Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2015

Influences II

A mon humble avis, un individu n'est vraiment "UN" que s'il est relativement "libre" de conditionnement social et en particulier celui de la religion.

Le problème avec les Musulmans c'est que ce conditionnement, ce savoir religieux cloisonné, a donné au cours du temps une empreinte biologique dans les psychismes en développement des enfants qui est devenue un trait de caractère.
Leur niche sensorielle appauvrie ne peut donc être en phase avec la notre qui a subie une évolution fondamentalement différente.
Il semble donc que ce sera notre culture ou la leur, eux ou nous. Il est temps d'en prendre sereinement conscience.

Il n'y a pas de place, sur un monde limité, pour deux cultures aussi antagonistes inscrites en quelque sorte dans les gènes.

Comme notre culture s’autodétruit allègrement et que la culture Musulmane est pour le moins « conquérante » il est à craindre que sans un sursaut salvateur nous soyons perdants alors que nous sommes dominants.

C'est aussi la raison pour laquelle je ne crois pas une seconde au point de vue de Marine Le PEN sur une assimilation autre qu'individuelle pour les Musulmans en France et de France.

Oui ne rêvons pas, et NOTRE devoir sur les réseaux sociaux est de faire prendre conscience de ce mouvement invasif, inéluctable, SYSTÉMIQUE car en relation avec l'économie, la culture (bien entendu), la finance, et passant par l'écologie, la marchandisation du monde etc...

Nous avons à RÉVÉLER et à faire ADHÉRER , c'est l'objectif entre autre de tout citoyen conscient et libre.

Francis NERI
15 05 15

11/05/2015

Préparez vous !

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

C’est maintenant qu’il faut non pas forcément tout changer (quoique vous feriez mieux) mais en tout cas d’initier une véritable réflexion sur le sens de la vie, du travail, sur le poids des habitudes ou des conditionnements éducatifs. Bref, soyez libres et acteurs de votre propre destin.

Laissez la peur à ceux qui n’ont pas compris. Laissez la peur aux doux rêveurs qui se demandent comment ils feraient pour vivre sans aïe-Pad et préparez-vous à la vie d’après dès maintenant et c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner.

Les banques centrales vont elles tenir dans la durée ou feront-elles comme la banque centrale suisse et sa déroute en rase campagne avec l’abandon de la défense du franc suisse du jour au lendemain ?

Si elles ne tiennent pas, seuls votre potager, votre PEBC et vos pièces d’or vous sauveront du chaos.

Ce sera l’euthanasie de tous les retraités dont les pensions sont versées uniquement grâce aux rendements des placements… Vous verrez d’ailleurs que dans ce cas, que vous soyez pour la retraite par capitalisation – avec des taux négatifs ce n’est pas gagné – ou pour la retraite par répartition – quand il n’y a plus rien à répartir ce n’est pas gagné non plus, aucun système n’est viable lorsque la démographie est déclinante…et qu’on ne fait rien pour modifier l’assiette des cotisations.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

Patrick Artus, directeur de la recherche Natixis, était l’invité de Stéphanie Antoine sur France 24. Vous trouverez la vidéo en lien afin de pouvoir vous aussi revoir ce moment de semi-vérité, ce qui est déjà un immense progrès.

https://youtu.be/wh3BkeSyuWM

 

 

24/04/2015

Civilisation le vrai choc !

Cette chronique fut écrite en 2008 pour les D.N.A (Dernières nouvelles d'Alsace) Puis diffusée sur internet en 2010 ...il me plait de vous la ressortir, elle n'a pas vieillie du tout ...à mon sens !

.........   

Nos élites de tous bords se préoccupent beaucoup des Musulmans qui migrent de plus en plus nombreux vers la France.

Pendant ce temps, la vraie bataille fait rage sur des fronts décisifs: l’éducation, la techno- science, la finance et l’économie. Les enjeux pour les rapports de force de demain.

Je pense sincèrement qu'il faut cesser de dialoguer avec les musulmans. Ils ne sont encore que des conséquences.
Pour l’instant leurs « dictateurs » les tiennent encore, pour peu que les USA ne s’en mêlent plus !
Nous perdons notre temps, notre énergie et çà les arrangent. Ils disent clairement qu'ils ne veulent pas expurger de la charia tout ce qui est en contradiction avec nos codes sociaux, nos lois, nos cultures, notre identité.

Serions nous donc si stupides au point de ne pas nous rendre compte que nous n'avons pas affaire à une religion, mais à un ensemble politico-religieux qui veut notre disparition en tant que peuple, nation, individu ?
Et le plus grave c'est que nos gouvernants "mondialisés" sont les alliés objectifs de cet ensemble, leur comportement n’est pas compréhensible autrement.

Ce qu'ils recherchent c'est de la main d'oeuvre à bas prix et des consommateurs, peu importe la provenance de ces derniers, pourvu qu'ils produisent et consomment la mauvaise soupe qui leur est servie.

Ce qui est navrant c'est que des illuminés socialo-psycho-marxistes se laissent berner par ces deux axes pervers: "l'universalité" et la "singularité" islamique.  

Ils descendent dans la rue, sous prétexte de « retraites »  et manifestent pour l’immigration et les délocalisations : Tous ensemble ! Tous ensemble ! …pour casser un peu plus la France et donner aux grands patrons une raison supplémentaire pour délocaliser et importer toujours plus une main d’œuvre de plus en plus docile. 

Ils vont se gêner les « patrons  voyous » comme disent ces innocents ! 

La droite a depuis longtemps renoncé à servir le peuple, elle ne pense qu'à se servir et à durer.
Depuis que j'ai entendu VGE en 1973 … qui accueilli, sur instructions US, l’Imam « gros minet », déclarer qu'il voulait "vider le programme commun de la gauche de son contenu" j'ai compris, puis j’ai tremblé lorsqu’il a autorisé le regroupement familial pour satisfaire la demande du patronat.   
 

Nous avons donc au moins deux, voire trois, ennemis à combattre, en interne et en externe ; la gauche immigrationiste, multiculturaliste, le patronat qui l’est aussi mais pas pour les mêmes raisons et l’Islam qui veut nous re-conquérir pour son Ouma. 

C'est la raison pour laquelle je dis et redis que "l'intrication " des systèmes sociaux, économiques, politiques, culturels en crise est telle que c'est le système dans son ensemble qu'il faut nettoyer puis faire évoluer si toutefois il est encore temps. 

Alors, régulation, implosion, explosion ? Avons-nous encore le choix ? 

Francis NERI

05 08 10 

http://semanticien.blogspirit.com