Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Identité mémoire culture - Page 2

  • Eric Zemmour le projet Cygne Noir

    « Les faits ne pénètrent pas dans l’univers où vivent nos croyances ; ils n’ont pas fait naître celles ci, ils ne les détruisent pas. »
    J.F. Revel

     

    Lire la suite

  • En France !

    En France
     
    Que 20% d'enfants naissent de parents musulmans, cela suggère deux mesures urgentes :
    1. Stopper les allocations familiales après le deuxième enfant. Un pays doit maintenir sa population, pas la faire croître de façon illimitée.
    2. Obliger l'école à faire son travail, qui est entre autres d'extirper les superstitions des têtes de la jeunesse.
    François Paganel
     
    L'urgence !
    Nos dirigeants, jusqu'au plus haut niveau de l'état, mais aussi certains maires ont fait sécession avec le peuple et ont délibérément choisi de trahir en toute conscience. Ils choisissent de donner divers gages à l'ennemi de l'intérieur à la fois par peur mais aussi dans l'espoir d'en tirer bénéfice. Oui, il y a urgence d'en changer !
    Yves Chauvel

  • La foule c’est le mensonge !

    La foule c’est le mensonge !
    Kierkegaard

    Nous sommes au milieu d’un troupeau que l’on cherche à abuser, à exploiter voire à sauver. C’est la médiocrité des masses qui pousse certains à vouloir faire des grandes choses. Mais la plupart de nos « élites » sont trop bien au chaud au milieu du troupeau pour s’engager à ce niveau.
    Peut-on encore, en rationalistes sceptiques, redonner statut à la raison en rationalisant nos méthodes et nos pratiques par la dynamique de la passion à partir de petits groupes émérites ?
    Rechercher les similarités entre attitudes, pensées et comportements, chasser l’anomie ou l’absence de normes !?
    Un siècle de révolution en matière d’instruction n’a qu’à peine abordé le problème de la crédulité des masses. Elle fut cultivée de tout temps, mais le bon sens sceptique dans la meilleure tradition du siècle des Lumières, n’a pas fait d’adeptes à l’échelle des masses.
    Ces masses indifférentes vont probablement sentir l’impact de la « bombe » qui explosera sur leurs têtes. 

    Un temps nous avons pu penser que le droit de vote et l’amélioration, des moyens d’éducation pouvaient stimuler l’engagement et la responsabilité des couches populaires dans la société ; mais c’est devenu un instrument à la disposition des élites pour manipuler la foule à une échelle inconnue jusque-là.
    Les classes moyennes ont fait le postulat que leur labeur et l’épargne les préserveraient.
    Ce n’est pas le c as, au contraire, les classes moyennes rejoignent les couches populaires. Il n’y a plus d’ascenseur social.

    Les deux « classes » sauront t’elles se mobiliser et canaliser des solidarités de groupe ?  Le libéralisme peut-il forger un foyer d’attraction à partir d’un « Egrégore » puissant, la recherche d’une référence commune, d’une identité, d’une appartenance, compenser la crise d’autorité religieuse ?
    Notre processus d’adaptation rationnelle est mis en péril, de l’intérieur comme de l’extérieur. Le déclin de la foi dans la valeur de la raison, de notre culture avec le reste du monde, notre attitude d’auto humiliation est inadmissible.

    Il existe une approche plus raisonnable de l’histoire de la pensée et des comportements européens. Mettre en balance la longue succession des triomphes et des échecs et peut être conclure en déclarant qu’aucun autre continent n’a encore produit de tels trésors de sagesse et de folie.

    Plus est en nous !

    Francis Claude Néri
    16 12 23