Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2015

Message d’alerte

Un médecin Allemand

" Hier, à l'hôpital, nous avons eu une réunion sur la façon dont la situation ici et dans les autres hôpitaux de Munich est insoutenable. Les cliniques ne peuvent pas gérer les situations d'urgence, de sorte qu'elles commencent à  tout envoyer aux hôpitaux.

Beaucoup de musulmans refusent d’être traités par du personnel féminin et nous, les femmes, refusons de nous occuper de ces spécimens, en particulier d'Afrique. Les relations entre le personnel et les migrants vont de mal en pis. Depuis le dernier weekend, les migrants qui arrivent dans les hôpitaux doivent être accompagnés par la police avec des unités K-9.

Beaucoup de migrants ont le SIDA, la syphilis, la tuberculose et de nombreuses maladies exotiques que nous, en Europe, ne savons pas comment traiter. S’ils reçoivent une prescription à la pharmacie, ils apprennent qu'ils ont à payer comptant. Cela conduit à des réactions violentes incroyables, surtout quand il s’agit de médicaments pour les enfants. Ils abandonnent alors leurs enfants au personnel de la pharmacie avec l’injonction : "Alors, soignez-les vous-mêmes ici ! " Ainsi, la police doit non seulement garder les cliniques et les hôpitaux, mais aussi les grandes pharmacies !

Vraiment, nous avons dit ouvertement : "Où sont tous ceux qui les accueillaient devant les caméras de télévision avec des panneaux dans les gares ? " Oui, pour le moment, la frontière a été fermée, mais un million d'entre eux sont déjà ici et nous ne serons certainement pas en mesure de nous débarrasser d'eux.

…/…

C'est bien avec de tels témoignages que l'on prend la mesure de l'asservissement de nos gouvernements occidentaux, aux directives du nouvel ordre-mondial, relayés par une union Européenne qui n'à d'union que le nom. Union dont on a, au demeurant, volontairement gommé le qualificatif de "destructrice".

Cette situation (contre nature), perpétrée par MERKEL/ HOLLANDE pour ne parler que du tandem franco-Allemand est significative.

Souhaitons que très rapidement elle provoque l'ire des Européens, réveillant ainsi tous les partis nationalistes d'Europe, identiques au F.N, qui seront capables de tuer définitivement ces gouvernements godillots, traîtres et criminels,  voués à l'influence mondialiste; qui cirent les chaussures d'oncle SAM et de ses acolytes mafieux  de  très haute envergure financière mondiale.

N'oublions jamais que ces monstres ont juré la perte de l'Europe et que nous avons, sous les yeux, la méthodologie des pratiques  perverses et mode d'assassinat qu'ils ont privilégié et mis en œuvre pour nous régler notre compte.

Nous aurons  par la suite le temps et surtout la possibilité de rebâtir une union digne de ce nom, capable de mettre en place une structure de souveraineté Européenne à partir d'une fédération de pays se respectant mutuellement. Ayant, en outre, la volonté de s’unir autour de grands  projets communs, capables d'être bénéfiques pour tous, sans empiéter sur les souverainetés respectives.

Souvenez-vous en... en 2017 en mettant votre bulletin dans l'urne, si vous ne voulez pas, dès à présent, leur flanquer une bonne raclée et les jeter en prison pour haute trahison, ce qui sera après et de toute façon, indispensable de faire !...

Claude Allard

09 11 15

 

07/11/2015

Rétroactions

Ce qui s’est passé avec Aléxis Tsípras face à l’UE

«  La vraie pensée, c’était que les bombes nucléaires, la haut étaient bien trop redoutables pour qu’il se mette à discuter les certitudes du général Laroux. »

L’horloge temporelle
A.E. Van Vogt

Marine ne nous servira pas de cette salade grecque que Tsipras a servi aux Grecs avec de la monnaie de singe. Qu’on se le dise !

Le « Projet » tout le « Projet » et rien que le projet !

Personne n’est irremplaçable !
Francis NERI

07 11 15

 

27/10/2015

Marc Bloch

Cette résistance improbable que nous connaissons aujourd’hui  contre le nouveau totalitarisme des mondialistes, si sûrs  d’eux-mêmes et de la justesse de leur projet de dominance mondiale, révèle un universalisme démocratique qui doit beaucoup aux intellectuels d’origine juive comme Marc Bloch qui en refusant l’isolement des Juifs de France qui brise les liens nationaux, et les rejetant eux les Juifs hors de la société et entre eux, les amènent au seuil de la cité idéale que nous rêvons tous de construire.
Nombre d’entre eux, ouvrant les portes, en épousèrent les valeurs. Ce sont ceux là mêmes qui aujourd’hui veulent encore et toujours rester Français et se battre pour leur pays.
Nombre de mes amis Juifs, Israéliens et Sionistes en font partie.


BLOCH, Marc, L’étrange défaite, Paris, Gallimard, « Folio/histoire », 1990, préface de Stanley Hoffmann et avant-propos de Georges Altman.

Francis NERI
27 10 15