Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2014

Réaction en chaîne

Si vous voulez avoir une image tant soit peu réelle de la situation du monde, du chaudron nucléarisé et mondialisé, oubliez TOUT ce que vous racontent les pouvoirs officiels et les médias complices. Allez faire un tour du coté de la Pologne, pour commencer… Gdansk par exemple ! De là vous essayez de passer en Ukraine pour discuter un peu avec les pros occidentaux, en vous disant que vous pourrez ensuite aller en Crimée car impossible d’accéder aux zones de combat. Pas simple ! mieux vaut passer par la Russie …si vous avez un visa !

Surtout sachez reconnaître que vous n’êtes qu’un touriste pas du tout curieux et ami de tous …évitez de trop dire que vous êtes Français ou alors précisez que vous êtes Gaulois. C’est mieux croyez moi !
Ce que vous allez rencontrer, c’est la réalité de « l’Empire », son extraordinaire puissance. Un Empire qui à déclenché des passions destructrices et qui en joue avec une diabolique habileté aux seules fins de satisfaire à ses intérêts et assurer sa survie une fois encore.
Des amis m’avaient demandé de transmettre leur amitié et leur soutien aux Ukrainiens pro Russes et opposés à l’Europe des marchands. De communiquer aux Russes notre soutien à Vladimir Poutine pour la singularité de sa résistance à l’Empire. Je l’ai fait et l’on m’en a remercié, tout en me disant que nous ne faisions pas une majorité de pensée.
Le problème pour nous Français c’est que quoi que nous disions, nous faisons sourire les Polonais, ricaner les Allemands, rendre furieux les Russes et leurs amis, et nous désespérons les pros occidentaux qui nous traitent de lâches et de valets de l’Amérique pour ne pas avoir stoppé l’Ours Russe ici et là et en particulier chez eux !
Le mépris envers la France multiculturelle et ses dirigeants est immense et seule Marine Le Pen, bien qu’encore fort méconnue, s’en sort honorablement.
Bref, la plupart disent que l’Empire à de nouveau perdu une bataille et que Poutine le Russe comme Hassad le Syrien sortent vainqueurs de cet affrontement. 
Mais ils sont lucides et savent que ce n’est qu’une guerre de diversion et que les choses sérieuses vont vraiment commencer. En particulier sur le plan économique, financier, industriel. 
Le signal, qui devrait catalyser notre prise de conscience et notre entrée en guerre par une sortie de l’Eurozone, a été donné avec le marché transatlantique, l’affaire BNP et la rançon de 10 milliards de dollars que l’impérialisme Yankee veut lui imposer. 
Mais Hollande et les dirigeants Européens ne bougeront pas, ce qui confirme leur allégeance à l’Empire.
La prison de fer de l’Empire « qui n’a jamais pris fin », de la Triple alliance actuelle « libérale », « islamique », « gauchiste » la « Triplice » comme la dénomme Jacques Philarchein, qui est sans cesse renouvelé, est de tous les temps. Aujourd’hui elle occupe pratiquement tous les espaces.
Inutile donc de rechercher l’épicentre d’un « complot ». Il ne suffit pas de constater que la Franc maçonnerie ou le Cercle existent pour prouver que la théorie du complot mondial est une réalité. Les Francs maçons, les personnalités du Cercle, les multinationales mondialisées, les hautes sphères financières, le système militaro industriel américain, sont tout au plus les agents de l’Empire sans cesse abattu et sans cesse recommencé. L’Empire n’a pas d’identité.
Son existence en dernier ressort dépend de ce que nous avons envie de voir et de croire, et tant qu’il nous offre suffisamment de « pain et de jeu », nous nous y soumettons. 
Dans l’histoire connue, nous pouvons discerner la fausseté fondamentale du raisonnement concluant au complot, à la manipulation de quelques uns. L’Empire se renouvelle, sous nos yeux, depuis la naissance de toute société tant soit peu organisée.
C’est ainsi que la volonté de croire triomphe de l’esprit rationnel, chaque fois que l’un et l’autre entrent en conflit.
Comme dirait peut être le sage, et pour le parodier, on nous montre le doigt et nous croyons voir la lune. Nous confondons les causes et les effets, nous croyons cerner les causes de nos difficultés alors que nous n’en subissons que les conséquences.

Voilà, je ne vous dirai pas tout, impossible, car vous n’y croiriez pas et souvent la raison vacille devant la passion des hommes, leur folie et l’incroyable « docilité » de la masse. Plus rien ne peut la retenir une fois lancée et ma foi cela fait très peur.

Amitiés à tous et bonne chance pour la suite.

Francis NERI
12 06 14

24/05/2014

Destruction mentale

J’ai lu ceci quelque part et je l’ai trouvé « signifiant ». Alors j’ai développé un peu en créant des liens comme d’habitude.

« Le pessimiste s'enfuit parce qu'il sait que le loup arrive.

L'optimiste reste sans s'en faire et se fait bouffer par le loup.

L'opportuniste invite le loup à un dîner d'affaires et en sort habillé d'un superbe manteau en peau de loup. »

C’est donc à chacun sa mère, sa mission, son rôle ou son karma. De la destruction mentale organisée. Les moyens mis en œuvre pour cette destruction, sont considérables : un immense délire, prétexte à prétention morale, a submergé la parole humaine et les loups sont massivement créés pour permettre la domination des opportunistes.

On peut évoquer et évaluer le résultat de ce viol psychique d’une population faite :

  1. De pessimistes qui jamais ne s’engagent autrement que pour leurs intérêts propres et vont chercher ailleurs ce qu’ils ne trouvent plus chez nous : leur profit. 
  2. D’optimistes qui non seulement ne font rien mais facilitent l’approche des loups sous prétexte que la culture loup vaut bien la culture agneau. L’agneau de toute façon étant coupable, ou bien son frère, ou encore son ancêtre comme chacun sait.
  3. D’opportunistes, ceux qui ne croient plus qu’au droit, le leur, aux règles, les leurs et au devoir celui des autres. Des mots comme morale, empathie, éthique, altruisme, n’ont de signification que s’ils peuvent les utiliser à leur profit et désarmer leurs adversaires. Ils espèrent bien bénéficier de la présence du loup qui est leur invité pour régler leur compte aux optimistes s’éveillant à la conscience, et qui seraient tentés de résister, se révolter, sortir du rang. Enfin, ils savent qu’ils pourront sans problème rattraper les pessimistes sachant qu’ils ne peuvent aller très loin.

Mais les opportunistes au faîte de leur puissance et de leur « raison » ont-ils bien mesuré la nature de l’enjeu ? Les loups une fois Paris envahis, vont-ils se laisser transformer en manteaux ?

La créature n’échappe t’elle pas, le plus souvent, à son créateur et ne se retourne t’elle pas contre lui lorsque ce dernier veut l’éliminer n’ayant plus besoin d’elle ?

Bien sur L’Homme résiste et depuis bien longtemps, mais face aux temps que nous vivons il est devenu anachronisme :

« Il se sait un foyer, mais il ne sait guère où,

Il dit qu’il est si loin

Qu’il n’a plus souvenir du chemin qui y mène. »

(Tiré du poème de Vaughan L’Homme) 

Et les « Opportunistes » savent que les « anachronismes » doivent être supprimés en priorité !

L’histoire nous montre, inlassablement, qu’il faut payer le prix du sang pour sortir de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons et chacun est en partie responsable, qu’il soit pessimiste, optimiste, opportuniste ou loup. 

Je dirai même que celui qui paye le prix le plus élevé c’est souvent le loup qui, à tort ou à raison, a toutes les chances d’être exterminé.

Les islamistes devraient y réfléchir à deux fois avant de faire leur « Jihad » !

Quand aux « autres » je leur conseille d’acheter un livre survivaliste, et à s’entrainer, sauf miracle, au sens strict du terme, ils en auront probablement besoin.

En attendant la 25 eme heure nous pouvons aller voter demain. Nous Français, avons droit à 70 députés. Marine Le Pen en espère 17 …sur 700 !

Souhaitons-nous bonne chance.

Francis NERI

24 05 14

 

28/04/2014

Survivalisme

Hausse actuelle: crise en Ukraine

Le 25 avril 2014, nous dit « Vic Survivaliste », analyste et stratège en survivalisme, j'ai fait passer mon niveau d'alerte de 2 à 3. (L’échelle compte cinq niveaux répartis en 1 et 5.)

Inspiré du Defcon, le Niveau d'alerte est un indice de niveau de préparation et d'anticipation de situation.

Cet indice est une information que je partage et qui est fondé sur les informations que je glane à gauche et à droite, que ce soit par les médias officiels, les communiqués, les médias officieux et mes nombreux contacts partout sur la planète.

À ces informations se joignent mes connaissances des crises passées (avoir une formation d'historien aide grandement) afin de mettre les choses en perspective et ne pas sur-réagir à ce qui se présente.

C'est à partir du niveau 3 que je réagis dans ma préparation. Ceux qui me suivent savent que j'ai des réserves d'urgence à longue conservation. J'ai aussi des réserves en rotation.

Au niveau 3 j'augmente mes réserves en rotation mais j'augmente aussi mes stocks de matériel non alimentaire. Pour un survivaliste lambda, un niveau 3 est l'occasion de faire de même mais aussi de sécuriser tous les aspects de son plan. S'il n'a pas de refuge, n'envisage pas de demeurer chez lui et n'a pas de BAD, ce sera l'occasion (et la motivation) de se trouver une alternative.

Le niveau 3 est probablement (paradoxalement) le plus important de tous car il est un point charnière en deçà duquel le survivalisme reste théorique et au delà duquel le survivalisme peut devenir une question bien concrète et peut-être même de vie ou de mort.

La situation en Ukraine de l'Est, la réaction du gouvernement (illégitime et illégal) de Kiev, le déploiement de ses brigades (dont une est composée de militants de Pravy Sektor, un groupe néonazi déclaré) chargées de mâter l'insurrection pro-russe, le double jeu des gouvernements occidentaux qui visiblement ont signé un accord qu'ils n'avaient pas l'intention de respecter, ainsi que d'autres informations de sources privilégiées et confirmées par différentes sources me font craindre une escalade. Si cette escalade se produit, elle peut déboucher sur une guerre mondiale car la Chine ne pourra assister comme spectatrice à ce conflit puisqu'une victoire de l'Occident signifierait sa sujétion aux diktats des oligarchies occidentales qui contrôleraient ses approvisionnements en matières premières et en énergies. Nous n'en sommes pas encore là. Mais nous pouvons y arriver, les éléments sont en place.

Pourquoi cela pourrait dégénérer ?

C'est décrit dans : Le grand échiquier Zbigniew Brzezinski

Vic Survivaliste