Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2019

Réalités

André Roussaire à Frédéric D'Aubert
La situation que nous vivons et qui est en train de changer totalement le visage anthropologique de l'Europe est historique et inédite...
On ne connait pas un seul pays colonisé sans guerre , sans un seul coup de feu, uniquement par le nombre et le ventre ...pour information il y 45 ans , on entendait les chefs d'état ( Boumedienne, Khomeini, Assad, etc...) tenant des discours dans les conférences au sommet des pays africano-arabo-musulmans : un jour viendra où les peuples pauvres (musulmans ) iront à la conquête de l'hémisphère Nord ( occident chrétien) pour le conquérir ( islamiser) par le nombre et le ventre ( ils savaient déjà leur infériorité militaire ).
Nous y sommes !

Frédéric D'Aubert Parfaitement exact !

André Roussaire à Frédéric D'Aubert
J'ai passé la moitié de ma vie dans les pays arabo musulmans d'une part et la colonisation en cours est commenté par les intellectuels, philosophes et personnalités comme Finkielkraut, Onfray, Zemmour etc...
Voyez la désintégration inédite de la France par rapport aux années 70/80 , c'est très surprenant !

Frédéric D'Aubert à André Roussaire Dans les années 60, ces problèmes ne se posaient justement pas et la France s’équipait comme jamais, n'ayant plus à traîner le fardeau de ses colonies. Cette époque fut un âge d'or.

André Roussaire à Frédéric D'Aubert
Dans les années 60, il y n'y avait pas une proportion d'immigrés importante qui mettaient en insécurité culturelle les Français. Être Français voulait dire quelque chose... J'ai filmé ma ville de province en 1980 . En passant les cassettes en numérique en 2010, je fus surpris par le changement de population en si peu de temps, ce que je n'avais pas réalisé. Si en 1980, la ville, les gens étaient Français avec quelques Italiens, espagnols etc... Actuellement, au moins 50% sont arrivés d'autres continents et on réalise qu'on est passé d'une société blanche homogène, même dans l’habillement, le mode de vie à une société multiculturelle colorée...
Je pense que ce n'est pas une avancée car nous avons importé des problèmes éthnico-socio-religio-culturels avec des frictions de mode de vie pour lesquels nous n'avons pas de solution.

Frédéric D'Aubert à Francis-claude Neri met des "Like" à des commentaires énoncés totalement à côté du sujet. C'est cocasse

Francis-claude Neri à Frédéric D'Aubert Mais non c'est une OBSERVATION à coté du fil ...mais elle n'est pas hors sujet ...à partir du moment où l'on considère que tout est lié

Frédéric D'Aubert Il est vrai que tout est dans tout, et réciproquement.

Francis-claude Neri à Frédéric D'Aubert Ah là je te retrouve ...je commençais à être inquiet. Je considérais jusqu'à présent que contrairement à certains "communicants" politico-médiatiques, entre autre, mais aussi à Mr MACRON, tu partageais l'idée-force que chaque être humain - comme sujet actif- construisait SA propre réalité.
Ce qui lui est nécessaire pour affronter les situations problématiques auxquelles il fait face (même par la fuite -voir Laborit- éloge de la fuite).
Ce n'est en rien une prétendue "réalité" ou "vérité" sur les choses, mais SA connaissance opératoire et stratégique qui le rend à même (ou pas) de résoudre, par étapes les problèmes qu'il rencontre. Et cela est généralement suffisant dans un système en équilibre (homéostasie)
Dans le contexte actuel ce n’est plus le cas.
Alors, nous pouvons essayer de lui faire découvrir d'autres "réalités", d'autres attitudes, élaborer d'autres comportements à l'aide d'une INTERACTION qui se veut managériale, pédagogique, thérapeutique ou les trois à la fois.
Elle peut être qualifiée de constructiviste (d’où ma référence récente à l'Ecole de Palo Alto comme méthodologie fondamentale d’intervention (Mental Research Institute).
Une procédure clinique ET répétable qui synthétise l'approche systémique, respecte l'individu, le groupe ET l’espèce dans ses relations avec SON environnement.
Je te précise (pour l'avenir de nos relations) que je ne prétends pas être épistémologique (je ne fais pas l'étude de ce que je sais et comment je le sais).
Je me dis simplement que si les modalités perceptives d'une personne (sujet) changent, ses propres représentations et ses comportements changeront.
De l'observation des attitudes et des comportements de Mr Macron et les siens, je découvre le reflet de nous même et du monde dans un miroir et franchement çà me fait peur.
Notre participation chaotique au mouvement devrait consister à modifier cette "réalité".

Bien à toi

Daniel Schall Buvons un coup, buvons en deux ; à la santé du roi de France ... et merde au roi d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre ...!!

Dans l’intérêt de la raison …datez !
04 01 19

14/10/2018

Anniversaire

Bon anniversaire, cher Francis. Reste courageux dans ton combat pour notre patrie. La France ne peut pas périr.
Philippe Poindron‎ à Francis-claude Neri

Merci Philippe...du courage nous allons TOUS en avoir besoin ...le courage d'aller au delà de NOS différences sociales, culturelles, cultuelles etc.
Nous n'en sortirons que si les "occidentaux" savent encore concilier l'identité... la leur; l'humanisme ...le leur et la culture ...la leur.
Actuellement, les citoyens Français sont tués, au nom d'Allah par des djihadistes nés en France et pourtant élevés au "bon grain républicain" comme le disent les « biens pensants » du multiculturalisme et de l'universalisme triomphant.

Nous les nationaux, savons qu'il n'en est rien; ils n'ont rien appris de NOUS. Et nous ne voulons rien apprendre d’eux !

D'autre part, nous savons pertinemment que les élites mondialisées ne respectent pas NOTRE culture nationale et font au plus mal le travail Européen sur les plans économique, financier, industriel etc.
Enfin, nous sommes convaincus d'une continuité entre l'islam et l'islamisme radical et que nous sommes menacés non seulement par le terrorisme, mais par la présence même de l'islam sur NOTRE territoire.

C'est la raison pour laquelle à la fin c'est avant tout à nos "zélites" politico-médiatiques et celles du CAC 40 que nous allons demander des comptes avant même que de commencer à régler la question islamiste et immigrationniste.

Amitiés !

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/
14 10 18

12/10/2018

Le projet infogroupes.

"Cette équipe devra s’être constituée à l’avance et avoir également préparé les conditions de son intervention. Comme la Résistance l’a fait en son temps, elle devra pouvoir s‘appuyer sur un appareil solide à même de canaliser la poussée finale et de constituer l’ossature du nouvel État."

Jean-Michel Darque

C'est tout à fait le projet « Infogroupes » çà ...Une structure, une organisation  …une finalité, des objectifs et des moyens.

Le problème EST toujours le même ...les Français n'ont toujours pas compris qu'ils DOIVENT s'organiser localement, en dehors des partis, en proximité et à partir de LEURS bases : culturelles, identitaires, sociales...

Ce dont NOUS avons besoin à présent c'est d'une réaction rapide et coordonnée à partir de groupes locaux ...Ce que veulent nos concitoyens est simple : des entreprises pour travailler, un toit pour s'abriter, des écoles pour leurs enfants, un Etat qui assure LEUR sécurité et une communauté pour partager ses valeurs.

C’est à partir de ces idées de base qu’il faut se rassembler indépendamment de nos différences culturelles, cultuelles, économiques, que nous soyons de droite, de gauche ou d’ailleurs …

La France mondialiste des mégalopoles européennes, des financiers et des grands groupes mondiaux veut se mettre à l'heure de la révolution numérique dans le "village planétaire" mais en a t'elle les moyens et son PEUPLE de la France "périphérique" le veut il ?
Ne préfère-t-il pas inscrire son avenir dans une certaine continuité historique et cesser de croire que ses valeurs doivent être imposées au reste du monde lorsque celui ci n’en veut pas ?

C’est majoritairement le cas du monde musulman et des Africains qui ne nous pardonnent pas de les avoir « occupés » et faits profiter  des « bienfaits » de la civilisation …la notre…que nous apprécions malgré quelques travers que nous saurions parfaitement comment corriger si nos « ZELITES » s’y attelaient. 
 
Le peuple de France contrairement à ces "élites", en particulier politico-médiatiques, se VEUT exclu de l'économie-monde, ne veut pas comme Jacques Attali passer sa vie entre deux aéroports pour le business.

Il faut renoncer à leur faire comprendre cela ; car comment leur faire entendre que nous préférons vivre dans une ville à taille humaine dont on peut s'approprier le territoire, où il est plus facile de s'y reconnaitre, d'y élever ses enfants, d’être protégé des violences des "autres", d'y trouver et créer des SOLIDARITES (finalité et objectifs en particulier des "infogroupes")

Nous avons à persuader et convaincre nos concitoyens que nous devons traduire NOTRE parole en actes et à l'incarner SUR le terrain.

Formons nos groupes locaux et relions-les par le maillage de NOS réseaux afin de mettre NOS actes en cohérence AVEC nos idées.

A présent çà urge !

Francis-claude Neri
12 10 18