Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2014

Le loup est revenu

En France, la boucle est bouclée. Les Juifs qui criaient au loup, alors qu'il était parti, sont ravis. Le loup est revenu. Mais, au lieu de savourer la satisfaction d'avoir raison, ils auront au moins, la satisfaction d'être dévorés par le bon loup, le seul, l'unique, le vrai, le loup "d'extrême droite" ! C'est pas jouissif ça madame ?

Peu importe à ces tarés que les loups aient été protégés, fortifiés et multipliés grâce aux soins aussi coûteux qu'attentionnés, de l'espèce encore plus venimeuse des radirans. L'essentiel aux yeux des tarés, c'est que maintenant ils ont raison d'affirmer que le loup antijuif est "d'extrême droite". Enfin, aussi d'extrême droite.

Cette situation était possible, mais pas inéluctable. Maintenant, elle est réelle. Il aurait pu en être autrement. Mais tout s'est ligué pour qu'il en soit ainsi. Bien sûr, d'abord et avant tout, les manœuvres politiciennes de l'UMPS. Celles là, on les connait. Elles ne nous surprennent pas. Toutefois, il faut bien admettre qu'avec l'aide idiote des tarés de tous les courants politiques réunis, l'UMPS vient de jouer un coup gagnant. Guy MILLIERE résume en quelques mots, comment et pourquoi. Nous ne sommes pas davantage surpris par le comportement constant, des fameux "neuneutables" juifs. Ces notables juifs, qui durant ces treize dernières années, ne cessèrent de s'époumoner contre les résidus antijuifs d'extrême droite, aussi infects qu'infimes, en se contentant de murmurer, contre l'énorme vague de terreur nazislamiste soutenue par l'UMPS. On peut, raisonnablement imputer au moins une partie, du renouveau de l'antisémitisme d'extrême droite, à l'attitude stupide et négative des neuneutables juifs, face aux tentatives de rapprochement esquissées par le Mouvement Bleu Marine et Marine LE PEN. L'affront manigancé contre elle, par une authentique saleté de propagandiste juif, a sans doute beaucoup pesé dans la rechute du FN dans ses vieux démons. Mais l'essentiel de la rechute reste quand même, de la responsabilité de Marine LE PEN. Bien qu'elle les ait écartés dès son arrivée à la tête du FN, en ne condamnant pas la vague présente, elle ne sait pas résister à la poussée massive des déchets antijuifs, prétendant rentrer à la maison, derrière le déchet médiatique triomphant. Car hélas, le bras d'honneur en question est sans la moindre contestation possible, un signe de ralliement des antijuifs. Et tant pis pour ceux qui s'imaginent que non. Sans l'excuser, on peut comprendre cette attitude. En effet, puisque quoiqu'elle fasse, elle est rejetée par les juifs "officiels", pourquoi se priverait-elle des troupes nombreuses d'antijuifs ?

Ce que précisément les juifs "officiels" s'acharnent à ne pas comprendre, ou pour beaucoup, à faire semblant de ne pas comprendre, c'est que les antijuifs actifs s'introduisent partout où ils peuvent nuire. Durant les treize dernières années, ils avaient déserté l'extrême droite en général et le FN en particulier, au profit de l'extrême gauche et de l'UMPS. Ce qui leurs permettait l'accès au pouvoir. Mais aujourd'hui, le mouvement bleu marine monte, alors, les antijuifs les plus malins essayent déjà de s'y placer, en faisant valoir leur antériorité "idéologique".

Juste un mot sur la situation elle-même. Comme le dit Guy MILLIERE dans le lien ci-dessus, ce n'est bien sûr, pas le geste dérisoire qui fait peur, mais ce qu'il représente de haine potentielle, féroce et sanguinaire. Ce ne sont plus quelques abrutis mongoliens, ou rigolards qui sont impliqués, mais des milliers et des milliers de gens ordinaires, à travers toutela France. Etsurtout, nous savons que les déchets nazislamistes de la sous-espèce des radirans qui ont financé ce mouvement, font tout pour entretenir la synergie avec l'énorme antisémitisme musulman sévissant déjà. Ils font ainsi d'une pierre deux coups : ils nuisent aux Juifs, tout en détournant l'attention de la très réelle invasion musulmane. A ce sujet, il serait bon que les mouvements patriotiques s'en aperçoivent et le proclament.

Car, là aussi, nous déplorons l'entrisme de plus en plus voyant, d'antijuifs primaires, dans les mouvements dénonçant l'invasion musulmane. Le site Boulevard Voltaire est maintenant gravement gangréné et rien n'indique une amélioration. Nous craignons que cette maladie se propage aux autres mouvements encore sains.

A ce stade, il convient de rappeler les deux conclusions qui s'imposent aux Juifs de France depuis treize ans. D'abord, en tant que Juif, maintenant que le pays des Juifs existe de nouveau, nous avons le devoir d'y retourner. N'attendons pas d'y être poussés de force. D'autre part, en tant que citoyen encore français, et bien, maintenant, les cartes sont parfaitement mélangées. Plus aucun mouvement politique français n'est épargné par l'antisémitisme. Même le mouvement qui était l'ennemi de nos ennemis. Tous les partis sans exception, sont infectés par de plus ou moins grosses minorités d'antijuifs, excepté l'extrême gauche, où les antijuifs sont l'écrasante majorité. L'extrême gauche collabore autant qu'elle peut, avec les déchets nazislamistes nuisant sur le terrain. Quant à l'UMPS au pouvoir, elle finance les nazislamistes, elle les arme et elle les soutient politiquement dans les arènes internationales. Et aujourd'hui, avec tristesse, nous voyons qui finalement ferait la loi, si le Mouvement Bleu Marine parvenait au pouvoir en France.

Néanmoins, pour le moment, si les antijuifs de tous bords se montrent, ils sont encore minoritaires. Donc, même si nous n'avons plus à les combattre dans l'intention de rester en exil, nous devons tout faire pour les empêcher de nuire. Et sur ce plan la situation reste inchangée. Aujourd'hui encore, les antijuifs les plus dangereux et les plus nuisibles, sévissent dans l'UMPS, car au pouvoir, ils aident très concrètement les déchets nazislamistes. D'autre part, même si le Mouvement Bleu Marine est touché par l'antisémitisme à l'ancienne, il faut bien s'enfoncer dans le crâne qu'on ne peut lui imputer le moindre acte antijuif concret, contrairement aux autres formations politiques

Charles DALGER, le 1er Chvat 5774 – 2 janvier 2014

 

24/11/2013

Que faire quand tout va mal ?

J'ai la chance d'avoir des ami (es) merveilleux (ses) qui savent trouver le mot juste pour décrire un événement, dépeindre une situation et emporter la conviction de ceux qui cherchent non pas la vérité mais la réalité qui nous est cachée, bref le jeu pervers de la manipulation des comportements et attitudes citoyennes .
Lyse Baylac est de de ces amies.. Elle nous engage avec humour à la lucidité, à mieux voir derrière les apparences, à relier des événements volontairement isolés et en tirer des conséquences  pour l'action.. Une vraie systémicienne...une de plus !
 
Francis NERI    

Comment s'y prendre quand on ne plait plus au Français ?
La recette est simple : jouer la carte de la victimisation.
Taubira est désavouée par le peuple ?
Soit ! On va dire au peuple que ce n'est pas bien de juger Taubira sur sa couleur de peau, sachant pertinemment que les Français la jugent sur son action désastreuse et sa gestion de la justice. Ce n'est pas grave l'important est de culpabiliser les Français.
Quitte à en faire la femme de l'année.
Ensuite on met en avant le courage de cette ministre déléguée à la famille en annonçant son cancer du sein. Quelle mère courage que cette Dominique Bertinotti qui malgré sa maladie a continué son dur labeur au service de la France sans rechigner. Certaines cancéreuses devraient en prendre de la graine au lieu de se lamenter. Car il fallait qu'un ministre prouve sa vaillance face à une terrible maladie pour montrer la voie à tous les autres malades qui ne font que s'écouter bien entendu. Le cancer n'est pas une maladie honteuse il faut oser en parler.
Oui enfin personne n'en a jamais douté et des milliers de personnes atteintes d'un cancer continuent de travailler et tentent de vivre normalement. Rien de nouveau sous le soleil...
Et puis il y a la "première dame" la marquise de Pompafric qui décide tout d'un coup qu'il n'est plus temps de se taire, désireuse qu'elle est de copier en tout son modèle, Danielle Mitterrand, vous savez la grande humaniste qui s'occupait de la pauvreté partout hors de nos frontières, oubliant qu'elle frappait certains compatriotes peu dignes d'intérêt. Il est certain que pour cette "grande dame" prendre le train pour récolter des pièces jaunes afin d'aider les grands malades lui passait au dessus de la tête. La cause Kurde était de loin bien plus importante.
Alors dans ce pays où le socialisme est devenu la sainte religion (pour ne pas dire la sainte inquisition) nous aurons bientôt un nouveau saint dans nos calendriers à célébrer.
La Saint Jérôme Cahuzac en mémoire de ce martyr sacrifié sur l'autel du capitalisme malgré lui.
Tout est merveilleux sur la planète PS...
 
 

20/11/2013

Le principe de réalité s’impose.

Par Ivan Smolensky

Excellent mon cher Ivan ! Un "point de détail" tout de même. Je ne suis pas persuadé que ce soit le "système" lui même qu'il faille changer. On ne change pas un système, mais on peut en modifier les relations et en changer les PRATIQUES. Par exemple la 5eme construite par et pour un vrai chef d'Etat est un système encore viable. Mais certains PRATIQUANTS en ont modifié les pratiques et les règles internes et ce à leur avantage et nous retrouvons en gros les pratiques des partis, celles de la 4eme, qui conduisaient à la paralysie de l'ETAT.

Notre objectif devrait donc avoir pour finalité première de renvoyer les pratiquants actuels dans leurs foyers (si le peuple leur en laisse le temps) et de remettre en place l'Etat et le peuple souverain dans toutes ses attributions et pratiques régaliennes !
J'ajouterai que si nous ne changeons pas nos attitudes et nos propres comportements individuels, nous n'irons pas très loin dans le changement

Francis NERI

§

Nul doute hier soir, la présence d'Hollande a été décisive, les faux bleus ont gagné, je dis faux bleus car il ne faut pas compter sur la grande majorité de ces joueurs pour porter le drapeau national ni chanter la marseillaise, non rien de tout cela, une équipe de foot, certes, mais surtout une équipe de petits milliardaires qu'on a dû motiver financièrement pour enfin gagner car c'est tout de même étrange de se faire battre sévèrement dans un premier match et d'obtenir dans le second un score de 3 à 0, comme si l'équipe adverse allait par avance concéder une victoire. Il y a tellement d'argent dans ce sport et de combines, mais faisons fi de toutes suppositions, pour moi ce n'est pas l'équipe de France qui a gagné mais une équipe et je ne me passionnerai pas pour les prouesses d'un Ribery ou d'un Benzema.

Mais que tout ceci vient à point pour masquer les vrais problèmes de la France qui ne sont et ne seront pas traités. Bien sûr il y a des choses plus importantes à faire : dénoncer le racisme, pas celui qui s'exerce contre les Français, non il est légal, continuer la politique d'intégration... dans le porte monnaie des Français où l'on puisera pour donner ailleurs, ouvrir un débat sur la prostitution : c'est tout de même un enjeu majeur par rapport au chômage et aux faillites d'entreprises.

Les vrais problèmes de la France vont pouvoir être relégués par les médias car nous allons avoir à parler de l'exploit de l'équipe afro-maghrébine, pensez la France qui gagne, la France socialiste, Flamby l'homme qui libère nos otages même ceux qui le font par eux-mêmes.

Enfin pour notre président de 15% de Français (combien de chances pour la France dans ce petit score?), quel soulagement? Arriver, un temps, à masquer ce que nous subissons et ce qui nous attend, c'est tout simplement miraculeux. Qu'il ne se réjouisse pas trop, l'heure du vrai bilan va sonner et l'année 2014 sera pour lui mais avant tout pour nous une année difficile.

La fin d'année marque toujours un tournant parce que pour beaucoup les réalités s'imposent. A-t-on un pouvoir d'achat à l'heure des cadeaux ? Va-t-on poursuivre ou arrêter son activité? A-t-on une chance de conserver son emploi? Sera-t-on plus en sécurité? Voilà les vraies questions qui se posent à tous ou tout au moins à ceux qui ne font pas partie des privilégiés, c'est à dire la majorité du peuple de France.
On pourra donc trouver tous les dérivatifs pour masquer la réalité mais elle s'imposera et avec elle la colère. Voilà ce que peut méditer Monsieur 15% mais aussi ses challengers de droite qui n'ont pas plus de solutions et qui n'ont pas plus d'outils dans la musette parce que pour changer les choses il faudrait changer de système et que celui-ci est verrouillé par la commission et les instances européennes. Le vrai pouvoir n'est plus ici et c'est ce système qu'il faut changer. La Gauche et la Droite n'en veulent pas de ce changement radical. Ils ne sont plus que les commis d'un ordre suprême qui impose tout.

C'est bien cela que nous devrons faire si nous voulons retrouver notre vrai pays, libérer les énergies, c'est bien changer de système et d'hommes.

Bonne journée et amitiés à toutes et à tous.

https://www.facebook.com/ivan.smolensky.3