Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2014

Conflit Israël /Gaza

« Depuis cinq jours et cinq nuits, les islamistes de Gaza ont tiré 700 fusées et dépensé toutes leurs économies (beaucoup d’argent envoyé par l’Union Européenne pour soutenir leur agriculture, leur industrie et leur système de santé) dans le seul but de tuer un Israélien ; mais ils n’y parviennent toujours pas. »

« “Conflit Israël/Gaza: les fausse images de la propagande pro-palestinienne, décryptage sur la manipulation de l’opinion publique européenne.”

Depuis le début de l’Opération israélienne « Bordure protectrice » lancée pour stopper les tirs de roquettes des organisations terroristes de Gaza sur Israël, les organisations pro-palestiniennes en Europe n’hésitent pas à diffuser des images en provenance de Syrie ou d’ailleurs pour « dramatiser » la situation à Gaza. »

« C’est la manipulation habituelle des organisations islamistes qui essayent toujours de se victimiser alors que ce sont des organisations terroristes qui essayent de semer la terreur.

La complicité des organisations d’extrême gauche en Europe, liées à l’Islam radical, dans la diffusion de cette manipulation de l’opinion publique européenne est évidente.

Opinion :

« C’est la manipulation habituelle et tant que la situation GEO POLITIQUE ne changera pas les manipulations non plus!

Israël est malheureusement obligé d’occuper Gaza et cela ne sera pas facile surtout que le PM actuel ne donne pas l’impression de comprendre la situation géo politique ni la valeur de l OPPORTUNITE qui est donnée a Israël de changer la donne politique et de TERMINER SA GUERRE D INDEPENDANCE jusqu’ici en suspens.

Je crains qu’il ne fasse la même erreur que son prédécesseur (actuellement en prison…) et des ALLER ET RETOUR MEURTIERS donnant l’occasion au Hamas de reconstituer ses forces et ses défenses à chaque fois que les troupes israéliennes se retiraient entrant, le matin et sortant le soir… Or le Hamas a 25.000 hommes ce n’est pas une petite force surtout dans une ville où les occasions de harceler les troupes d’Israël infiniment meilleures notamment sur un terrain découvert, peuvent faire des dégâts importants. S’il faut recommencer ce petit jeu tous les 2-3-4 ans c’est…le mythe de Sisyphe! Ou celui du locataire devant payer son loyer toute sa vie! Il faut EXPULSER ces arabes au Sinaï et laisser les égyptiens s’occuper de ces crapules! Très vite le monde n’en parlera plus car il autorise les arabes à les massacrer mais les Juifs n’ont même pas le « droit » de se défendre selon eux.

Quitte à être blâmés ne le soyons qu’UNE seule fois plutôt qu’à perpette! D’ailleurs si le PM en profitait pour continuer sur sa lancée et expulser les autres IL N Y AURAIT AUCUN BLAME DE PERSONNE CAR LA DONNE AURA CHANGE! Mais le PM a-t-il l’intelligence et l’audace nécessaire pour AGIR au lieu de parler comme toujours?

Ou…attendre que cela se passe ?

Robert Davis12 juillet 2014 at 12 h 30 min

09/07/2014

Universalité une illusion

Le « programme » d’un groupe culturel exige une stricte intégration des unités structurelles qui le composent. En particulier si ce groupe se recompose en terre d’immigration.

Un groupe culturel, et d’autant plus cultuel, minoritaire au sein d’un groupe culturel plus vaste n’a pas vocation à imposer sa différence. Il peut la vivre sans trop de dommages dans la mesure où il en accepte l’expression en privé.

La recherche publique de confrontation ne peut que desservir la minorité, à moins que la majorité n’ait d’une manière ou d’une autre, renoncée à son hégémonie.
Dans ce cas, ou dans celui où la minorité agissante parvienne à un équilibre démographique qui lui serait plus favorables, les confrontations se transforment vite en affrontements guerriers si un équilibre culturel nouveau n’est pas réalisé autour de l’aménagement du contexte commun.

La diversité, la variabilité des programmes culturels n’est pas problématique dés que les conditions de l’intégration/assimilation sont réunies : consensus culturel et cultuel, économie en développement, démographie acceptable (régulation et contrôle), niveau éducatif et socialisant performant.

Le défaut d’intégration/assimilation n’est acceptable que si le migrant renonce à pérenniser sa présence au-delà d’un strict besoin économique et un retour vers son pays d’origine dés que ce besoin est satisfait.

Dans le cas contraire, ce qui s’est produit en France en raison du regroupement familial et de l’immigration clandestine maintes fois régularisée, les programmes culturels et cultuels antagonistes se transmettent à la génération suivante sans qu’il ya ait eu évolution adaptative.
Hors, les programmes prescrivent la forme de toutes les attitudes et de tous les comportements.

Nous sommes en période de récession, voulue d’une part et subie d’autre part, et de crise économico financière mondiale et durable. Dans ce cas, les amortisseurs économiques défaillants, l’ascenseur social en panne, la cohésion sociale introuvable, rendent les frustrations incontrôlables.

Les comportements agressifs justifiés par des conflits religieux ou idéologiques, conduisent les minorités aux pires extrémités auxquelles leurs programmes culturels et cultuels, que des leaders fanatiques exacerbent, peuvent les conduire.

La conjonction de tous ces facteurs en interactions, que les pouvoirs ont laissés se développer au nom du Nouvel Ordre Mondial, accélère les processus de causalité qui forment une boucle à présent impossible à ouvrir sans mesures extrêmes (police, armée) nécessaires à la prévention des épouvantables crises sociales, ethniques et religieuses qui se préparent.

La précédente crise, celle de 29 s’est terminé par un conflit planétaire. Il est prévisible que le conflit qui se prépare sera d’une toute autre dimension.

Francis NERI

 

07/07/2014

La fin de la mondialisation ?

Hervé Juvin : la fin de la mondialisation et le retour des identités

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - On croyait que la mondialisation conduirait...

Par lefigaro.fr

 §

Ce que je trouve disons « lassant » chez Juvin c’est sa propension à utiliser des prémisses, la plupart du temps d’ordre pratiques, ayant trait à notre existence réelle, quotidienne pour créer des échafaudages d’ordres philosophiques, sociologiques qui n’ont plus rien à voir avec la réalité.

« Ce que j'appelle « grande séparation », c'est cet espoir un peu fou, très largement dominant aux Etats-Unis, notamment à travers le transhumanisme, de s'affranchir totalement de la condition humaine. »

  • Rien de nouveau sous le soleil, de tout temps, l’Homme cherche à s’affranchir de sa condition humaine de base, d’évoluer vers un « système » de plus en plus complexe…et heureusement. Pourvu que çà dure !

 "La mondialisation, dans laquelle on a voulu voir une homogénéisation du monde est en train de déboucher sur son contraire : le retour des particularismes identitaires, des singularités, et plus généralement un retour du « nous ".

  • Confondre mondialisation et globalisation il faut le faire ! La mondialisation est une action délibérée qui sous couvert de « régulation » de « contrôle » veut TOUT uniformiser. La globalisation est la reconnaissance et la mise en valeur de « l’interdépendance », qui permet d’admettre que la « causalité » forme une boucle et la nécessité de mettre en commun la gestion de ce qui ne peut et ne doit plus être géré (pour l’essentiel) par un Etat ou un groupe d’hommes prédateur :

         La démographie, Les matières premières, L’argent…pour l’essentiel !

 

"On ne peut dire « nous » que lorsqu'on a déterminé qui sont les « autres »

  • « Déterminé » signifie « décidé » Il faut le faire que de dire qu’il faut « décider » de ce que sont les autres Si encore on se décidait à vouloir les « comprendre » en commençant par se « comprendre » soit même…et encore le mot « appréhender » serait préférable à « comprendre » qui signifie « prendre avec ».

"L'agression des modèles universels réveille les logiques de la différence politique".

  • C’est quoi ce délire ? Un modèle n’agresse personne ce sont ceux qui le mettent en œuvre qui agressent. Le « modèle » Islam est neutre ! Les pratiquants qui utilisent certaines pratiques du système Islam sont eux seuls responsables des massacres en court et çà n’a rien de « singulier ». Les pratiquants qui utilisent certaines pratiques du modèle libéral pour asseoir leur puissance et leur gout du pouvoir également ! Les socialos marxistes léninistes qui utilisent la différence et le multiculturalisme pour mieux nous uniformiser aussi.

Bref à mon avis Juvin tourne au TROLL !

Francis NERI