient illustré leur éditorial d'une caricature du prophète Mahomet extraite de Charlie Hebdo.

Veut-il comme son ami Obama que la Turquie entre dans « leur Europe » ?

Pour nous citoyens Français et Européens, il n’est finalement que deux questions qui conditionnent notre survie en temps que peuple et en temps qu’individus chérissant une certaine forme de « liberté » :

Comment contrer l’offensive Américaine ?
Comment stopper puis inverser les flux migratoires ?

Quitte à adopter une juridiction supranationale pour la régulation, les litiges, les sanctions. 

Pour cela, nous avons à nous débarrasser de Hollande et empêcher Nicolas Sarkozy de remettre çà !

Francis NERI
12 04 15

07/09/2014

Fondamentaux

Revenons à Laplace (pour l’exemple) et ses trois éléments en interaction dynamiques (Terre, Lune, Soleil). Eléments qu’il choisit judicieusement pour ses analyses prospectives…c’était je crois la position de la Lune dans le temps et dans l’espace par rapport à l’influence de la Terre et du soleil sur elle.

Considérons la situation actuelle…que chacun, selon son degré d’optimisme, voit  « pas désespérée mais presque ».

Nous avons trois possibilités une fois que l’essentiel parvient à notre conscience : La lutte, la soumission, la fuite. Que celui ou celle qui voit une autre réponse possible me fasse signe…çà m’intéresse car je pense que les hommes et les femmes ont selon leur biologie des attitudes et des comportements très différents et la plupart du temps complémentaires.

Je dis la plupart du temps car Belkacen se mêle de nous uniformiser et elle va y parvenir !

Je disais donc : faisons interagir ces trois possibilités.  J’entends par là estimer le pourcentage de gens qui sont respectivement pour une réponse ou une autre sur également trois « sujets » : Economie, immigration, culture ; qui sont également en interaction réciproques.

Je vous fais grâce des détails :

Les gens qui ont fait leur choix de manière consciente, raisonnée et se sont organisés.            

Les gens qui sont des éternels candides, ne voient rien venir, ne voient pas la nécessité de choisir et vivent dans leur bulle spatio-temporelle personnelle.                                          

Les gens qui sont à l’origine de la « situation » et ne veulent qu’une chose « que çà doure »

Et revenons aux fondamentaux :

Quels sont mes (nos) intérêts vitaux ?

Quels sont mes (nos) ennemis ?

Devons nous les combattre, Avec qui ? Comment ? 

Trois questions comme exemple !

L’Islamisme est-il notre ennemi ?

L’UE actuelle est-elle notre ennemie ? Les marchés financiers sont-ils nos ennemis ? 

Et une réflexion d’ordre général : « De vastes régions du monde qui n’avaient jamais adhérées à notre vision occidentale s’y opposent à présent avec violence » A quoi faut il s’attendre de leur part ? Doit-on les combattre ? Doit-on remettre en question notre vision du monde ?  

J’estime à 5% les partisans de la lutte !

J’estime à 25 % les partisans de la fuite !

J’estime à 70 % les partisans de la soumission !

Selon moi les jeux sont fait pour ce qui concerne la France et l’Occident en temps que tel ! Mais comme disait l’autre…Il n’est pas nécessaire …. Qu’en pensez-vous ?

Francis NERI

07 09 14