Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2015

Islam

C'est :

50% d'insultes, 50% de mensonges et 0% de faits.

En conséquence, 0% de valeur ajoutée pour la planète. Le tout avec un taux de reproduction largement supérieur à 1, ce qui les conduit à envahir peu à peu le reste du monde, dont la France. Au bénéfice sans doute de M. Bouygues, mais pas du peuple français.

Si la guerre d'Algérie était légitime, alors comment le fait de bouter hors de France les musulmans rebelles à la République et aux valeurs de la Nation ne le serait-il pas ? Il faut être un peu logique, même quand on est musulman.


François Paganel
30 10 15

26/10/2015

Détournement populaire

La mise en avant de Philippe de Villiers et Nicolas Dupond Aignan arrive à point  pour donner une alternative aux électeurs déçus par l’incompétence et la corruption des partis « traditionnels » et faire barrage au FN.

Quelles que soient les qualités de ces deux personnes, il ne faut pas oublier qu’elles ont participé à la plupart des gouvernements précédents et qu’elles ne pourront jamais faire demain ce qu’elles proposent aujourd’hui et négligeaient hier

Notre seule alternative et possibilité de changement démocratique c’est le F.N.

Au delà, c’est la rue et la « baston ».

Francis NERI
26 10 15

18/06/2015

Humour

Je considère que la contestation des dogmes dominants est souvent à l'origine des progrès de la science.
Cependant, si le chercheur à l'intérieur de son « laboratoire » doit être laissé libre de contester les dogmes qui dominent sa discipline, il doit impérativement s'exprimer de manière responsable et mesurée devant les médias et devant les politiques.

Dans quelque domaine que ce soit, la défense de thèses apparemment révolutionnaires est une manière trop facile de conforter sa popularité.

L'attitude actuelle vis-à-vis de l’économie, de la finance, de l’écologie, de la culture, de l’explosion démographique, de l’immigration, me paraît de ce point de vue inadmissible.

Toute justification tendant à démobiliser les gouvernements, dont les efforts dans ces domaines sont encore très insuffisants, pourrait avoir des conséquences dramatiques pour l'avenir de l'humanité.

Francis NERI
18 06 15