Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2016

La Vague Patriote

Il y a tant d’histoires différentes au sein des groupes de patriotes, des intellectuels pauvres ou riches, barricadés dans des bastides gersoises ou luttant pour préserver une identité malmenée dans des HLM, de courageux commerçants ou paysans qui luttent pour garder la tête hors de la fange imposée par les technocrates européens, et même des gens que j’adore qui osent s’exprimer sur leur quotidien en cumulant fautes de syntaxe et d’orthographe. On s’en fout !
Je suis populiste avant tout, et les petits arrangements de la novlangue me dépitent, et si être populiste consiste à être fasciste, et bien que l’on me prenne pour un admirateur de la République de Salo, cela n’entravera en rien ma vision identitaire et sociale. Vous savez, j’avais pressenti le chaos actuel, dès mes 15 ans, et j’avais étonné des amis américains, en affirmant qu’à terme, l’immigration arabe poserait un problème culturel et religieux dont il serait impossible de se défaire ; même eux étaient étonnés !
M’encarter dites-vous ? Regrets peut-être ? Et si j’avais été le Rachline de l’époque, j’aurais approché le comité directeur probablement, et mes revenus actuels seraient décuplés, en tant que sénateur ou député européen. Non, je veux rester libre, et j’aime cette fronde identitaire, parfois brouillonne qui s’exprime sur la Vague Patriote.

Patrick Escudie
07 10 16

04/10/2016

Le voile

Il y a deux réponses et pas trois :
- La première ELLE est sous contrainte, donc elle ne PEUT s'exprimer ainsi
- La seconde ELLE est complice et donc elle ne cherche qu'à nous apitoyer pour que nous acceptions son voile !
Notre réaction doit donc être sans la moindre compassion et espérons qu'un jour nous puissions lui enlever son voile avec une autorité légitimée par NOTRE arrivée au pouvoir !

Francis-claude Neri

Les gens s'habillent selon le calendrier et non pas selon les rayons du soleil ...ce que nous leur faisons voir c'est ce qu'ils vont croire...il y a la carte et le territoire et si la carte que nous leur montrons est un stéréotype qui leur plait ...pourquoi se gêner.
Notre pays est composé en majorité de gens partageant des stéréotypes et actuellement celui de l'Islam apaisé en est un ...c'est à ce stéréotype qu'il faut s'attaquer car voyez vous "ils" ont la corde au cou mais ne le savent pas encore alors comme le dit mon ami Jean-Jacques il faut frapper fort ...il en restera toujours quelque-chose

Francis-claude Neri

Seuls des penseurs particulièrement extrémistes nient l’existence de l'esprit, mais, les recherches sur les faits psychiques sont rendus terriblement difficiles par l'absence d'un point fixe situé hors de l'esprit ...sujet et objet sont identiques.
Ces femmes voilées, leur esprit est une boite noire et nous ne pouvons les ouvrir pour les étudier, par la crainte qu'ils ne renferment des explosifs.
Ne cherchons plus et considérons qu'il n'y a RIEN...c'est plus prudent et...passons à autre chose.

Francis-claude Neri

04 10 16

19/09/2016

Injonction paradoxale

"TOUS les musulmans sont objectivement solidaires et complices des terroristes." (a)
"Pas d'amalgame, tous les musulmans ne sont pas des terroristes"(non-a)

Donc pour ce qui nous concerne nous avons affaire à ce qu'on appelle en psychothérapie une "injonction paradoxale" : un évènement a est sur le point de se produire, mais a est fâcheux.
Le bon sens voudrait qu'on l'évite ou qu'on l’empêche en faisant appel à son inverse ou opposé, c'est à dire à non-a ...mais il n'en résulte qu'une "solution" de continuité (changement de niveau 1)
Tant qu'on recherche la solution par un changement de type 1 (faire son choix entre a et non-a ) on est pris dans une illusion du choix possible et nous pouvons tout au plus "faire un peu plus de la même chose"
La solution c'est ni a ... ni non-a ...c'est un principe séculaire qui consiste à "sortir du carré"
Si vous dites : tout musulman est un terroriste, vous affirmez ; si vous dites : ce n'est pas un terroriste, vous niez. Au delà de l'affirmation et de la négation, qu'en diriez-vous ?

Il s'agit là d'un koan zen caractéristique structuré de telle sorte qu'il oblige l'esprit à sortir de la trappe constituée par l'affirmation-négation et à faire un saut quantique jusqu'au niveau immédiatement supérieur appelé satori.
C’est l'essence du changement de type 2 celui qui permet le changement lorsque les faits concrets de la situation sont ou semblent immuables ....c'est à dire " la technique de recadrage" ; l'art de trouver un NOUVEAU cadre.

Je considère que le nouveau cadre en question c'est l'acceptation du fait qu'une guerre totale nous est déclarée et que par simple principe de précaution, en guerre contre l’islamisme, nous devons considérer TOUT musulman comme suspect et agir en conséquence.
CQFD

Francis Claude Neri
19 09 16