Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2017

La trahison des élites

Nous constatons, une fois de plus, que nos élites politiques, administratives, éducatives, socialisantes et bien entendu économico-financières rejoignent massivement « le Nouvel Ordre  (s’affichant ouvertement) Mondial »

Ne nous faisons aucune illusion ; nous avons « pensé » autrement, et comme l’écrivait déjà en 1927 Julien Benda : «  Le rôle de l’Etat – organisation politique – est de promouvoir ses valeurs, pouvoir, efficacité, ordre  et de poursuivre ses intérêts d’Etat qui sont autres que ceux de l’Esprit. Le rôle de l’esprit est de servir ses valeurs propres et d’accepter les conséquences de cette position, qui est que l’Etat sévisse contre lui s’il le dérange par l’exercice de la raison. »

Nous dérangeons fortement le nouveau Président, et celui ci ne se contentera pas d’avoir une majorité – qui sera très certainement absolue en raison des « ralliements » nombreux de ses ex adversaires ; il voudra aussi la soumission de ceux qui avaient pour valeurs celles du peuple, et pour objectifs ses intérêts, l’exercice de la raison et la recherche de la vérité.

Notre liberté d’expression sera, est déjà, la première cible du système oligarchique. Les réseaux sociaux seront vidés progressivement de toute pensée non conforme. Les médias étant tous sous contrôle, une chape de plomb va recouvrir la France de la pensée non conforme.       
« J’appelle pensée - disait encore Julien Benda – une vue enrichissante prise par l’esprit sur la réalité. La pensée est une affirmation, une action de l’esprit. L’esprit qui pense, réagit au donné…L’homme qui ne pense pas ou qui pense peu, subit les données sans leur opposer de réactions applicables. Dans sa majorité, l’homme moderne subit. »

Mais la connaissance, la recherche de la complexité ont, pour NOTRE peuple, une valeur éducative, par sa méthode, qui oblige à un constant examen, à une constante remise en question, à un constant renoncement aux erreurs, à un continuel combat contre des entraînements passionnels.

Nous devons poursuivre d’une manière ou d’une autre cette forme de « communication » qui traite un ensemble de concepts et de problèmes.
Une « communication » qui   favorise l’exercice de la raison et la recherche de la « vérité », de la connaissance, fruits de la confrontation de l’expérience et de la raison.
Une « communication »  associées avec une volonté « morale », « éthique » c’est à dire une chose qui n’a rien de « pratique » et encore moins de politique.

La France des élites politico–médiatiques et des traders a gagné…elle est homogène dans ses intérêts comme dans ses représentations.
Elle sera probablement majoritaire à la chambre… « L’opposition législative » ira à la soupe !
La France dite « périphérique » est encore fragmentée.

Il lui faut au plus vite une « famille »  idéologique et un camp politique …çà urge !

A nous de construire cette alternative !   

Francis Neri
05 06 17

23/03/2017

Attentats

Bon triste journée ...l'Angleterre se réveillera t'elle après ce nouveau drame ... rien n'est moins sur. "Ça devient d'un banal ma chère !"
Comme dans les rues d'Alger dans les années 50 -60, c'est terrible, mais on s'habitue
Il va falloir se frotter le cuir au gant de crin si on veut en sortir.

Oui Francis-claude Neri, comme en Algérie pendant cette foutue guerre ou aujourd'hui les héros Français sont mis au banc des accusés, ou le gouvernement Français se met a plat ventre devant des dirigeants Algériens, et qu'un « bâtard de race » ayant des prétentions à gouverner la France salit sans que personne ne réagisse des millions de Pieds Noirs de Harkis, d'Algériens fidèles a la France.
Oui tu a raison de comparer ces événements, car toi comme moi avons vécu sur le terrain cette période et tu sais que NOUS avons vraiment fait la guerre contre les ennemis de la France.

Ce n'est pas le sujet du jour, mais j'attends avec une grande inquiétude l'officialisation de la mort de Bouteflika le Président momie d’Algérie, mort qui va surement entraîner une nouvelle guerre (les Islamistes du FIS et associés n'attendant que cela pour prendre le pouvoir) dans ce pays.

Alors, suivra une invasion massive des Algériens qui viendront ce réfugier dans le pays de ces « sales colons » qu'ils vomissent et ou une grande partie de leurs frères déjà "installés" en France préparent leur arrivée pour étoffer leurs troupes!!!

Françis Fratre

22 03 17

02/01/2017

Régulation et contrôle

Les actions individuelles construisent une capacité collective propre, c’est à dire irréductible à celle de ses membres, au moyen de l’'apprentissage à domestiquer les conflits et phénomènes de pouvoir au lieu de les étouffer, ce que Michel Crozier et Erhard Friedberg appellent un système d'’action concret. « Un système d’'action concret est un ensemble humain structuré qui coordonne les actions de ses participants par des mécanismes de jeux relativement stables et qui maintient sa structure, c'’est à dire la stabilité de ses jeux et les rapports entre ceux-ci, par des mécanismes de régulation qui constituent d’'autres jeux ».

Michel Croisier
L’acteur et le système

"Un système humain est un ensemble complexe composé d'éléments organisés situés dans un environnement spécifique. Ils agissent, réagissent, en échangeant des flux d'informations, d'énergie et de matière pour assurer le développent, le maintien de sa structure et la survie de l'ensemble."

Francis-claude Neri
Les chemins de l'avenir

Crise systémique globale.
La crise dites des subprimes n'en était qu'un élément. Nous aurions du observer l’intentionnalité des acteurs et comprendre que les systèmes : financiers, économiques, démographiques, alimentaires, climatiques, énergétiques etc.  s’articulent l'un, l'autre et renforcent leurs rétroactions positives jusqu'à l'effondrement ...c'est en fait ce qui nous attend à moyen terme ...2025 probablement si rien n'est fait en matière de régulation et de contrôle.

Francis-claude Neri
02 01 16