Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2014

Gouvernance.

Il est du devoir pour ceux qui possèdent une quelconque influence objective de montrer du doigt les dysfonctionnements, les erreurs, les fautes, les malversations, de la « gouvernance » actuelle, des précédentes et dévoiler les ambiguïtés des propositions de ceux qui prétendent à une gouvernance future. 

L’erreur est humaine dit-on ! Persister dans l’erreur est diabolique !

Ouvrons les yeux ne nous laissons plus enfumer par des idéologues de toute obédience. Laissons nos émotions au vestiaire, ne nous fions pas au physique, aux belles paroles des uns et des unes. Soyons sceptiques, portons sur les événements, les pratiques, les gens qui aspirent à nos futurs suffrages, NOTRE regard, NOTRE main.

Soyons exigeants, ne laissons RIEN passer, demandons systématiquement des comptes….et nous aurons une petite chance d’avoir des élus qui œuvrent pour NOUS çà nous changera de ceux qui roulent pour eux, leur plan de carrière, leur enrichissement…entre amis !

 

Francis NERI
01 12 14

23/11/2014

La remigration ou la guerre

La remigration ou la guerre

Voici les termes du débat. Il y en aurait bien un troisième, mais il est encore plus effrayant qu’eux : la soumission — l’acceptation de la conquête par les conquis, du remplacement par les remplacés, de la colonisation par les colonisés ; la conversion, qui sait ? Faute de ce consentement au statut de dhimmi, la guerre est inévitable. D’ailleurs, même si ce n’est pas encore sur notre sol qu’elle se mène, elle est déjà là

Renaud Camus

Toutefois, que l’on ne s’y trompe pas, le principe de réalité est incontournable. Même si le programme du FN n’est ni parfait ni d’ailleurs figé, même si chacun ne s’y reconnaît pas entièrement, même si certains aimeraient qu’il aille plus loin et soit plus tranché sur certains sujets de société, même si d’autres le souhaiteraient plus souple sur d’autres matières, il reste qu’à ce jour et pour les prochaines échéances à venir, le Front national est la seule solution pragmatique alternative à l’UMPS. Dans l’offre politique actuelle, il représente l’unique solution crédible possédant des chances d’influencer le pouvoir. Et, mieux encore, de l’exercer. Il s’agit d’une occasion jamais entrevue dans l’histoire depuis l’après-guerre

Marc Desgorsses

22/11/2014

Le F.N.a t’il « la réponse » ?

Le FN, même s’il n’est pas toute « la solution » en fait partie et il a l’avantage de ne pas faire partie du problème.

Il reste, pour l’instant, le SEUL mouvement politique capable de parvenir au pouvoir qui propose une réponse crédible, accessible et compréhensible par tous.

L’immigration est, pour beaucoup, la toute première cause de notre ruine. C’est la « porte d’entrée »de tous nos problèmes même si ce n’en est pas la cause première.

L’Europe, l’Euro, la Mondialisation cela paraît encore lointain pour la plupart d’entre nous et sans intérêt car nous n’avons pas oubliés la ratification du traité de Lisbonne contre la volonté référendaire du peuple.

C’en est donc fini de la démocratie en France, alors tant qu’à faire essayons autre chose, un pouvoir central « fort » capable de réguler et de contrôler un « système » économique et financier qui soit mis à NOTRE service et non plus à celui des financiers et des multinationales.

Je crois que Marine le Pen est capable de cela ; le « reste » peut venir dans la foulée.

Francis NERI