Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2016

Fureur Populaire

On observe la mise en place de la Fureur Populaire par ceux-là même qui usent des plus grands moyens de la conjurer ! Vous disposez d'une explication ?

Jacques Borek

Pour ma part, je considère que si la Fureur Populaire éclatait le pouvoir actuel déclarerait l'Etat d'urgence, produirait une loi d'exception comme par exemple la loi du 22 prairial an II (10 juin 1794) , prélude à la "terreur", prendrait des mesures "provisoires" et suspendrait les élections de mars 17 ...
Ce n'est pas pour rien que Marine Le Pen, elle, parle de "France apaisée" elle ne veut pas tomber dans le piège.
Donc NOUS avons tout intérêt à tempérer l'ardeur de certains qui veulent rapidement renverser CE gouvernement.
Prenons le pouvoir et ensuite c'est NOUS qui serons du bon coté de la matraque :-)
Si nous n'y parvenons pas il se pourrait alors que NOUS revisitions notre position.

Francis-claude Neri

Nous avons du mal

Francis, j'agrée pleinement, mais me demande pourquoi cette partie au Pouvoir fait tout pour augmenter l'agacement et l'inquiétude proportionnelle aux Tranquillisants qu'elle distribue à l'opposition, majoritaire à présent, par les Médias aux ordres.
Tout semble monter aux extrêmes par le fait de la gestion générale de ce mouvement de Gauche hétérogène contradictoire divisé et globalement délirant !?
Je sais le monde parfaitement cinglé...mais j'ai du mal quand même...! ?

Jacques Borek

Oui nous avons du mal à comprendre nos élites Euromondialistes en particulier politiques et économico-financières,. car nous ne fonctionnons pas au même niveau de communication.

Et le positionnement actuel de la gauche n'est qu'un élément de la problématique.

Nos attitudes déterminent des comportements qui au niveau de NOTRE quotidien n’intègre pas de données de géopolitiques.
Nous nous bornons à nous demander comment trouver du travail, le garder, nous loger correctement, nous mettre en sécurité avec notre famille, avoir de bonnes relations avec notre voisinage ...et ce n'est pas une mince affaire.

Ces individus "hors sol" comme on dit, pensent avoir une vision globale et se croient en charge du destin planétaire ...ils ne savent pas (ou ne veulent pas) faire l'aller retour entre le local et le global et ne savent plus situer le niveau auquel il faut régler les problèmes.

Individus hors sol(s) ils ne comprennent pas la notion de subsidiarité; ils pensent par exemple que ce qui est bon pour l'agriculteur, disons Américain, est bon pour l’agriculteur français. Ils nous disent : l'agriculteur qui croit que l'Europe est mauvaise pour lui la trouverait encore plus mauvaise si la France en sortait.

Essayant de le manipuler, de le culpabiliser pour qu'il se tienne tranquille, crève en silence dans son coin et laisse la place à Monsanto et aux multinationales agricoles.

Ils confondent (ou plutôt font semblant de confondre) droits de l'Homme et droits du citoyen ; que le citoyen Algérien qui fabrique les autos Renault à moindre coût est plus intéressant de ce fait que le citoyen français qui n'a plus de travail ...

Ces individus "hors sol national" s'en moquent comme de leur première chemise pourvu que quelqu'un achète leurs voitures.

Tout çà mériterait un plus long développement mais l'essentiel y est. Il justifie à mon sens notre besoin d'une véritable révolution des attitudes et des comportements des "nationaux et souverainistes" envers ces "individus" de la "mondialisation heureuse".

A ceux d'entre nous qui le peuvent et le savent d'orienter leurs attitudes et leurs comportements dans ce sens.

C'est, je l'espère, ce que Marine Le Pen et quelques autres ont commencé à faire.

Francis-claude Neri

29 10 16

24/10/2016

"sortez les sortants"

Relevé dans « challenges »

 Hollande-Sarkozy-Duflot ou "sortez les sortants"!
Cécile Duflot a été balayée au premier tour des primaires des Verts. Nicolas Sarkozy, recule dans les sondages et semble perdre pied. François Hollande candidat à l'élection présidentielle ? Non !, disent même ceux qui lui veulent du bien...

Et de conclure :

« L'essentiel serait ainsi acquis puisque le vainqueur de cette primaire (dites de la droite et du centre ) est quasiment assuré d'être ensuite élu à l'Elysée... »

Ils vont un peu vite en besogne car pour ma part je considère que Juppé sera comme Duflot balayé par Marine Le Pen !

Encore la police

« Personne ne semble également s’étonner de la manœuvre visant à orienter la colère des policiers vers une cible désormais traditionnelle : les juges. Les juges, et pas le pouvoir politique. Pourtant, ce ne sont pas eux qui donnent les consignes de maintien de l’ordre – consignes qui, depuis la jurisprudence médiatique Malik Oussekine font du zéro-mort en cas de troubles urbains, le seul objectif réel de tout ministre de l’intérieur, quel que soit son bord. »

Philippe Prévôt

Il faut impérativement ne pas oublier, pas une seconde, que ces « pratiques » sont le fait d’individus au pouvoir, pas d’anonymes, ils ont des noms c’est donc à EUX qu’il faut s’adresser et demander des comptes
Faisons le en chassant du pouvoir ceux qui sont RESPONSABLES et empêchons ceux qui les ont précédés d’y revenir.
Ensuite, faisons en sorte qu’ils ne s’en tirent pas en retournant tranquillement dans l’anonymat d’une sinécure en or.
Et sans payer le prix fort !   Çà suffit qu’ils  mettent  la cause de leurs fautes, de leurs magouilles sur le « système », sur les « autres », sur le « je voulais faire, mais je n’ai pas pu ».

Il faut les sanctionner, et sévèrement, car à l’exemple d’un Juppé, si on ne les extermine pas politiquement et socialement, si on les jette par la porte, ils reviennent tout souriants par la fenêtre pour poursuivre leurs méfaits comme si de rien n’était.

Pensez-y dans 6 mois, au moment de glisser votre bulletin de vote dans les urnes …ne vous laissez plus avoir par ces prédateurs.

Francis-claude Neri

24 10 16        

19/10/2016

LE MONDE DE L'IRRÉEL ET LE MONDE DU RÉEL

Notre civilisation actuelle a évolué avec la fin de la seconde guerre mondiale en se déformant petit à petit au contact d'un mode de vie qui n'est qu'une dérive de la civilisation classique, héritage de la Grèce antique, du monde romain et de la christianisation qui lui a succédé sans pour autant détruire ces racines que l'on retrouve dans le monde occidental dans son ensemble, y compris la Russie.
Nous avons donc une plateforme commune alors que l'islam n'a été au long des siècles que l'élément destructeur.

La déformation s'est opérée avec la main mise d'abord économique, militaire puis culturelle de l'Amérique qui a fini par imposer à travers son mode de vie, un forme de monde quasi irréel et matérialiste. Irréel puisqu'on a introduit des besoins qui n'existaient pas avec l'internet et la téléphonie mais pas seulement puisqu'on a aussi changé de formes économiques basées sur la spéculation en s'éloignant des fondamentaux économiques produisant des biens matériels. On est donc passé d'un monde réel, avec des valeurs traditionnelles à un monde artificiel qui avance en abandonnant des repères et ses fondamentaux ce qui produit une déformation intellectuelle qui finit par confondre le virtuel avec la réalité. Le monde des jeux vidéos traduit bien ce passage.

De ce fait on n'arrive plus à discerner le chemin où on nous conduit par manque de repères mais aussi par manque de sens critique et de spiritualité. Cela fait le jeu de ceux qui tirent les ficelles, contrôlent l'information donc finissent pas déformer la pensée pour modeler un être somme tout irréel, déconnecté des réalités.

Cela ne permet donc plus d'avoir la vision nécessaire nous permettant une forme de résistance menant à la révolte. On observe très bien le phénomène puisqu'on arrive à nous imposer des clichés
et à contenir cette révolte alors qu'on nous conduit au désastre.
La mascarade actuelle de primaires qui ne sont que le combat des chefs dissimule une évolution inquiétante d'une société que l'on dirige en l'a conditionnant de manière à lui cacher la vérité, à la dompter jusqu'à la soumission.On peut dès lors en faire un troupeau, lui imposer ses bergers et lui faire croire ce qui sera utile.

Finalement on s'aperçoit que Goebbels était une petite main quand on voit l'incroyable tissu de mensonges, de déformations que l'on fait avaler avec deux exemples :la situation à Alep et la guerre en Ukraine.

Alep où on tente de nous apitoyer sur le sort de civils qui seraient bombardés sans cesse par les méchants Russes que l'on traite de bouchers. D'abord il ne s'agit pas tout à fait de la ville d'Alep mais de quartiers que les islamistes prétendus modérés ont transformé en camps retranchés s'abritant derrière les civils comme ils le font partout, à Gaza par exemple où ils avaient installés des réseaux souterrains permettant d'effectuer des tirs depuis n'importe quel endroit et particulièrement des lieux que l'on évite de bombarder comme des hôpitaux. Les islamistes unis, issus d'Al Nosra, branche d'Al Qaeda et d'alliés divers voire de mercenaires sont retranchés dans ces quartiers d'où bien entendu ils bombardent les autres quartiers d'Alep, tuent des civils qui aux yeux de ce monde irréel n'ont pas d'importance.

Le front d'Ukraine est tout aussi semblable. Les accords de Minsk prévoyaient un cessez le feu qui n'a jamais été respecté par la partie ukrainienne contrôlée par l'Amérique pour en faire un point de fixation et dénoncer une fois de plus les Russes. Il faut rappeler que l'Ukraine est une mosaïque de peuples dont des Russes et que c'est la partie russophone qui est assiégée et bombardée quotidiennement par les troupes de Kiev. Ces jours derniers des mercenaires ont tenté une pénétration qui a échoué laissant des
morts sur le terrain mais aussi du côté russophone dont des civils.

Bien entendu comme à Alep,les morts ne sont importants que du côté soutenu par les Etats Unis qui font par procuration la guerre à la Russie puisqu'ils sacrifient les autres, pas leurs soldats. Qu'importe la déformation des faits quand l'ennemi officiel est Russe. C'est pour cela que la stratégie vise à d'abord créer la haine puis la psychose de guerre, à amasser d'immenses dépôts d'armes prépositionnés pour une guerre totale mais la guerre pourtant est déjà engagée. Les Russes cette fois s'y préparent car ils savent ce qu'il en coûte, ici dans cette Europe d'aveugles nous n'y croyons pas, nous ne voulons même pas y croire, nous restons dans ce confort artificiel qui nous éloigne des réalités, on se passionne pour ce combat des chefs de cette fausse droite avant qu'on se passionne pour le combat des chefs de la fausse gauche qui n'a pas commencé parce que cette gauche sait que le combat à sa droite va faire des ravages et qu'elle n'est pas pressée de se déchirer plus qu'elle n'est.

Lorsque nous tomberons du monde irréel à celui du monde réel, la chute sera brutale car peu y sont préparés, la panique des mois de mai et juin 1940 ne seront rien à côté et nous maudirons alors, mais trop tard, nos dirigeants en oubliant hélas que ce qui s'est produit ne l'a été que par notre passivité et notre manque de discernement.

LE JOUR D'apres

14 octobre 2016