Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communication - Page 3

  • Zemmour Un programme fort.

    1 417 sympathisants LR expliquent pourquoi ils ont choisi Zemmour

    Dans une tribune publiée jeudi 13 janvier par L’Opinion, ces élus, cadres ou simples sympathisants disent ne pas se retrouver dans le programme « tiède » de Valérie Pécresse.

    Par valeursactuelles.com

    Publié le 13 janvier 2022

    L’arrivée de Guillaume Peltier dans l’équipe d’Eric Zemmour a acté l’attrait de ses propositions pour une partie de l’électorat Les Républicains. Dans une tribune publiée jeudi 13 janvier par L’Opinion, 804 adhérents et 613 sympathisants LR affirment apporter leur soutien à Eric Zemmour et expliquent ce choix. Ils évoquent notamment leur déception quant à l’issue de la primaire des Républicains, jugeant que Valérie Pécresse ne représente pas leurs idées.
    Candidat de l’union ?

    Se revendiquant pour la majorité d’entre eux anciens soutiens d’Eric Ciotti lors de cette précampagne, les signataires jugent dans L’Opinion que « la ligne centriste portée par Valérie Pécresse ne répond pas aux aspirations réelles du peuple de droite ». Face à cette « tiédeur », ils préfèrent « le discours franc et volontaire d’Eric Zemmour ». « Là où Eric Zemmour propose un programme fort et concret pour redresser notre pays, Valérie Pécresse ne propose que l’argument d’un “vote utile” », tancent-ils. Ils présentent leur champion comme le seul capable de l’emporter face à Emmanuel Macron et de « sauver la France ».

    Les sondages placent régulièrement Eric Zemmour, Marine Le Pen et Valérie Pécresse comme en mesure d’accéder au second tour face au président sortant. Après un « effet primaire », l’avance de Valérie Pécresse s’est tassée. Eric Zemmour rappelle régulièrement que, contrairement à Marine Le Pen, il attire une réelle part des sympathisants LR, se présentant ainsi comme le seul capable de réunir les droites.

    Cygne Noir

    http://semanticien.blogspirit.com/

    16 01 22

  • La France

    « La France, ça n’est pas une ethnie qu’on vient métisser. La France, c’est une culture qu’on vient rejoindre. Il faut s’assimiler. Il y a de fait des Français venus d’ailleurs qui ont donné, dans toute l’histoire, leur vie pour la France, qui ont illustré la littérature et la culture française parce qu’ils l’ont rejointe et qu’ils l’ont épousée. »

    François-Xavier Bellamy
    A Cygne noir nous sommes d’accord avec ce postulat. Le tout étant plus grand que la somme des parties, il nous faut aussi le mettre, ensemble et en cohérence, en pratique sur le terrain et pour cela nous avons à considérer que l’islam en France n’est que le miroir de nos démissions et que nous ne pouvons nous contenter de répéter que « c’était mieux avant ».
    Le « système » France est construit comme un filet. Pour l’appréhender, il faut l’observer, essayer de relier les mailles du filet, c’est à dire, apprendre à relier les éléments dans leur contexte. Distinguer ceux qui peuvent passer de signaux faibles en « nœuds de réseaux » et en « groupe action ».
    C’est le travail du réseau Cygne Noir et Eric Zemmour est notre Cygne Noir. Si  François-Xavier Bellamy veut exister et rester dans le jeu, il doit faire comme certains, rejoindre très vite Eric Zemmour.   

    Cygne Noir

    www.facebook.com/groups/horizon2022/

     

  • Un pacte inavouable entre Macron et Marine.

    Un pacte inavouable entre Macron et Marine.

    par Edouard Husson.

    Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont-ils mis discrètement d’accord pour bloquer le jeu politique français à leur avantage et au détriment des Français ? Tout se passe comme s’il existait un pacte inavoué entre le président en exercice et son opposante malheureuse de 2017. Emmanuel Macron fait tout pour que Marine Le Pen soit son adversaire au second tour en 2022.

    La présidente du Rassemblement national, elle, joue sa partition d’opposante officielle. Et quand elle le fait un peu trop bien, une piqure de rappel médiatique sur les « affaires » du Rassemblement national a lieu. La fin du scénario ne devrait faire aucun doute – la réélection programmée d’Emmanuel Macron. Combien de temps la République pourra-t-elle supporter encore ce simulacre de combat politique ?

     

    https://reseauinternational.net/y-a-t-il-un-pacte-inavouable-entre-emmanuel-macron-et-marine-le-pen-pour-paralyser-la-republique/?fbclid=IwAR2eEwY4EsOxAVOJz8TCDQHTh93w_haKdkMUTp99dGyuZURXj7rdWtbNOtc

     

    Francis-claude Neri

    Cygne Noir
    https://cygnenoir.vienouvelle.fr/wp
    18 05 21