Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2018

L'EUROPE EST FINIE ! ?

Le mini sommet européen de dimanche était si mini qu’il ne pouvait rassembler tous les membres de l’Union Européenne, certains, le boycottant, estimant avoir des divergences fondamentales avec ce qui serait dit.
Mais même les pays y participant ont été incapables de sortir à l’issue de la réunion un communiqué commun tant leurs idées divergent. Alors notre presse et nos chaines d’info se font discrètes tant l’échec est patent, tant l’UE se délite!

Les 5 heures de réunion pour préparer le grand sommet de cette fin semaine ont donc abouti à mettre en évidence l’absence de consensus. Comment pourrait-il en être autrement avec la France et l’Allemagne préconisant le retour des migrants errant à l’intérieur de l’espace Schengen dans le pays européen qui les a accueillis en premier !
On comprend l’Italie qui ne veut plus voir accoster de bateaux d’ONG dans ses ports ! Le seul accord possible est dorénavant sur l’idée de regrouper les migrants au sud de la méditerranée, en Afrique et, de là, étudier cas par cas les dossiers.
Le Danemark ne demande pas autre chose en voulant le renforcement des frontières extérieures à l’UE.

Pendant ce temps, les immigrationnistes prédisent une crise humanitaire sans précédent si on ne laisse pas entrer toute les africains qui le veulent, en Europe ! Mais qu’en sera-t-il alors des européens ?
Il est clair comme le dit Nicolas Dupont Aignan “que notre pays est colonisé (…) économiquement, religieusement et « migratoirement » par les migrants qui arrivent sur notre sol”.
La question de l’identité est celle sur laquelle les propagandistes mondialistes ont le moins de prise. Elle n’est pas une affaire de pognon. C’est la perception que chacun a du monde qui l’entoure.
Même si nos médias cherchent à faire prendre aux européens des vessies pour des lanternes, les faits sont têtus. L’islam envahit progressivement le champ culturel. Le ramadan est en train de prendre une place économique importante. De plus en plus d’entreprises se voient déjà exiger un jour férié au moment de la fête de l’Aïd !

L’alternative est claire: Soit nous acceptons que l’Europe devienne une terre d’islam en acceptant l’invasion actuelle et l’archaïsme qui en découlera inéluctablement comme dans les autres pays musulmans, soit nous stoppons fermement une immigration qui ne fait qu’appauvrir les européens, et nous arc-boutons sur nos valeurs.

L'ISLAM nous conduira à l’Holocauste, celui des Chrétiens d’Europe, long et effrayant comme il le fut ailleurs.
Souvenons nous que l'Islam a régné 800 ANS en Andalousie, dans une partie de l’Espagne, La partie occidentale de l'actuelle Turquie ne s'en est jamais remise !!!
La réponse à ce choix doit venir des citoyens et non d’en haut. Qu'ils nous traitent de TERRORISTES et nous le deviendront, par la force des choses !!


Marianne Cheremetieff.
26 06 2018

15/06/2018

État de droit

NOUS avons BESOIN de vous pour qu'en octobre soit interdit le concert au Bataclan...à force de perdre des batailles NOUS allons perdre la guerre !!

Francis-claude Neri à Emmanuelle Ménard

Exact, c'est un autre combat fondamental. Hélas, il faut aujourd'hui être sur tous les fronts.

Patricia de la Force

Nous sommes en train de perdre notre liberté sans que cela inquiète...... Foot avant tout .......

Martine Bailly

Si nous continuons sur cette trajectoire, nous allons perdre bien plus que notre liberté...
Le contrat social qui nous lie à L’État lui donne licence de conjurer la menace de mort violente à l'intérieur de l’État de DROIT.

Il fut donc un temps ou la violence légitime de l’État lui autorisait la peine de mort.
Sous la pression "chrétienne" en particulier, l’État y a renoncé, comme si l'obéissance à Dieu devait l'emporter sur l’obéissance à l’État.
Les islamistes n'ont pas cette réserve....la question est donc pour nous la suivante : si l’État ne nous protège pas d'une mort violente (au Bataclan par exemple) et s’il ne punit pas ceux qui l'ont donnée ...devons nous encore respecter l’État de droit et ne devons nous pas faire en sorte de nous protéger nous mêmes ?

Là EST la question ... Madame Emmanuelle Ménard et Monsieur Robert Robert Ménard ...que j'ai eu le plaisir de rencontrer à Béziers et que je soutiens sans restriction avec mes amis PN.

Nous aimerions avoir votre avis à ce sujet.

Francis-claude Neri

15 06 2018

 

29/05/2018

Renan nous avait prévenus

"L'islamisme ne peut exister que comme religion officielle; quand on le réduira à l'état de religion libre et individuelle, il périra. L'islamisme n'est pas seulement une religion d'État, comme l'a été le catholicisme en France, sous Louis XIV, comme il l'est encore en Espagne, c'est la religion excluant l'État...

Là est la guerre éternelle, la guerre qui ne cessera que quand le dernier fils d'Ismaël sera mort de misère ou aura été relégué par la terreur au fond du désert. L'Islam est la plus complète négation de l'Europe; l'Islam est le fanatisme, comme l'Espagne du temps de Philippe II et l'Italie du temps de Pie V l'ont à peine connu; L'Islam est le dédain de la science, la suppression de la société civile; c'est l'épouvantable simplicité de l'esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à tout recherche rationnelle, pour le mettre en face d'une éternelle tautologie : Dieu est Dieu..."


Ernest Renan
1862, Collège de France

Fritz Helmut Dabber

29 05 18

Renan nous dit aussi: "La critique ne connait pas le respect. Elle juge les dieux et les hommes"
Cette irrévérence puissance portant sur toute chose un œil ferme et scrutateur est par son essence même coupable chez nos "bien pensants" de lèse majesté divine et humaine.

Francis-claude Neri

29 05 18