Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Agir local - Page 3

  • Appariement sélectif

    Nous allons vers un appariement sélectif total.
    Un enfermement dans des zones sécurisées protégées par des vigiles puissamment armés...mais il faudra avoir les moyens pour y accéder ...Ceux qui ne l'auront pas pourront "se battre au couteau" pour survivre !

    Quelle belle perspective n’est ce pas ?

    Des mécanismes d'appariement sélectif qui tendent à répartir de façon fortement inégalitaire les ressources en fonction des multiples lieux concrets au sein desquels vivent les individus.

    La question est celle de la polarisation des contextes locaux et de ses déterminants. Cette insistance sur le local fait écho à une double évolution: celle de l'analyse économique et celle de la réalité socio-économique elle même.

    Il n'y a plus de réponse "globale" il nous faut donc revenir au local ...quelle que soit la problématique !

    Francis-claude Neri
    26 /03/23

  • Le meilleur des mondes en préparation

    Le meilleur des mondes en préparation

    André Roussaire

    Les Français ne sont pas informés...cette invasion migratoire massive qui est en train de détruire la France est bien le problème le plus grave et le plus urgent pour ne pas laisser un enfer à nos enfants qui sont déjà dans de nombreuses villes envahies, de simples résidents étrangers minoritaires, pauvres et en insécurité chez eux.

    Jeanine Fabre-billet

    Comment les Français ne sont pas informés. ?

    Sont-ils tous sourds, aveugles ? Ne voient-ils pas la transformation de leur villes, villages ? Ne voient-ils pas les accoutrements et les couleurs de peau qui ont changé ?

    Allez, vous vous trompez !! Ils le voient très bien, mais par lâcheté et « trouillardise » ils se taisent...

    Surtout ne pas faire de vague pour garder son petit confort ou son petit avantage....

    Jusqu'au jour où le confort et l’avantage qu’ils croyaient avoir…Ce seront les " autres" qui les auront. Eux auront juste le droit de travailler et payer les impôts pour les autres.

    Francis-claude Neri

    Ils nous y préparent depuis -au moins 40 ans -officiellement - pour construire un individualisme méthodologique (Voir Orwell où le meilleur des mondes) Et il n'est plus possible d'intervenir politiquement, les nouvelles générations sont - dans l'ensemble- formatées pour cela.
    Seule une pensée système d'activisme politique axée sur l'école, les valeurs, l'identité retrouvée, l'arrêt total de l'immigration peut - une fois au pouvoir - modifier la donne à au moins 10 ans !

    Mais au pouvoir il faut y parvenir et…ce n’est pas gagné !

    FCN

     

  • Folie LGBT éducation, socialisation etc

    Les Européens, avec leur folie LGBT ; leur concept contre-nature de frontières ouvertes ; leur affirmation que l’immigration depuis les pays du tiers monde est une bénédiction ; leur théorie du genre qui nie les deux seuls sexes : homme et femme ; la banalisation de l’homosexualité dans les médias, la pub et le cinéma ; la promotion du changement de sexe comme une chose simple, normale, acceptable, voire bénéfique à certains enfants ; la discrimination positive ; la mansuétude de la justice envers les délinquants, considérés comme victimes de la société ; leur diabolisation de la religion chrétienne et leur déférence respectueuse envers la religion mahométane ; la fumeuse théorie que l’homme est responsable du réchauffement climatique, et celle encore plus fumeuse qu’il peut faire baisser la température (et pourquoi pas changer le plomb en or tant qu’ils y sont ?) ; leur insistance à tenir l’homme blanc pour le grand coupable des maux de l’humanité, oui, les Européens tentent agressivement d’imposer leur mode de vie aux autres pays et de les « soumettre à leur volonté ».

     

    D’autre part, nos concitoyens à l’image de nos voisins européens, délaissent les grands mythes de la fin du XXe siècle : ils ne croient plus à une France délayées dans l’Europe, au multiculturalisme, à la mondialisation heureuse.

    Le problème est d’autant plus aigu que l’institution censée transmettre la connaissance de son passé aux futurs citoyens français d’où qu’ils viennent, ne le fait plus : l’école a renoncé au récit national, qui fut enseigné par des générations d’instituteurs  à des générations d’élèves jusqu'au début des années 60.

    Depuis 30 ans l’IESE  (Institut Européen d’Education et de Socialisation) association « d’éducation populaire » tente de combattre cette dérive en faisant interagir l’Ecole, la Famille, La Cité …autour des concepts suivants : Promouvoir l’Education, la socialisation, l’assimilation aux valeurs, pratiques sociales et culturelles Occidentales. La régulation et le contrôle des pratiques non Occidentale. La cohérence du lien social dans l ‘espace de la ville.
    Mais l’agrément lui fut très rapidement retiré, à la demande d’autres associations (de gauche) comme les Francas : association Complémentaire de l'Enseignement Public et agréée par le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative.

    On peut facilement en comprendre la raison !

    Mais depuis la venue du nouveau ministre de l’Education Nationale le danger qui menace nos enfants nous incite à agir en urgence.
    Il semble qu’en cohérence avec nos incessantes sollicitations, Reconquête à l’initiative d’Eric Zemmour a mis l’Éducation et la Socialisation au premier rang de ses préoccupations.

    Nous en sommes heureux et décidés à lui offrir nos services !

    Dans cette attente !

    Francis Claude NERI
    Président de l’IESE

    24 09 22