Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2018

Migration(s) et Remigration(s).

Certains pessimistes (ou manipulateurs) cherchent à démontrer que la remigration n'est pas une solution applicable, je suis moi même convaincu que seule la remigration des populations Africaines et particulièrement Maghrébines nous permettra de stopper l'Islamisation de notre pays.
Lionel Gilet

Bien entendu que la remigration c’est faisable …la question n’est même pas là …la question c’est que depuis 45 ans NOS dirigeants ne le veulent pas …ils veulent de l’immigration. C’est donc à eux qu’il faut s’en prendre. Commençons par leur reprendre le pouvoir …nous avons raté le côche avec MLP…nous SAVONS à présent ce qu’il nous reste à faire !

D’autre part :

Jacques Guillemain écrit que :  « ces musulmans sont français pour la plupart », mais ce n’est pas exact. En effet, la quasi-totalité des musulmans qui vivent en France sont des immigrés de 1ère et 2e générations, tous binationaux. »

Ces individus ne sont que des français de papier …même ceux qui paraissent intégrés, à l’exemple d’un certain D’jal « humoriste » et ami inconditionnel de D’jamel qu’il dit être son père spirituel.

Celui-ci déclare dans le journal marocain Tel Quel du 19 01 18 : « En arrivant au Maroc je perds ma carte d’identité, je perds tous mes papiers avant d’atterrir au Maroc ». Il ajoute : « D’jal est mon nom de scène, marocain pour mon plus grand bonheur ». Je suis exactement sur les pas « debbouziens » ! C’est une belle, une très belle personne !
Je cherche au Maroc la baraka, l’amour, le retour aux sources, mon peuple, mes origines…pour garder mon identité finalement.
Je me rends compte de la chance qu’on a au Maroc…Mais disons le, les Marocains ne se rendent pas compte de la chance de vivre dans un pays comme le notre.
Prudent, il rajoute : « Moi ma culture elle est française. Je suis français d’origine marocaine »

Il ne trompe personne. SA culture n’est pas française mais marocaine. Je lui conseille de laisser définitivement son passeport en France et de s’installer au Maroc avec son copain Djamel. Pour eux aussi la remigration EST possible.

Francis-claude Neri

Bref , pour en revenir à la question centrale de la REMIGRATION, que penser de la position des David , ben chamboula et France de Marianne, et qu'espérer faire de concret avec eux? ( Je sens que je vais devenir sous peu un raciste d'idées. .....)

Christian Labrousse

Raciste vous avez dit raciste ...comme c'est raciste !
Et pourtant JE revendique cette appellation...En effet il apparaît que c'est au niveau des gènes qu'il faut chercher la réponse à cette question : sommes NOUS racistes ?
Oui si nous considérons que les dernières recherches en biologie du comportement le confirment (voir Richard Dawkins "Le gène égoïste")
Etre "raciste" c'est pratiquer l'altruisme réciproque et c'est bien ce que font les musulmans en faisant un maximum d'enfants sur NOTRE territoire, dans notre niche écologique à NOUS.
Ils peuvent donc nous éliminer par une plus grande efficacité Darwinienne en produisant un plus grand nombre de descendants. En conséquence, leur influence environnementale ET comportementale provoque déjà une diminution délétère de la santé générale, de l'éducation, du niveau culturel etc.
Une série de "spéciations" se produisent rapidement, en particulier la spéciation sexuelle car toutes les spéciations ne se produisent pas par réarrangements chromosomiques, le temps long des mutations.
Pour en terminer, car c'est un terrain glissant, je dirai que les femmes juives ont bien raison de ne pas copuler avec les "étrangers" ! 

La question centrale c'est le défi que posent les migrations pour la France ET pour l'Europe. Nous sommes confrontés à la plus importante vague de migration depuis l'après seconde guerre mondiale et elle ne concerne les musulmans qu'à la marge....En 2015 il est entré dans l'UE 2,7 millions de personnes....officiellement !

Le renouveau des migrations EST durable car il trouve son origine dans des évolutions de long terme...par exemple l'explosion démographique de l'Afrique qui gagnera 2 milliards d'habitants d'ici à la fin du siècle sans disposer des ressources nécessaires.
La population de l'Europe en même temps diminuera de plus de 100 millions.
Vous voyez où EST la problématique car pour nos élites nous devons obéir à un devoir d'humanité et de solidarité avec eux.


Si nous voulons VRAIMENT aborder le problème, c'est à NOS responsables politico-médiatiques qu'il faut s'en prendre et mettre en place un pouvoir FORT, des institutions fortes, obéissantes à des règles exceptionnelles et effectives dont la « remigration » ne serait qu'un aspect.

Francis-claude Neri

23 O1 18

22/01/2018

Le mondialisme en action...

L'Empire, celui qui veut nous réguler et nous contrôler à sa manière, une manière qui ne plait manifestement pas à, disons, la "nature" et si nous ne le stoppons pas c'est elle qui nous régulera TOUS, agents de l'Empire compris 

La faillite du monde de l'homme par l'homme !

La faillite d'une insuffisance de régulation et de contrôle aux niveaux de l'individu, du groupe, de l'espèce.

Ce qui démontre la vanité des crédos officiels: la liberté, l'égalité, la fraternité. 
Le fonctionnement des collectivités humaines N'EST PAS celui que l'on décrit sur les bancs de l'école primaire, dans les associations comme le MRAPT et pas plus dans les formations politiques dont on ne retient même plus le nom.

MACRON par exemple n’est, comme ses prédécesseurs depuis DE GAULLE qu’un agent affidé de l’Empire que ce soit en toute conscience où qu’il soit, comme beaucoup, simplement manipulé.

Les modes de pensée permettant de réfléchir utilement aux problèmes qui nous sont posés sont ailleurs.
C'est le concept de système avec ses notions associées : régulation, organisation et auto organisation, mémoire, adaptation, apprentissage.
Des outils pour reprendre la maîtrise de NOTRE avenir. Outils qu’il faudrait apprendre dés l’école communale. Ce que bien entendu ceux qui les maîtrisent se gardent bien de les enseigner à nos enfants.

Car il ne suffit pas de savoir ; l'humanité n'est pas comme un piéton qui voit arriver une voiture à vive allure et s’arrête de traverser la rue ; son destin est lié et résulte des attitudes et des comportements de milliards de piétons.

Alors si quelques uns plus lucides que d’autres et plus prévoyants ont pris leurs dispositions et échapperont au plus gros du désastre, la majorité de l’espèce humaine paiera cher et très cher la folie de quelques uns.
A nous, à chacun d'entre nous, de faire en sorte que cette "activité" soit cohérente et aille dans le sens de la meilleure expression de l’effort humain. 

Pas simple ! 

Dynamique évolutionnaire

La dynamique évolutionnaire de base est la suivante : Le sujet, l’individu, perçoit au travers de son instinct (insight) quelque chose de mauvais dont la venue est inévitable.

Il ne peut rien faire afin d’interrompre le processus et il constate que ceux qui sont censés résoudre les problèmes, car il leur en à délégué les pouvoirs, en sont incapables et se moquent comme d’une guigne de ses préoccupations.

Encadré par un système de lois que son conditionnement social lui interdit de transgresser, il ne veut pas prendre le risque de perdre le peu qui lui reste en faisant sauter le système. Surtout s’il est propriétaire de son petit pavillon de banlieue qu’il espère pouvoir finir de payer dans une vingtaine d’années….s’il conserve son travail !

Le sentiment de son impuissance engendre chez lui et ses compagnons d’infortune, souffrance frustration et angoisse.
Alors il cherche à exercer quelque contrôle pour alléger sa peine qui se mue en une colère sombre et vengeresse.
Que viennent alors les boucs émissaires ….et il se trouve que les musulmans sont volontaires pour accepter la mission pourvu qu’ils soient assurés de recevoir leurs 11 000 vierges en récompense.

Alors allons-y gaiement !

Une fois de plus la République devient un Empire, le peuple attend son César et la justice promise.

Et on assassine plus les Césars, sauf s’ils s’appellent Mouammar Kadhafi où Saddam Hussein…par exemple.  Les "autres" mourront tranquillement dans leur lit.

Francis-claude Neri

22 11 18

15/01/2018

Trump EST un bon

 

Les musulmans comme les noirs africains, certains asiatiques, seraient solidaires dans un conflit ouvert contre le monde occidental.
Ils ont relativement peu à perdre dans leurs mondes encore primitifs en pleine régression, surpeuplés, qu'ils ont en grande partie désertifié tandis que les occidentaux perdraient davantage dans leurs mondes confortables suffisamment peuplés mais pas trop et hautement organisés.

Le monde occidental malgré son état de dégénérescence "morale" (?) ne se trouve pas encore dans un état de faiblesse suffisante pour "composer" avec le monde oriental et africain...et d'autre part, faire la guerre est pour lui une nécessité économique et financière.

Trump, pour son pays, a intérêt à prendre les devant avant que son adversaire ne devienne trop fort et trop nombreux.
Il est donc possible (probable ) qu'il puisse provoquer délibérément une série de crises et de conflits régionaux lui permettant de conserver la supériorité économique, financière , militaire etc. et rendre SON pays inaccessible dans une « bulle temporelle » qui lui serait réservée.

Si seulement nous pouvions en faire autant !

Francis-claude Neri

15 01 18