Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2021

Les sondages

Il ne faut pas croire aux sondages c'est de l'intox ...Les sondeurs (donc les médias) font monter artificiellement Marine Le Pen pour que Macron ait en face de lui une adversaire qu'il puisse battre sans problème. Pour lui Marine est un marchepied et il faut croire que la seconde place plait bien à Marine.

C'est de la manip électoraliste Ne tombez pas dans le piège Ils nous font le coup à chaque élection. Les sondages c'est bidon ...c'est clair !

« Les NÔTRES » vont trouver un accord entre eux et NOUS allons les aider à le trouver POUR eux au cas où ils "hésitent".
Et c’est en dehors des partis que cet accord sera trouvé.

Déjà il faut faire comprendre à Eric Zemmour et Jean Messiha que NOUS voulons sortir de l'UE.

Que l'UE n'est pas l'Europe, que nous voulons une Europe des nations libres de faire ce qu'elles veulent chez elles.
Après nous voulons qu'ils disent NON à l'islam en France et à l'immigration arabo-musulmane comme d'Afrique noire et NON à la main mise de ces foutues GAFA

Bref une France aux Français, une France forte, qui se fait respecter

C'est simple NON ?

30 04 21

Francis-claude Neri

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/
Cygne Noir

 

19/03/2021

Le temps des Cygnes noirs !

Bonjour mes ami(e)s

C’était au départ un projet un peu fou, en quelque sorte imaginer l’avenir et si possible le construire
L’idée était de prendre acte du « basculement du monde » et d’y faire face au mieux de nos intérêts, de notre place dans le monde et de nos possibilités.
Nous pensions qu’il était possible de rassembler, autour de cette idée, des « penseurs et chercheurs » de tous niveaux, de tous âges, de toutes disciplines, qu’ils s’intéressent à la politique, à la mondialisation, à l’écologie, aux religions, aux migrations, à l’islamisation, au populisme, à la culture, à l’avenir de la France et des Français et aux Cygnes Noirs qui font parfois dérailler le train de l’Histoire.
Nous convenions tous qu’en France, le premier objectif était de remplacer TOUTE la structure du pouvoir en place ainsi que les hommes qui y participent.

Nous avions en mémoire le terrible échec de Marine le PEN et nous savions que l’avenir  imaginable ne serait pas possible avec elle.
Il nous fallait donc imaginer un projet, le développer et trouver les personnes capables de le conduire.
C’est ce que nous avons entreprit et c’est ce qui est en cours à partir de nos réseaux, de nos sites, nos blogs, nos pages, nos groupes, nos journaux en ligne, sachant que si nous voulons un accès démocratique au pouvoir, les élections de 2022 ne se dérouleraient pas comme d’habitude.

Il n’y aurait pas de grandes manifestations, des rassemblements, des collages d’affiches, des conférences Tout allait se passer sur les réseaux si çà se passe.

Car avec le Covid il n’est pas certain que ceux au pouvoir acceptent le changement en 2022 ce serait LE prétexte pour ne rien faire, continuer comme « avant et toujours ».
Alors ceux qui, parmi nous, pensent qu’il va falloir en découdre dans la rue ont peut être raison…s’y préparer donc éventuellement !
Nous ne voudrons pas que comme pour Mr Trump notre victoire nous soit volée.

Bien entendu nous avons fait école et d’autres « Cygnes Noirs » apparaissent ici et là. Ce ne sont pas nos ennemis, au contraire, nous devons avec eux établir des liens car nous avons globalement la même finalité et les mêmes objectifs. Et nous devons les mettre à la portée du plus large public possible.

Plusieurs événements ces dernières années ont concouru au basculement de notre univers politique.  Le Covid 19 ainsi que l’éviction de Trump ne sont que les prémices du grand effondrement systémique déjà en cours et probablement, sinon organisé, du moins utilisé par nos adversaires de la Triplice.[1]
Nous ne serons donc jamais assez nombreux pour y faire face, c’est ensemble que nous devons faire gagner NOS idées en 2022.

 

19 03 21

Cygne Noir

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

       

 

[1] Triplice : Alliance objective entre mondialisme-gauchisme-islamisme !

17/01/2021

Les enjeux de la crise américaine

Les enjeux de la crise américaine

Publié par Sidney Touati le 16 janvier 2021

Le monde a les yeux braqués sur les événements qui secouent l’Amérique. La situation est très grave et très préoccupante. Elle est l’expression d’une crise générale dont la caractéristique majeure est de rendre antagoniques les deux camps en présence.

Cependant, il importe de préciser qu’il n’y a ni victimes, ni bourreaux. Il y a deux parties ayant des conceptions opposées et irréconciliables, qui s’affrontent dans un combat où tous les coups sont permis.

Trump pendant son mandat a pu gouverner tout en ayant à affronter non l’opposition du camp adverse, mais sa haine. Il a pu réaliser son programme car il représente l’Amérique traditionnelle. Son électorat est relativement homogène.

La situation Joe Biden est différente. Même s’il accède au pouvoir en ayant fait usage de la fraude, il ne pourra pas gouverner, tout simplement parce qu’il représente un ensemble hétérogène de groupuscules agressifs et d’une masse de rêveurs persuadés que « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. »

S’il applique vraiment son programme, il ne fera qu’accroître les antagonismes qui menacent de faire éclater la société américaine. S’il ne l’applique que partiellement, il provoquera comme son homologue Obama, la désillusion d’une grande partie de son camp.

La crise générale est due à la révolution du numérique et de l’Intelligence Artificielle qui est en train de modifier de fond en comble, non seulement les secteurs de la production et des échanges, mais également celui des relations interindividuelles.

La caractéristique majeure de ce processus de changement de paradigme sociétal est l’extreme concentration de la propriété de ces nouveaux outils dans quelques mains. Les géants du Web, au nombre de cinq, possèdent les secteurs clés de la révolution numérique et de l’intelligence artificielle.

C’est un peu comme si, lors de la première révolution industrielle, cinq personnes étaient propriétaires de toutes les machines à vapeur du monde.

Trump a pour lui le peuple mais contre lui ces cinq mastodontes, ces cinq monstres, ces faiseurs de roi, qui dominent toute la communication planétaire. Il a pu une fois, par surprise, les utiliser pour prendre le pouvoir. Mais la deuxième fois, les géants ont mobilisé leurs immenses moyens pour l’abattre.

Que faire ? Comment poursuivre le combat ?

Comment se sont battus nos aînés pour éviter que la première révolution industrielle ne détruise toute la civilisation, comme elle a pu le faire, çà et là ?

Nos aînés ne se sont pas battus contre l’extension du machinisme, ni contre l’inexorable avancée du rail.

Ils se sont battus pour la culture, pour la sauvegarde du patrimoine culturel, pour la diffusion des Lumières…pour l’Instruction en général, pour rendre accessible au plus grands nombres les géants de la littérature et des Arts.

En sauvant l’héritage culturel, ils ont sauvegardé l’humanité de l’homme. Ils ont ainsi évité que la brutale course au profit ne dégénère en violence. Ils ont su, comme leurs lointains ancêtres de la Renaissance, intégrer l’avancée de la technologie et les bouleversements qu’elle génère, dans l’espace culturel né de la révélation biblique.

Ce combat contre les « élites incultes et barbares » est difficile. La situation se dégrade rapidement.

Voir « Autant on emporte le vent » est aujourd’hui impossible en France. Demain, lire Victor Hugo ou Maupassant…deviendra-t-il un délit ?

Sauver la Culture.

Ce défit est aujourd’hui le nôtre.

Notre soubassement culturel, appelé humanisme, pourra-t-il intégrer sans se détruire, la nouvelle révolution numérique ?

Les nouveaux maîtres du monde aspirent à cette grande et immense destruction culturelle, ( ce que d’aucun appelle le « grand reset ») à réaliser le rêve (ou cauchemar ?) claironné par l’Internationale: « du passé faisons table rase)! Ils peuvent effectivement, en prenant appui sur les revendications des minorités agressives, censurer l’essentiel du patrimoine culturel, rende difficile voire impossible sa transmission.

Il ne faut pas les laisser étendre à toute la planète, cette « révolution culturelle »de type maoïste, dont les nouveaux Garde-Rouges ont pour nom, E. Macron, Joe Biden, Xi-Jinping, Zuckerberg…

Défendons notre magnifique héritage culturel.

Il ne nous est pas permis d’échouer, car notre échec signifiera le triomphe de la barbarie liée au règne brutale de la domination technologique et donc à la fin de l’humanité de l’homme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati pour Dreuz.info.

Francis-claude Neri 
http://semanticien.blogspirit.com/ 
17 01 21