Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2021

Mettons nos châteaux en réseau.

Chaque jour, un de nos amis est censuré sur les réseaux sociaux. Chaque jour, pour avoir rappelé UNE VÉRITÉ quelconque, un Français de plus est bâillonné, exclu, effacé.

C'est intolérable.

Alors il nous faut constater : nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et sur nos propres réseaux. Aujourd'hui, tout ce que nous faisons pour informer les Français, pour garder le lien entre nous, tout ceci est vital.

Le réseau Cygne Noir a  trois objectifs :

1) faire connaître au plus grand nombre la RÉALITÉ de ce qui se passe en France !
2) Élaborer une série de propositions pour résoudre les problématiques premières qu’il aura identifiées et révélées (au nombre de 7)
3) Sélectionner parmi les candidats aux régionales, puis à la Présidentielle et enfin aux législatives ceux et celles qui porteront ses couleurs

Et une finalité : en finir avec la « Triplice » c’est à dire l’alliance - objective et factuelle- d’un certain « libéralisme », d’un certain « gauchisme » et d’un certain « islamisme ».

Avec Cygne Noir  nous devons être capables de penser nos sociétés dans leur globalité, comme des systèmes complexes où les dimensions écologiques, économiques, culturelles, institutionnelles et techniques s’entremêlent.
 

L’approche globale d’un contexte local est un moyen d’aborder la complexité, de comprendre les liens entre les différents facteurs et de se préparer à une approche à une autre échelle.

Pour utiliser un mot à la mode, nos réalités sont fractales, les systèmes à petites échelles sont structurés comme les systèmes à plus grande échelle : l’apprentissage de la complexité à petite échelle est le meilleur moyen de se préparer à l’aborder à une échelle plus vaste.

L’organisation fractale, en réseau, à partir de la commune doit être pensée et structurée au niveau local à l’identique du niveau régional et national.
Les décisions sont à prendre au bon niveau de compétence et de moyens.

C’est ce que NOUS avions conseillé aux municipales, et adopté avec le succès que l’on sait, par Robert Menard, Louis Alliot et quelques autres.
ET ce en toute indépendance des partis politiques qu’ils soient de droite, de gauche ou d’ailleurs.
Le prochain niveau de compétences et de moyens à renouveler ce sont les régionales. SI elles se déroulent Cygne Noir sera là pour proposer SES réponses et ses représentants et …s’ils nous écoutent, ils gagneront.
 

24 02 21

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/


A l'usage, les gens devraient se rendre compte que Cygne Noir c'est plus simple, plus riche aussi, que FB ; mais FB c'est comme de vieilles pantoufles, ils y retournent tant qu'elles ne sont pas en lambeaux.

Cygne Noir
http://www.cygnenoir.ovh/
https://cygnenoir.vienouvelle.fr/wp

18/02/2021

Laïcité, religion et Cygne Noir

Certains reprochent au monde laïc de s’être installé sur les terrains laissés libres par les insuffisances des chrétiens (le terrain de la morale par exemple).
L’appauvrissement et le déclin de la chrétienté, la médiocrité de certains des chrétiens fit enfin le lit de l’islamisme auquel ils n’ont opposé la moindre résistance.

Peut-être est-il temps de se dire que libre pensée et christianisme pourraient bien ne pas être seulement des ennemis et que ce n’est pas un hasard si l’idée de conscience individuelle a prit son essor dans l’ère géographique chrétienne (voir Bernanos et Péguy) et que nous y trouvons moyens de ne pas fuir la complexité.

Cette idée suppose un changement de rapport entre la religion et la société laïque. Mais pas n’importe quelle religion. Il nous faut considérer qu’il ne peut y avoir un accommodement de territoires qu’entre libre pensée, christianisme et judaïsme.
L’islamisme s’en exclu de lui même.

Le projet Cygne Noir se doit de travailler à ce rapprochement. Soutenons-le ! Plus un projet est soutenu au moment de son lancement, plus il aura de chances d’être populaire par la suite.

Cet effet d’amplification conduit quelques rares projets à devenir extrêmement populaires, faisons en sorte que le Projet Cygne Noir soit de ceux là ! 

Francis-claude Neri
Cygne Noir
http://www.cygnenoir.ovh/ 

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/wp

18 02 21

04/02/2021

Il y a MOI et le système

(Voir : L’affaire Thomas Crown)

Tout le monde veut sortir du système mais sortir du système c’est passer d’un état à un autre, d’un niveau de conscience à un autre, par un changement de comportement (et donc d’attitudes) qui peut se produire au gré du sujet concerné ou de facteurs externes...

Nous ne pouvons faire l'impasse sur la prise de conscience du "sujet concerné" même si nous pensons qu’il ne veut pas faire cet effort, qu’il se complet dans son "attitude" de soumission au pouvoir, car il reste le ou les "facteurs externes" ...le chaos probablement…donc un Cygne NOIR.

Nous pouvons tout essayer en fait !

A quand, par exemple, une table ronde avec Arthur Keller, Jean-Marc Jancovici, Gaël Giraud, Philippe Bihouix, Vincent Mignerot, Pablo Servigne, Laurent Testot et NOUS ?
Faire le constat et l’état actuel du système, explorer des pistes pour anticiper et faire face à un effondrement et un « emballement »  mondialiste  prévisibles ?!
Travaillons sur une vision, une utopie qui dit que la solution est de rendre son quartier résistant, quartier par quartier, et mettre en avant l’altruisme de masse, la bienveillance, le partage, l’entre aide !
La prise de conscience individuelle nous intéresse, mais ce qui fera le changement c’est la naissance et le développement d’une intelligence et d’une prise de conscience qui soient collectives, qui agissent  « maintenant » dans leur contexte et leur environnement LOCAL Bref agissons « local » avant de penser Europe ou mondial c’est de toute façon, pour le moment, hors de notre portée !
C’est sur place, dans NOS systèmes de proximité que nous pourrons recréer des systèmes résistants à la mondialisation, à l’invasion migratoire et à la Oumma  ce que nous ne faisons plus depuis au moins 50 ans

Mais pour cela, il faudra en France, prendre le pouvoir en 2022  et sortir de l’UE …il n’y a rien à tirer pour nous de cette institution.

Nous avons à nous mettre d’accord sur une procédure efficace, durable et conviviale, afin de contrôler les outils sociaux.
Sachons que l’inversion de la structure institutionnelle, par une constituante, ne pourra être ni amorcée ni soutenue si nous laissons en place et reconduisons les mêmes cadres politiques, institutionnels et médiatiques qui ne sont capables que de faire un peu plus de la même chose et promettre la lune aux peuples crédules.  

https://www.youtube.com/watch?v=kLzNPEjHHb8&fbclid=Iw...

04 02 21
François Hoffmann

Cygne Noir