Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un Cygne Noir - Page 3

  • Eric Zemmour à Lille

    Quand Éric Zemmour vient à Lille, Martine Aubry est à la tête des gauchistes qui cherchent l’affrontement avec les forces de l’ordre, et justifie, cautionne, par sa présence, d’éventuelles violences contre le candidat et ses supporters.

    Qu’ont de commun ceux qui, comme Martine Aubry, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Edwy Plenel, Sandrine Rousseau, Christiane Taubira, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Fabien Roussel, Philippe Poutou et tant d’autres ?
    « Ils n’aiment pas la France, son histoire, sa culture, sa civilisation, son mode de vie, et surtout son peuple ».


    Jamais un Président n’a autant insulté son pays et ses habitants que celui qui nous sert de chef d’État. Il s’est même permis de mal parler de son pays à la tribune de l’Onu, de parler de crimes contre l’humanité pour qualifier la politique française en Algérie, d’expliquer qu’il n’y avait pas de culture française, de qualifier, en fonction de ses humeurs, certains de nos compatriotes d’illettrés, d’alcooliques, d’éternels réfractaires, et surtout de mener, durant cinq années, une criminelle politique de préférence étrangère. Avec lui, tous ceux qui crachent leur haine sur la France sont ses frères.

    Seul Eric Zemmour peut nous débarrasser de ces parasites.

    https://ripostelaique.com/la-gauche-combat-zemmour-parce-quelle-veut-detruire-la-france.html

    https://lalettrepatriote.com/enorme-meeting-deric-zemmour-a-lille/

    07 02 21

    Francis-Claude Neri

    http://semanticien.blogspirit.com/

  • Et si c'était la raison ?

    J'ai assisté à la deuxième conférence d'Éric Zemmour à Nice alors qu'il n'était pas candidat : déjà sa candidature était inéluctable bien qu'il n'eut pas encore prit la stature d'un Président mais il nous donnait déjà le frisson. 

    J'ai suivi son meeting de Villepinte, le fameux meeting qui en a surpris plus d'un,  jusqu'à son ami de toujours, Philippe de Villiers, absent ce jour-là !
    Ce dernier a reconnu, quelques semaines plus tard, que ce rassemblement autour d'Eric Zemmour, sa fougue, sa verve et sa déclaration d'amour publique à cette France qu'il chérit tant lui-même, l'ont convaincu de l'accompagner tout au long de ce parcours périlleux que représente une campagne électorale, pire... une élection présidentielle !

    Eric Zemmour a tant à y perdre...

    Au meeting de Cannes auquel j'ai réussi à me fondre au milieu d'une foule de plus en plus enthousiaste, de plus en plus présente (plus d'un kilomètre de file d'attente : impressionnant !), Eric Zemmour avait décidément enfilé un costume de Président. En plus des frissons, j'en avais les larmes aux yeux...

    Aujourd'hui, j'ai assisté devant mon écran de télévision, au meeting de Lille, avec l'angoisse de voir une salle à moitié pleine (des amis lillois m'ayant annoncé qu'ils avaient dû renoncer à se présenter au Palais des Congrès car des axes routiers étaient bloqués par les manifestants !).

    Fort heureusement, nous avons eu la satisfaction de suivre ce meeting qui, une nouvelle fois, nous a convaincus  de notre choix, renouvelant nos émotions partagées par bon nombre d'entre nous. 

    Suite à cette diffusion sur Youtube, j'ai été prise par la curiosité d'écouter le meeting de Marine Le Pen de Reims, retransmis successivement. 

    Étais-je encore sous l'émotion de tout ce que je venais d'assimiler durant le discours d'Eric Zemmour ? E.Z. a-t-il communiqué  ses notes à Marine Le Pen ??

    J'ai eu l'impression d'entendre un "copié-collé", à quelques idées ou expressions près, de ce que je venais d'entendre juste auparavant !!

    Ce serait tellement simple, tellement plus républicain que MLP se rallie à E.Z. : ils sont tellement sur la même ligne ! Il est tellement plus puissant qu'elle !

    Alors il m'est venu une réflexion...

    Et si les sondages maintenaient Marine Le Pen au-dessus d'Eric Zemmour justement pour éviter ce ralliement ??

    Là encore, le gouvernement, aidé par ses médias corrompus, est le maître d'œuvre de cette zizanie qui règne entre les partis. 

    "Ils" divisent encore et toujours pour mieux régner et atteindre leurs buts machiavéliques.

    C'est certain, je voterai pour Notre candidat :   "ERIC ZEMMOUR"  parce qu'il le vaut bien et que  "TOUT EST POSSIBLE" !

    Nicole Held
    06 2 22

    nicole.held@neuf.fr

    https://lalettrepatriote.com/enorme-meeting-deric-zemmour-a-lille/

  • Marion la terreur de Macron

    Nul n’est besoin d’être un grand politologue pour comprendre que la campagne pour les présidentielles vient de connaître un tournant qui peut être décisif : ce tournant concerne l’entretien que Marion Maréchal vient d’accorder au journal Le Parisien.

    Dans cet entretien, Marion déclare tout de go que se réinvestir en politique est quelque chose qui la « titille » depuis des mois, et que ce réinvestissement ne pourrait se faire du côté de Marine, mais pourrait se faire du côté de Zemmour.

    Dans ce que l’on appelle actuellement « la chasse aux ralliements », chaque candidat fait feu de tout bois. Valérie Pécresse a obtenu le séduisant ralliement du très séduisant Jean-Christophe Lagarde, patron de l’UDI, dont les meilleurs idées consistent à amasser chez lui des armes de guerre et à vouloir mettre deux balles dans la tête d’Éric Zemmour : on a les ralliements qu’on mérite.
    Plus intelligemment, Zemmour rallie peu à peu des têtes du Rassemblement National, comme l’emblématique Gilbert Collard, ou des têtes des Républicains, comme le non moins emblématique Guillaume Peltier : les prises sont bonnes, incontestablement. Mais un ralliement de Marion ne serait ni une « prise », ni une « bonne prise » : cela serait une révolution. Pourquoi ?

    Tout d’abord, la notoriété de Marion, ainsi que sa popularité, sont suffisamment grandes pour que l’on ne puisse évoquer le terme de « bonne prise ». Si Marion rejoint Zemmour, ce sera de façon libre, sous ses propres conditions, à prendre ou à laisser : il est fort peu probable que Zemmour ne se plie pas avec bonheur aux conditions de la très volontariste Marion.

    Ensuite, au moment où Macron descend peu à peu dans les sondages, et où Zemmour, Le Pen et Pécresse se tiennent dans un mouchoir de poche, la déflagration Marion risque de changer fondamentalement la donne, en faisant bondir Zemmour dans les intentions de vote. Car Marion, jeune femme de fer, sait communiquer avec une immense douceur et empathie, et avec un profond respect pour ses interlocuteurs, quels qu’ils soient. Quel atout exceptionnel dans la campagne de Zemmour !

    Pour Macron, cet entretien de Marion avec un journaliste du Parisien lui promet des nuits blanches à répétition, car l’éventualité d’un ticket Zemmour-Marion se traduirait très probablement par un second tour Zemmour-Macron, au cours duquel un débat entre ces deux candidats pourrait sonner la fin de la vie politique du grand déconstructeur qu’aura été l’actuel président de la République.

    Zemmour chamboule tout le jeu politique depuis six mois. Marion va chambouler tout le jeu politique dans les huit semaines à venir. Ce grand jeu de « chamboule tout » est particulièrement réjouissant, et réveille l’espoir.

    François Billot de Lochner

    28 01 22